Histoires de quête de la bouddhéité

Photo prise aux Buttes Chaumont le 1er Janvier 2023 en levant les yeux à la fin des exercices de Falun Gong (Neira Mendieta)


1) Sortir de la cage

Boddhidarma est le disciple de Shakyamuni de la 28ème génération. Il lui a été très difficile, lorsqu'il est venu en Chine, de diffuser le Fa de Shakyamuni pour sauver les gens. Les gens ne croyaient pas à son Fa de Bouddha. Un jour qu'il marchait, Boddhidharma entendit un perroquet en cage l'appeler : "Ah, de l'Ouest, de l'Ouest ! S'il vous plaît monsieur, libérez-moi de cette cage !" Boddhidharma jeta un coup d'œil au perroquet et répondit : "Émerge de la cage, émerge de la cage ! Ferme les yeux, étire tes jambes et retiens ta respiration. Fais-le, et tu émergeras de la cage." Le perroquet fit ce qu'on lui demandait. Lorsque le propriétaire du perroquet revint, il se demanda comment son perroquet était mort ! Il semblait que le perroquet venait tout juste de mourir car son corps était encore chaud. Il sortit le perroquet de sa cage et le plaça sur l'herbe.


Cette histoire révèle aux pratiquants un principe : si vous voulez quitter la cage, c'est-à-dire les Trois Mondes, il est nécessaire de réaliser ces trois choses :

- Fermez les yeux : Ne vous laissez pas berner par les fausses impressions de ce monde. Ne regardez pas à l'extérieur, mais plutôt à l'intérieur de vous. Cherchez en vous.
- Dégourdissez-vous les jambes : Cessez de vous précipiter à la poursuite de la convoitise et des avantages personnels. Abandonnez les 7 émotions et les 6 désirs.
- Retenez votre souffle : Ne pas laisser la colère surgir, c'est ne pas se plaindre ni haïr. Parvenir au critère de cultiver la parole c’est fermer efficacement la porte de l'enfer.


2) Avaler des dents

Un jour, un moine bouddhiste du nom de Shen Guang faisait tournoyer un chapelet dans sa main tout en prêchant à une foule. Boddhidharma était également venu sur ce site de prédication du Dharma. Après l'avoir écouté, Boddhidharma dit à Shen Guang : "Le Dharma que vous enseignez ne peut pas sauver les gens de la vie et de la mort, et il induit les gens en erreur. Shen Guang, furieux, leva sa main gauche et écrasa son chapelet (un chapelet en fer) sur le visage de Boddhidharma. Boddhidharma baissa la tête en arrière, mais le chapelet avait frappé ses dents, lui arrachant deux dents de devant. Boddhidharma savait que s'il crachait ses dents délogées par terre, une grave sécheresse de trois ans se produirait, affectant toute la région et les environs dans un rayon de 100 km. Afin d'empêcher ce désastre de se produire, la seule chose qu'il pouvait faire était d'avaler ses dents.


3) Se couper le bras gauche en cherchant le Fa de Bouddha

Une nuit, Shen Guang vit deux fantômes du monde souterrain s'approcher de lui. Ils brandissaient une carte indiquant l'heure de sa mort. Shen Guang demanda aux fantômes : "Je cultive avec dévotion le bouddhisme depuis de nombreuses années, mais je ne peux toujours pas échapper à la vie et à la mort ? Y a-t-il un Dharma de Bouddha qui libère de la vie et de la mort dans le monde ?" Un fantôme y a réfléchi et a dit : " Oui. L'homme que vous avez agressé avec votre chapelet. Il a le Dharma de Bouddha qui libère de la vie et de la mort." Et donc, c'est la raison pour laquelle Shen Guang a cherché Boddhidharma.


Shen Guang trouva Boddhidharma avec beaucoup de difficultés, s'agenouilla à l'extérieur de sa grotte et supplia Boddhidharma de lui enseigner le Dharma de Bouddha. Boddhidharma lui répondit que le temps n'était pas encore venu. Ce n'est que lorsque la neige rouge tombera du ciel que le moment sera venu. Un jour, au cours d'une forte tempête de neige, Shen Guang se coupa le bras gauche avec un couteau, et immédiatement la neige blanche environnante se teinta de rouge. À cette époque, Boddhidharma a officiellement accepté Shen Guang comme disciple.


Shen Guang avait créé un karma de péché en agressant Boddhidharma avec son chapelet, mais grâce à son regret sincère, son karma avait été grandement allégé. Mais en fin de compte, il a quand même dû se couper le bras pour rembourser sa dette. Telle était la loi du Ciel.


Cependant, il y a encore des personnes des services de la sécurité publique, des poursuites judiciaires et du pouvoir judiciaire chinois qui sont impliquées dans la persécution des pratiquants de Falun Gong. De nombreux auteurs de ces actes ont jusqu'à présent subi divers châtiments. Mais ce n'est pas ce que les pratiquants de Dafa veulent voir ... J'espère que vous cesserez tous les actes pernicieux et que vous démissionnerez du funeste Parti communiste chinois et de ses organisations affiliées le plus tôt possible. Ne persécutez pas les pratiquants de Falun Dafa. Ce n'est qu'en étant bienveillant envers Dafa et les disciples de Dafa que vous pourrez avoir un brillant avenir.

Version anglaise : https://www.pureinsight.org/node/7703
Version chinoise: http://big5.zhengjian.org/node/256671

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.