Exposer la persécution à Downing Street – article de la Conférence de Loi au Royaume Uni 2006

Bonjour Maitre,
bonjour amis pratiquants,

Mon nom est Lili Lin, aujourd’hui, je voudrais partager quelques-unes des compréhension et pensées que j’ai eu, durant la période où quelques pratiquants et moi, menions des activités à Downing Street pour exposer au grand jour la persécution, après la révélation de l’incident des prélèvements d’organes.

Après avoir entendu parler de l’incident, j’ai eu la pensée de me rendre immédiatement à Downing Street. Durant ces deux mois, bien que je ne puisse pas parler d'une grande différence en surface, j’ai senti que mon caractère et mon niveau s’étaient considérablement améliorés. Durant cette période, j’ai gagné beaucoup de nouvelles compréhensions, à mesure que chaque jour passait. Quelques-uns des amis pratiquants ont dit qu’il serait réellement difficile de continuer à se rendre chaque jour à Downing Street, mais je ne le voyais pas de cette façon. En fait, c’était plutôt l’opposé, je me sentais extrêmement à l’aise et j’étais heureuse de pouvoir prendre part aux activités pour exposer la persécution et valider Falun Dafa.

Dans le processus de cultivation, chacun a ses propres chemin et compréhension. A cette époque, tous les pratiquants avaient aussi compris différemment la situation de Downing Street. Comme je passais plus de temps à Downing Street, j'ai réalisé l’importance de faire nos activités à cet endroit.

Downing Street est l’endroit où la plupart des fonctionnaires britanniques travaillent, mais en tant que pratiquant de Falun Gong chinoise, je n’étais pas très claire sur ce point et j’ai seulement réalisé sa signification après avoir pris part aux activités. Notre endroit de pétition était directement face au No.10, résidence du Premier Ministre, donc, nous avons suspendu nos bannières à l’extérieur, créant ainsi une plus grande opportunité d’attirer l’œil du Premier Ministre. Plus tard, j’ai réalisé que la porte prés du domicile du Premier Ministre est le Parlement, où se tiennent beaucoup de fonctionnaires du gouvernement qui rentrent et sortent quotidiennement. Une personne m'a dit que si cet endroit réunit des milliers de membres du parlement, de ministres et de hauts fonctionnaires, j'ai donc suspendu prés de 20 bannières supplémentaires en direction du Parlement. Ce fut un long accrochage !

Du fait qu'elles avaient lieu dans Londres, nous avions besoin qu’assez de personnes soient impliquées dans les activités; durant la semaine, la plupart des pratiquants devaient travailler, ou se rendre au collège, et la capacité des gens pouvant rester à Downing Street était très limitée. Au début, nous avions seulement deux ou trois personnes qui pouvaient venir. Un jour, la police n’a pas mis de grilles, ainsi, nous n’avons pas pu mettre de bannières en hauteur, alors nous avons découvert que c’était parce que nous n’avions pas assez de personnes pour faire les pétitions ; nous avions besoin d’au moins quatre ou cinq personnes pour qu’ils puissent mettre les grilles. Je réalisais que Maître tentait de nous dire que Downing Street est différent de China Town, où une personne peut faire seule des pétitions. Downing Street est le cœur de la Grande Bretagne, et ainsi demandait plus d’attention et plus de puissance de la part des pratiquants de Falun Dafa, quel que soit la façon de le considérer, des autres dimensions ou de la surface de cette société humaine. Une fois éveillés sur ce point, nous nous sommes assurés qu’au moins quatre personnes soient présentes en permanence. Normalement, nous avions un couple de pratiquants de Falun Gong, qui venaient à tour de rôle, un pratiquant occidental, un nouveau pratiquant et moi avec ma fille.

Le couple de pratiquants se rendait à tour de rôle devant l’ambassade chinoise chaque mercredi, et ils se rendaient à Downing Street pour prendre part aux activités qui s’y tenaient. Quelques jours plus tard, une pratiquante m'a dit que ses jambes lui faisaient vraiment mal, mais elle savait que Downing Street est un endroit extrêmement important, comme ZhongNanHai en Chine, ainsi, elle était décidée à s’y rendre, même si elle devait ramper. Un acte si désintéressé à réellement touché mon cœur.

