Taiwan : Le conseil de conté de Penghu passe une résolution appelant à stopper les prélèvements d'organes vivants (Photos)

Le 4 août 2006, le conseil du conté de Penghu a passé une résolution appelant à la fin de la pratique inhumaine des prélèvements d'organes de pratiquants de Falun Gong vivants par le parti communiste chinois(PCC). La résolution a été proposée par l'orateur Liuchen Chao-ling et co-signé par tous les membres du conseil.

Photo de groupe des pratiquants et du membre du conseil Yang Yao en face du bâtiment du conseil du conté
La résolution a été passée par tous les membres du conseil


Le jour de la réunion du conseil, une dizaine de pratiquants de Falun Gong se sont rendus au conseil de la ville pour assister à l'audition. L'orateur du conseil leur a chaleureusement souhaité la bienvenue et il a présenté les pratiquants à tous les participants. La résolution a été passée unanimement à 17h30 le 4 août. L'orateur a dit que c'était la première résolution passée unanimement, et que c'était d'autant significatif.

Le jour suivant, le Pengu Times a abondamment couvert la condemnation des atrocités du PCC par le conseil.

Avant la proposition de résolution, les pratiquants ont rendu visite aux membres du conseil pour expliquer les faits à propos du Falun Gong et de sa persécution. La plupart des membres ont signé la pétition mise en circulation par « la Coalition pour enquêter sur la persécution du Falun Gong », exprimant leur inquiétude à propos des prélèvements d'organes du PCC sur des pratiquants de Falun Gong vivants. Les corps du gouvernement local, comprenant le conseil de conté, le chef de conté, le département de la santé, beaucoup de chefs de communes et chefs de villages ont tous signé la pétition appelant a la fin des atrocités du PCC. Les gens sont clairs a propos de la nature perverse du PCC.

Les conseils de huit contés et villes ont passé une résolution condamnant le PCC.

Début mars, les atrocités de prélèvement d'organes de pratiquants de Falun Gong vivants, leur vente pour le profit et l'incinération des restes des pratiquants pour détruire les preuves, ont été révélés. Pendant les cinq mois passés, les gouvernements élus à Taiwan ont condamné cette barbarie inhumaine. Le 18 avril, le membre de conseil législatif Lai Ching-te a mis en avant une proposition provisoire et a encouragé le conseil législatif a écrit une résolution demandant aux organisations des droits humains internationaux et à l'Organisation mondiale de la santé d'enquêter sur les camps de travail, les prisons, et les hôpitaux du PCC. La proposition a été co-signée par 54 membres et soumise au comité de procédure pour discussion.

Les membres de conté et les représentants des conseils de ville et de municipalité ont condamné les atrocités de meurtre de pratiquants de Falun Gong par le PCC.

Le 4 mai, le conseil de conté de Chiai a passé une résolution condamnant les atrocités du PCC et a appelé la communauté internationale a stopper les crimes du PCC. Plus tard, huit contés et conseils de ville, comprenant Yilan, Chilong, Hualian, Tainan, Yulin, Pingdong et Penghu, ont passé des résolutions condamnant les pratiques inhumaines de prélèvement d'organe du PCC. D'autres contés et conseils de ville sont dans le processus d'écrire des propositions similaires.


Traduit de l’anglais de http://www.clearharmony.net/articles/200608/34727.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.