Quelques réflexions concernant les 200.000 "déclarations solennelles" éditées sur le site Web Minghui

Cela fait six ans que le régime de Jiang Zemin a commencé à persécuter brutalement les pratiquants du Falun Gong en employant toutes les ressources de la Chine. Le 7 Avril 2005, le nombre de « déclarations solennelles » publié sur le site Minghui atteignait les 206 405. (Mingui est la version Chinoise de Vraiesagesse.net) Ce n’est pas simplement un grand nombre ; c’est la preuve de la conscience endurante des gens, et du refus public du régime pervers. De plus, le nombre de gens publiant leurs « déclarations solennelles » continue à augmenter considérablement. On peut prévoir que de plus en plus de pratiquants vont s’avancer pour résister à la persécution, et devenir vraiment des êtres éveillés droits et dignes.

Les personnes ayant publié leurs « déclarations solennelles » vont d’ élèves d’école élémentaire à des étudiants d’université, de femmes âgées illettrées à des professeurs d’universités, de citoyens pauvres à des fonctionnaires du gouvernement de haut rang, de gens sans emploi à des étudiants retournant étudier à l’étranger. Ils parlent ouvertement d’une voix unie, déclarant solennellement que la déclaration de « ne plus jamais pratiquer » qu’ils ont signée contre leur volonté, sous une pression intense, n’est plus valable, et qu’ils continueront à pratiquer le Falun Gong et suivre les principes d’ «Authenticité, Bienveillance, Tolérance, » et pratiquer la cultivation de manière digne.

Selon les données annuelles, de 2003 jusqu’à présent, le nombre quotidien moyen de « déclarations solennelles » était de 77 en 2003, de 153 en 2004 et de 451 en 2005.

Calculé à partir de données reçues depuis Février 2005, les données mensuelles révèlent que le nombre quotidien moyen de « déclarations solennelles » était de 139 en Février, de 785 en Mars, et 1476 en Avril.

Manifestement, de plus en plus de personnes en sont venues à comprendre la nature perverse de la persécution, et elles rejettent complètement toute forme de persécution. Les « Déclarations Solennelles » se sont répandues à chaque coin de la société Chinoise. Ce ne sont pas seulement des déclarations de vies réaffirmant « Authenticité, Bienveillance, Tolérance », mais aussi une réponse concise à la perversité qui tente en employant tous les moyens, de supprimer la nature originelle de la vie.

Si ce n’était pas la persécution inhumaine du Falun Gong par le régime de Jiang, les deux cent mille pratiquants n’auraient jamais été forcés à faire leurs soi-disant « promesses » contre leurs volontés. Ils n’auraient pas été obligés d’éprouver la terrible torture et de secouer l’horreur créée par la perversité, pas plus qu’il n’auraient eu à écrire ces déclarations solennelles.

Au cours de ces six années de persécution, nous ne savons pas combien de pratiquants ont été réellement soumis au châtiment imposé contre leur volonté. Néanmoins, en regardant les deux cent mille déclarations solennelles, et l’augmentation drastique récente du nombre quotidien moyen de personnes faisant des déclarations, nous nous demandons combien de personnes de cœur ont été tourmentés par cette brutale persécution.

Chaque prétendue promesse et décision de ne pas pratiquer impliquait le harcèlement, la confiscation de la propriété de l’individu, des amendes, des lavages de cerveau, la torture, etc. Des quantités massives de main d’œuvre et de ressources physiques ont été utilisées pour réaliser ceci. Les organes de police, judiciaires, légaux et administratifs, ainsi que les familles étaient impliqués. Pouvons-nous imaginer combien ceci a coûté à la Chine ? Le retour de telles dépenses massives des ressources nationales est-il simplement ces déclarations solennelles continues ?

Entre le 4 Décembre 2004 et le 7 Avril 2005, plus de 710 000 personnes ont publiquement renoncé à leur adhésion au Parti Communiste Chinois (PCC) et se sont retirés des autres organisations du PCC telles que la Ligue Communiste de la Jeunesse et les Jeunes Pionniers Communistes. Le nombre augmente exponentiellement. D’après les estimations depuis Février 2005, les données mensuelles révèlent que le nombre quotidien moyen de personnes qui renoncent publiquement à leur adhésion au parti est respectivement de 2 501, 16 348, et 19 259. Il est évident que les gens reconnaissent peu à peu la nature perverse du PCC.

Tenant compte du blocus d’Internet et de l’atmosphère de terreur à long terme instauré par le PCC, il serait difficile d’estimer le nombre total de personnes qui ont reconnu la vraie nature du PCC, et qui ont l’intention ou sont disposés à quitter le Parti.

Après avoir enduré la brutale persécution, les pratiquants ont davantage reconnu le précieux de Dafa. Ils ne seront dorénavant plus ébranlés par la persécution, et cultiveront fermement « Authenticité, Bienveillance, Tolérance. » Il y a également de nombreuses personnes qui ont été trompées par le PCC, mais en reconnaissant sa malveillance, ont surmonté leur crainte et ont quitté le parti, évitant ainsi le destin qui attend toute perversité qui persécute la bonté .

Version chinoise disponible sur http://www.minghui.org/mh/articles/2005/4/8/99185.html

Version anglaise disponible sur http://clearwisdom.net/emh/articles/2005/5/1/60145.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.