Histoires de la Chine ancienne : Le danger de croire sans rationalité

Alors que la mère de Zeng Shen était en train de tisser chez elle, une personne s'approcha d'elle soudain et dit: "Bonté Divine! Zeng Shen a tué quelqu'un!"


La mère de Zeng fut très surprise. Elle pensait que son fils était une personne très aimable, et qu'il était impossible qu'il puisse tuer quiconque. Aussi elle dit immédiatement: "Impossible. Zeng ne tuerait personne."


Un moment plus tard, une autre personne vint et dit: "Mon Dieu! Zeng Shen a tué quelqu'un!"


La mère de Zeng dit encore: "Impossible. Zeng Shen ne tuerait personne." Cependant, deux autres personnes vinrent et dirent la même chose. Elle commença à réviser son jugement. Elle croyait encore que Zeng Shen n'avait tué personne. Toutefois, elle ne pouvait plus continuer à tisser et elle commença à attendre l'arrivée de Zeng Shen avec anxiété.


Après un moment, une autre personne vint. Cette fois-ci, c'était leur voisine. Elle était essoufflée et dit: "Mon Dieu! Zeng Shen a tué quelqu'un. Il a été arrêté. Il parait qu'on est actuellement en train de l'interroger. Vite! Réfléchissons à quoi faire!"


La mère de Zeng croyait maintenant que son fils avait tué quelqu'un et aussi pleura-elle. A cause des régulations du châtiment pour la famille, quand un membre de famille violait la loi, la famille entière était pénalisée. Tous avertirent la mère de Zeng de s'enfuir rapidement afin d'éviter d'être également arrêtée. Cependant, si elle s'en allait, qui prendrait soin de la maison?


Alors que tout le monde discutait sur ce qu'il fallait faire, Zeng Shen rentra à la maison. Tous furent surpris. Ils lui demandèrent: "Zeng, n'as-tu pas été arrêté parce que tu as tué quelqu'un? Comment as-tu réussi à arriver jusqu'ici? Est-ce parce que tu as tué une mauvaise personne que tu ne devrais pas payer de ta vie pour cela?"


Zeng Shen se mit à rire et dit: "Comment pourrais-je tuer quelqu'un? Aurais-je pu rentrer à la maison si j'avais tué quelqu'un? Il se trouve que le meurtrier a le même nom que moi."


Quand des mensonges sont répétés trois fois, les gens pensent que c'est vrai. Parfois quand les mensonges sont répétés des milliers de fois, ils peuvent même devenir la vérité. C'est pourquoi les anciens chinois disent: "Tout le monde qui dit la même chose peut fondre de l'or. Les dégâts peuvent aller jusqu'au point de dissoudre les os." Quand le Parti pervers communiste chinois persécute Falun Gong, il emploie la même tactique. Il diffame le Falun Gong jour après jour et infuse sa propagande de haine au peuple chinois. Il diabolise les pratiquants de Falun Gong qui cultivent la bienveillance et qui aspirent à diffuser la Grande Loi de Bouddha pour atteindre son but de causer du tort aux êtres.

Les anciens chinois mettaient l'accent sur les remarques et les comportements circonspects. Comme pour tout ce que nous disons, nous devons considérer si c'est un fait. Nous ne pouvons pas faire des remarques hasardeuses et faire circuler des commentaires peu fidèles légèrement. Autrement nous finirons par nous faire du mal à nous-mêmes.

Pour connaître la vérité sur la persécution du Falun Gong, il ne faut pas écouter la propagande du Parti communiste chinois. Trouvez une copie de Zhuan Falun vous-même et lisez le . De cette façon, vous arriverez à voir la vérité à propos du Falun Gong.


Traduit de l'anglais de http://en.clearharmony.net/articles/200611/36492p.html


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.