Lorsque nous avons d’abord commencé nos activités sur Downing Street, aucun fonctionnaire qui passait ne semblait intéressé et beaucoup d’entre eux n’acceptaient pas nos prospectus. Je pensais que bien que nous faisions toujours des choses pour exposer la persécution, de toute évidence, ce n’était pas suffisant. Le Parti communiste chinois distribuait aussi de l’information calomnieuse sur la pratique et ainsi, beaucoup de personnes n’étaient pas encore claires sur ce qu’était Falun Gong. D’après cela, nous pouvions voir que nous avions besoin de faire de plus efforts pour présenter les faits, alors que j'ai commencé aussi à chercher en moi, en pensant que cela était une chance d’améliorer mon caractère.

Alors que nous nous montrions jour aprés jour, avec l’amélioration de nos compréhensions selon les enseignements de Falun Gong, les changements sur Downing Street étaient énormes. Maitre nous a dit dans Enseignement de la Loi lors de la Conférence de la Loi dans la capitale des Etats-Unis :

    " Les gens prennent le fait d'accomplir des choses pour la cultivation et pratique, ils prennent le fait de défendre la forme de la religion pour la cultivation et pratique. En fait, les divinités n’accordent aucune importance à tout cela, elles n'accordent de l’importance qu’à l’élévation du cœur de l'homme, c’est ça la véritable élévation".

A ce moment, les pratiquants qui se trouvaient là, devaient se rappeler les uns les autres que nous étions là pour cultiver, non pour nous retrouver les uns les autres, ainsi, nous devions agir comme des pratiquants à tout moment, en maintenant un standard de caractère élevé. Nous avions tous des caractéristiques communes, comme l’initiative et la compréhension tacite. Un pratiquant était là très tôt chaque matin, et dés qu’il arrivait, il commençait à suspendre les bannières. Quelquefois, il portait gentiment de l’eau pour chacun. Une autre pratiquante ne parlait pas anglais, mais elle distribuait la plupart des prospectus aux passants. Un jour, elle collecta huit pages de signatures, qui au total, atteignaient des centaines. De même pour un nouveau pratiquant, il passait un jour à l’extérieur de l’ambassade chinoise, puis quatre jours à Downing Street. Au début, il pensait ne pas savoir comment suspendre les bannières, plus tard, s’il arrivait assez tôt, il commençait à suspendre les bannières, prenant de plus en plus d’initiatives. Puis, j’ai réalisé que la raison pour laquelle nous nous rendions à Downing Street, n’était pas de leur demander de faire quelque chose pour nous, mais notre compassion. Bien qu’ils soient des fonctionnaires du gouvernement, les gens ordinaires ne sont pas capables de faire quelque chose pour cette situation, ainsi en réalité, nous les sauvons. Je me sentais de plus en plus compatissante. Ma fille était très gentille aussi ; elle se comportait toujours très bien lorsque nous nous trouvions à Downing Street, quelquefois, elle n’avait pas besoin de lait pendant plus de quatre heures.

Dans cet environnement, les fonctionnaires qui passaient devenaient de plus en plus amicaux; acceptant nos prospectus, alors que le nombre de personnes signant la pétition augmentait aussi. Ce n’était pas seulement le personnel des bâtiments, mais aussi les avocats, les officiers des forces au sol, le personnel administratif et la noblesse. Le point intéressant est que je ne connais pas beaucoup de célébrités en Grande Bretagne, mais une fois, un ami pratiquant m’a dit que l’un des plus célèbres ministres avait accepté nos prospectus.

Il est bien connu que les policiers en service signent rarement quoi que ce soit, mais sur Downing Street, nous avons rencontré au moins sept ou huit policiers qui ont voulu signer leur nom en soutien. Un jour, nous prenions part aux activités sur Downing Street, lorsque vers la fin de la journée, deux nouveaux policiers sont venus. Un demanda à l’autre ce qu’était Falun Gong, après quoi, il déclara que Falun Gong n’est pas bon, alors que l’autre était en désaccord avec son point de vue, lui disant que Falun Gong est bon. Il remarqua : ‘’ Regarde leur bannière, elle te dit d’être authentique, compatissant et endurant, alors, c’est bon.’’ Le premier policier jeta un regard approbateur sur la bannière et sur nos pratiquants, puis, il a dit : ‘’Oh, Falun Gong est bon.’’ Grâce à ceci, nous avons su que les policiers seraient sauvés.

