Le moine Dao Qin

Sous la dynastie des Tang (618-907 après J.C), il y avait un moine bouddhiste du nom de Dao Qin. Il vivait sur la montagne de Jin. Lorsque les gens lui posaient des questions sur la Loi du Bouddha, il donnait toujours des réponses immédiates, brèves, simples mais malgré tout très profondes et pleines de sens.


Un jour Liu Yan, le gouverneur de la préfecture de Zhong, vint demander au moine Dao Qin comment suivre la Loi de Bouddha. Avec un petit brûleur d'encens dans sa main, le moine Dao Qin répondit : " Ne faites aucune mauvaise action. Suivez les principes de la compassion et faites de bonnes actions. " Liu Yan répliqua : "Même un enfant de trois ans sait ce que vous dites. " Le moine Dao Qin répondit : "Ce sont des choses que même un enfant de trois ans sait mais que même un vieil homme de 100 ans a du mal à suivre."


Un jour un haut fonctionnaire du gouvernement appelé Cui Zhaogong lui demanda : " Je voudrais devenir moine et commencer ma cultivation et pratique. Pensez vous que je puisse le faire ? " Le moine Dao Qin répondit : " Devenir quelqu'un qui cultive est ce que seul un homme noble et sincère est capable de faire. Ce n’est pas quelque chose qu’un fonctionnaire moyen de la cour ou un général de l’armée est capable de faire. "


Version chinoise :
道钦和尚

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.