FDI: Une séance du Congrès parle d’adhérents du Falun Gong assassinés pour leurs organes

NEW YORK, le 4 octobre— Pas moins de 40.000 pratiquants de Falun Gong n’ayant commis aucun crime ont été secrètement mis à mort dans les hôpitaux chinois et leurs organes vendus " sur demande," ont dit des enquêteurs à un comité du Congrès des Etats-Unis à Washington DC vendredi dernier. Pire encore, il n’y a pas grand-chose de fait pour faire cesser la tuerie en cours.

"Le temps est essentiel dans cette affaire," a dit au Subcommittee on Oversight and Investigations l’ancien Secrétaire d’Etat canadien pour l’Asie et le Pacifique David Kilgour. " nous croyons que des hommes et des femmes innocents continuent à être tués dans toute la Chine pour leurs organes qui servent de produits commerciaux. "

Kilgour et l’avocat international David Matas ont présenté leur rapport d’enquête sur les allégations de récolte d’organes systématique sur des pratiquants de Falun Gong en Chine.

"Toutes les preuves ont pointé dans la même direction que notre ultime conclusion: le gouvernement de la Chine a dans ses hôpitaux, ses centres de détention et d’autres agences dans de nombreuses parties du pays un nombre important bien qu’inconnu de prisonniers de conscience du Falun Gong, " a dit Kilgour. " La plupart des victimes n’ont été accusées de rien ; elles ont été assassinées par des professionnels médicaux, pour leurs organes vitaux. "

Kilgour a ajouté que, selon une source, près de 85 % des organes utilisés dans un vaste centre de transplantation de l’agglomération de Tianjin vont à des gens qui résident en dehors de Chine.
"Nombre de tels patients espèrent probablement obtenir un organe d’un meurtrier ou d’un violeur condamné " a dit Kilgour " En réalité, il est probable que l’organe vienne d’un jeune prisonnier du Falun Gong, dont le crime est de croire en ‘authenticité, bienveillance et tolérance’."

Témoignaient également Erping Zhang, porte-parole pour le Falun Gong, et Dr Kirk Allison, du Programme de Droits de l’Homme et Médecine de l’Université du Minnesota. Dr Allison a déclaré " Le programme systématique d’éradication idéologique du Falun Gong [par le régime chinois] a coïncidé avec une augmentation inexplicable des greffes d’organes en général et du tourisme de greffes d’organes vers la Chine. "

Parmi les 17 recommandations du rapport Kilgour-Matas est la suggestion que tous les pays découragent, sinon interdisent directement [à] leurs citoyens d’obtenir des greffes d’organes en Chine jusqu’à ce que l’abominable pratique de récolte d’organes soit stoppée. Aucun pays n’a encore commencé à mettre en œuvre leurs recommandations.

Le Congressiste Dana Rohrabacher (R6CA), qui préside le Sous-comité accueillant l’audition sous le Comité des Relations Internationales, a exprimé sa déception que le Département d’Etat des Etats-Unis n’ait pas envoyé de représentant à l’audition.

Rohrabacher a dit que la pratique d’assassinat des pratiquants de Falun Gong pour leurs organes en Chine doit à présent “obtenir l’attention du peuple américain. » (photos de l’audition)

Choisis

Alors que les temps d’attente habituels pour les greffes d’organes se mesurent en années, en Chine ils se mesurent en jours, selon le rapport.

Selon le Dr Allison, " Le court délai de temps d’un système sur demande requiert une grande banque de donneurs déjà sélectionnés par groupe sanguins et compatibilité HLA ".

Le rapport Kilgour-Matas explique que les pratiquants de Falun Gong en détention sont systématiquement l’objet de tests sanguins et d’examens physiques. " Mais, parce qu’ils sont aussi systématiquement torturés, ces tests ne peuvent pas être motivés par des préoccupations pour leur santé, " a dit Matas. Mais plutôt, ces prisonniers de conscience sont choisis pour des greffes potentielles d’organes vitaux comme le foie.

