Citations choisies extraites du livre "Modèles pour le Monde" écrit par Yuan Cai

Être honnête et fidèle en parole ; être sincère et bon en actions

Être fidèle à la parole donnée, et être respectueux dans ses actes. C’est pour ces raisons que les habitants d’un village font confiance et respectent une personne noble.


C'est à dire, ne pas agir en fonction de nos intérêts propres ce qui pourrait occasionner des pertes pour autrui . Lors d’épreuves, ne pas tirer avantage des autres pour parvenir à nos propres objectifs. C' est être fidèle. Pour toute promesse—peu importe qu’elle soit petite ou grande— toujours l'accomplir. Une fois qu'une date limite est fixée, ne pas tarder d' une minute pour tenir parole. C'est être fidèle.


En compagnie d’autres personnes, soyez chaleureux et honnête. C’est ce que les gens appellent la sincérité. Soyez attentionné et humble. C’est ce que le peuple appelle la politesse.


Si une personne suit ces principes, toutes choses qu’il ou elle accomplira se dérouleront en douceur. Une personne ordinaire peut aussi être polie avec les autres car agir ainsi peut être motivé par l'intérêt. Cependant, si une personne est bonne avec les autres en surface, alors que dans son cœur elle méprise les autres, c’est être poli, et non sincère. Une personne noble considérera une telle personne comme rusée. Le temps passant, il ou elle perdra la confiance des autres.


Être strict envers soi-même et tolérant envers les autres

L’on doit être fidèle et honnête, tout en étant sincère et poli soi-même avant d’exiger des autres de faire de même. Si une personne n’atteint pas de tels critères, il ou elle pourra faire l’objet de critique.


De nos jours, vraiment peu de personnes s’interrogent suffisamment pour voir s’ils agissent sincèrement et honnêtement, en étant sincère et poli. Par contraste, beaucoup de gens attendent que les autres agissent selon ces critères. En fait, même si quelqu’un est capable de les atteindre, il ou elle ne doit pas nécessairement attendre des autres qu'ils fassent de même.


Il y a des gens qui sont capables de suivre ces critères et cela est vraiment bien. Cependant, dans ce groupe de personnes, il y en a qui sont très strict avec les autres et les réprimandent sévèrement pour des choses mineures. Ce n’est pas l'indulgence. En fait, agir ainsi peut facilement faire naître les plaintes et la haine .


Dans Lun Yu (Recueil des propos de Confucius), il y a une histoire. Un jour, un étudiant de Zixia demanda à Zizhang comment faire pour bien s’entendre avec les autres. Zizhang répondit : "Une personne noble respecte ceux qui sont vertueux et pardonne aux gens ordinaires. Il loue ceux qui sont au-delà de l’ordinaire, tandis qu’il a de la sympathie pour ceux qui en sont incapables. Si j’agis très bien, m'approchant de la perfection , y a-t-il quelque chose que je ne puisse tolérer ? Si je n’agis pas bien, comment puis-je me plaindre si les autres refusent de me parler ?"


Version chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2007/6/28/157619.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.