Durant les deux mois où nous étions sur Downing Street, nous avons eu beaucoup de contacts avec les policiers ; après un moment, ils commençaient à nous connaître comme de bonnes personnes, et à nous croire. Au début, ils venaient et surveillaient de temps en temps, puis ils nous ont laissés. Une fois, il y eut un groupe de personnes faisant une pétition sur Downing Street. Je pensais que nous devrions leur laisser de l’espace. Je commençais juste à desserrer les bannières, mais un des policiers est venu et a dit : ‘’ Pas de précipitation, voyons d’abord, ils ne doivent pas avoir besoin de beaucoup d’espace.’’

Lorsque les deux mois sont venus à expiration sur Downing Street, nous voulions encore participer aux activités. Cependant, la police locale a dit que le parlement était sur le point de partir en vacances, ainsi, qu’il serait mieux pour nous de tenir nos activités après septembre, lorsque les vacances se termineraient. De plus, durant cette période de temps, nous avons négligé de prendre soin de nos familles, ainsi, il était nécessaire de réajuster un peu , et ainsi, nous avons arrêté. J’ai encore quelques pensées que je voudrais partager avec chacun, sur le fait de continuer ou non en septembre.

En ce qui concerne Downing Street, je crois que si chacun pense, que nous devrions persister dans nos activités dans cet endroit, alors nous devrions tous soutenir cette décision avec nos pensées droites, de cette façon, nous y prendrons tous part. Downing Street réunit plus de 1100 députés, ministres, et constitue presque la tete et le cœur du Royaume-Uni. Comme nous le savons, si un député nous soutient, cela signifie que tous ses constituants sont sauvés ! La Grande Bretagne a plus de 600 députés et quelques autres régions, où se trouvent certains de nos pratiquants en ont seulement prés de 100, ainsi, comment toucher les autres et leur dire la vérité a toujours été un problème. Cependant, la plupart de ces 600 députés travaillent en semaine à Downing Street, et retournent dans leurs districts respectifs durant les fins de semaines. Il n’y a pas seulement des fonctionnaires du gouvernement qui visitent Downing Street, mais aussi beaucoup de journalistes des principaux groupe de médias viennent aussi à Downing Street tous les jours pour y mener des entretiens. Si c’est le cas, n’est ce pas important pour nous de transmettre les faits marquants de la pratique et de la persécution à ces personnes ?

Durant cette période, je pense que nous n’avons pas pleinement compris l’importance de mener des pétitions et des activités afin d’exposer la persécution à Downing Street, ou peut-être n’avons nous pas eu de discussions assez approfondies sur ce point, et partagé comme un seul corps. Ceci est reflété par le manque de pratiquants assistant aux activités, en cet endroit. Quelques pratiquants viennent pour un jour ou deux, mais le plus souvent, il n’y a juste que trois personnes âgées avec ma fille et moi. En dépit de ceci, nous chérissons l’opportunité et l’environnement que Maître nous a donné pour cultiver, et nous faisons de notre mieux pour le faire. Cependant, si nous le considérons du point de vue officiel, à Downing Street, il semble que tout ce que nous avons comme pratiquants de Falun Gong, sont quelques personnes âgées, une femme et son enfant. Je pense que si plus de pratiquants peuvent se joindre à nous et passer plus de temps à soutenir nos projets à Downing Street, même juste émettre des pensées droites, alors l’environnement s’améliorera énormément.

J’ai une capacité très limitée pour écrire et m’exprimer et je ne suis pas entrée dans les détails pour beaucoup de choses, ainsi, s’il y a des failles, j’espère qu’elles pourront être corrigées.

Merci à tous.

Traduit de l'anglais de : http://en.clearharmony.net/articles/200609/35204.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.