Un compagnon de pratique

Peu de temps après qu’une personne particulière ait commencé à pratiquer Falun Dafa, la persécution commença. Elle alla à Pékin avec d' anciens pratiquants pour demander justice mais elle fut arrêtée. Elle fut condamnée au travail forcé et gravement torturée dans le camp de travail. Son corps était couvert de bleus et de cicatrices et son esprit était sous la pression et la torture. Elle fut contrainte de renoncer à la pratique. Après quoi, sa santé s’est détériorée et elle a souffert de fluide dans la cage thoracique et fut relâchée. Alors qu'elle était à l’hôpital pour traitement, la perversité dans d’autres dimensions a continué de la persécuter et pendant longtemps son esprit n’était pas clair. Une des membres de sa famille était également pratiquante. Elle resta à ses côtés tout le temps et envoyait des pensées droites pour éliminer la perversité dans d’autres dimensions jusqu'à ce qu’elle reprenne conscience. Après être retournée chez elle, elle persistait à lire la Loi et faire les exercices. Après un certain temps, elle est devenue une personne complètement différente. Sa peau était fine, resplendissante et rose sans aucune ride. Jamais on ne lui aurait donné 40 ans.

Parce que cette pratiquante n'a eut que peu de temps pour sa cultivation personnelle, elle n’a pas eu parfois la possibilité de s’éveiller à un niveau très élevé de la Loi. Cependant, elle a été capable de garder un esprit pacifique et bienveillant à tout moment acceptant toujours les opinions des autres sans demander d'explications. Elle ne se dispute pas avec les autres pour savoir qui a raison ou qui a tord et pense toujours du fond du cœur que les autres pratiquants se cultivent mieux qu’elle. Une fois, des pratiquants ont pointé son problème de façon très irritée et par la suite ils s'en sont excusés auprès d'elle. Elle leurs a dit les larmes aux yeux : « Je sais ce que vous l'avez fait pour mon bien. » Elle est capable de chercher à l’intérieur d’elle-même à tout moment et elle ne dit jamais de choses négatives sur les autres. Si tous nos pratiquants pouvaient avoir ce genre d’attitude lorsqu’ils entendent différentes opinions, il y aurait moins de conflits entre pratiquants et nous pourrions passer plus de temps et d’efforts pour la rectification par la Loi.


Nous espérons que tous les compagnons de pratique puissent voir le bon côté des autres et cherchent à l’intérieur d’eux-mêmes leurs propres insufffisances et que nous soyons également stricts avec nous-mêmes, véridiques et sincères envers les autres. Nous devrions essayer de sentir la sincérité et la gentillesse des autres avec nos cœurs. Notre environnement de cultivation, le temps que les pratiquants passent ensemble, et coordonner le travail de la rectification par la Loi devraient être dans le cœur bienveillant de chaque pratiquant, ce qui établit l’environnement de cultivation d’un seul corps.


Translated on 12/3/2006
Version chinoise disponible à http://www.minghui.org/mh/articles/2006/11/26/143239.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.