" Dans certains cas, entre la mort et la crémation, les membres de famille des pratiquants de Falun Gong ont pu voir les cadavres mutilés de leurs êtres chers, " a dit Matas . "Les organes avaient été enlevés."
"Le nombre de prisonniers exécutés, de donneurs volontaires, et de cas de morts cérébrales en Chine sont loin d’expliquer le nombre total de greffes en Chine, " a dit Matas. La seule autre source identifiée qui puisse expliquer la montée en flêche du nombre de greffes, c’est les pratiquants de Falun Gong. "

Kilgour a raconté comment, lors d’une récente conférence sur les greffes d’organes à Boston, un médecin chinois s’est vanté à un collègue allemand que son hôpital à Tianjin avait effectué 2000 greffes de foie en 2005. Lorsque le médecin allemand s’est inquiété de la source de cette abondance d’organes, puisque seulement 700 telles greffes sont enregistrées par année dans toute l’Allemagne, le médecin chinois a répondu : " Demandez aux manifestants [du Falun Gong] à l’extérieur de l’hôtel. "

La bureaucratie du Parti communiste chinois (PCC) est directement impliquée

Le Dr Allison a souligné le lien entre les fonctionnaires du PCC et l’industrie de récolte d’organes, disant que la " coordination à travers toute la bureaucratie d’état entre exécution et transplantation est claire. " Il a cité le site Internet du Centre International de Transplantation, lequel déclare ouvertement :" Tant d’opérations de greffes sont redevables au soutien du gouvernement chinois. "

Etant donné qu’une fois qu’un organe est prélevé il y a un créneau minimum de 24h pour un rein et de 12 heures pour un foie, les organes ne peuvent pas être sélectionnés pour les " touristes de greffe" sur la base de morts accidentelles, a-t-il dit. Les exécuteurs et les hôpitaux doivent travailler ensemble. Le Dr Allison a dit que " Des médecins questionnés ont indiqué choisir des prisonniers vivants pour assurer la qualité et le compatibilité. "

Avec la violente campagne contre le Falun Gong, le PCC et les hôpitaux chinois ont fait un score de deux pour un. Ils ont pu mener à bien le programme d’éradication du Falun Gong du régime tout en faisant simultanément du profit, a expliqué Dr Allison.

Témoignant aussi à l’audition, le porte-parole du Falun Gong Erping Zhang a expliqué ce qu’est le Falun Gong, ce qu’il n’est pas et pourquoi il a été interdit.

"Nous ne nous intéressons pas au pouvoir politique. Rien ne nous plairait plus que de méditer tranquillement dans les parcs,"a dit Zhang. "Mais lorsque des gens cognent violemment à nos portes et arrêtent et torturent nos parents, nos amis et nos enfants, lorsqu’ils essaient d’anéantir notre propre existence, nous avons l’obligation de le dénoncer "

Zhang a dit que le PCC a cherché à calomnier le Falun Gong, le décrivant comme déviant. En faisant ainsi, le régime cherchait à se dépeindre lui-même comme le sauveur de la Chine, " comme s’il se débarrassait des mauvais éléments de la société. " Il a pu ainsi déplacer l’axe des projecteurs loin de la torture et des meurtres des adeptes du Falun Gong.

"Cette audition du Congrès a été une première étape très importante aux Etats-Unis a dit Zhang après l’audition. "Mais des pratiquants de Falun Gong sont en train d’être torturés et assassinés en Chine quotidiennement et leurs organes sont apparemment même achetés par des Américains. Les Etats-Unis et tous les gouvernements devraient demander sans équivoque que tous les centres de détention de la Chine soient immédiatement ouverts à une enquête internationale. "

"Nous avons regretté de trop nombreuses fois de nous être détournés d’un génocide," a-t-il dit. "Dans le futur, nous devons être capables de nous regarder dans le miroir sans regret déchirant. Nous devons tous faire plus."

# # #

ACTUALITES -Le 4 octobre 2006
Centre d’Information du Falun Dafa, www.faluninfo.net

Rappel
Le Falun Gong, aussi appelé Falun Dafa est une méthode bouddhiste de méditation et d’exercices, dont les enseignements soulignent l’importance de vivre selon les trois principes de l’authenticité, la compassion et la tolérance. Prenant son origine en Chine, le Falun Gong est aujourd’hui pratiqué dans plus de 70 pays. Le gouvernement chinois ayant estimé que cent millions de gens en Chine pratiquaient le Falun Gong, en juillet 1999, le Parti communiste chinois a lancé une violente campagne à l’échelle nationale pour « éradiquer » la pratique. Le Centre d’Information du Falun Dafa a vérifié les morts de 2747 personnes et plus de 44 000 cas de torture. Des millions ont été détenus ou envoyés dans les camps de travaux forcés.


# # #

POUR DE PLUS AMPLES INFORMATIONS VEUILLEZ CONTACTER LE CENTRE D'INFORMATION DE FALUN DAFA
Gail Rachlin 917-501-4441, Levi Browde 914-720-0963, Erping Zhang 646-533-6147, ou Christina Chai 917-386-5068.
Email: contact@faluninfo.net, Website: http://faluninfo.net/

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.