Copenhague : La conférence de presse et la parade finissent au Parlement Danois

Le lundi 23 septembre, les pratiquants de Falun Dafa ont tenu une conférence de presse et une parade sur la place de l’hôtel de ville de Copenhague, la capitale du Danemark. Les medias danois étaient présents à la conférence de presse et des dignitaires tels l’ancien membre du Parlement Danois Viggo Fisher et Lord Francis Thurlow ont pris la parole, sont également intervenus Dai Zhizen la jeune mère et veuve dont le mari a été torturé à mort par le régime chinois, et Zhao Ming, qui a souffert deux années de brutale persécution dans les camps de travail en Chine ainsi que Peter Jauhal, Co-Président de l’Association Européenne de Falun Dafa. Chacun a exposé la nature inhumaine et terrifiante de ces trois années de persécution d’une perspective différente, fournissant à de nombreux auditeurs une image complète à la fois des atrocités qui se perpétuent en Chine aujourd’hui et de l’infiltration des tactiques de terreur du régime chinois dans une société européenne libre et démocratique.

 


Avant que la conférence de presse ne commence, les pratiquants ont fait les exercices du Falun Gong sur la place. De nombreux passants étaient heureux de recevoir des imprimés et en apprendre plus sur les gracieux exercices qu’ils avaient vu sur la place. Après avoir réfléchi à la belle nature de la pratique ils étaient surpris et profondément troublés d’apprendre des pratiquants la répression mauvaise de 100 millions de Chinois innocents. Ceux qui n’ont pas eu l’opportunité de parler avec les pratiquants n’en ont pas moins pu voir le contraste entre les belles bannières pacifiques aux couleurs vives de Falun Dafa et la forte évidence photographique de la torture et de la violence physique contre les pratiquants dans les centres de détention chinois. Une information a été distribuée en danois, anglais et en chinois durant les exercices, la presse conférence et la parade. Deux femmes policiers ont dit à un pratiquant leur consternation et leur horreur que des gens puissent être torturés et tués simplement pour vouloir pratiquer des exercices et devenir meilleurs. Un homme âgé a demandé ce que pouvaient faire les non-pratiquants pour aider à mettre fin à cette persécution aussi tôt que possible.

 

La parade s’est déplacée dans la ville animée de Copenhague alors que la circulation était arrêtée par les officiers de police. Trois pratiquants marchaient en tête avec de belles bannières faites à la main et affichant les principes fondamentaux du Falun Gong : Vérité, Compassion, Tolérance. Ils étaient suivis par des femmes vêtues de blanc qui portaient des photos de pratiquants qui avaient perdu la vie pour vouloir suivre ces trois principes. Ensuite venaient les pratiquants portant des banderoles ou marchant tranquillement, dont beaucoup portaient des tee-shirt jaunes sur lesquels on pouvait lire : “Falun Dafa, Vérité, Compassion, Patience. » Toute la parade était accompagnée par la belle musique composée par les pratiquants et de nombreuses personnes étaient heureuses de recevoir les imprimés et apprendre la vérité à propos de Falun Dafa. De nombreux commerçants et des clients sortaient des boutiques et venaient d’eux même chercher l’information et regarder la belle et paisible procession.


 

La parade s’est achevée devant le bâtiment du parlement Danois où les pratiquants ont présenté une lettre au Premier Ministre Danois demandant au gouvernement danois et au pays président de l’Union Européenne, de se servir de son pouvoir et de son influence pour faire pression sur les autorités chinoises pour mettre fin au règne de la haine et la terreur. Cet événement coïncidait avec la rencontre du Sommet Euro-Asie lors duquel des délégués des gouvernements de dix pays d’Asie, incluant la Chine, voyagent au Danemark pour rencontrer les représentants de quinze pays européens. Les pratiquants espéraient aussi que les autorités danoises puissent réfléchir calmement à leur récente décision de se plier sous la pression de l’ambassade chinoise en révoquant l’invitation faite au Falun Gong de participer aux « commentaires Asiatiques », le festival culture du sommet Euro-Asie. Le bâtiment du parlement danois se trouve être un lieu d’attraction touristique et a été visité par deux cars remplis de vacanciers chinois en la présence des pratiquants. Ils ont été surpris et choqués de voir tant de membres d’une pratique qu’ils croyaient interdite, faisant paisiblement appel auprès du gouvernement danois. Bien que les touristes chinois avaient peur d’accepter des documents du à la menace de persécution de leur propre gouvernement, beaucoup d’entre eux ont tranquillement accepté les documents et les ont prestement mis dans leur poche pour les lire une fois seuls.


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.