Un homme du Yunnan meurt trois mois après avoir purgé cinq ans de prison pour ses convictions

Nom : Wu Guangcheng
Nom chinois : 吴广成
Genre : Homme
Age : 63 ans
Ville : Kunming
Province : Yunnan
Profession : Cadre d'une société immobilière
Date de décès : 27 juillet 2022
Date de la dernière arrestation : 7 avril 2017
Dernier lieu de détention : Prison n° 1 de la province du Yunnan


M. Wu Guangcheng était très faible lorsqu'il a été libéré le 6 avril 2022, après avoir purgé une peine de cinq ans pour sa pratique du Falun Gong. Cet habitant de la ville de Kunming, dans la province du Yunnan, a glissé et est tombé le 27 juillet alors qu’il était aux toilettes. Il a perdu connaissance et est mort quelques heures plus tard. Il était âgé de 63 ans.


M. Wu Guangcheng


Le décès de M. Wu a mis fin à deux décennies de souffrances pour avoir défendu sa foi, laquelle est persécutée par le régime communiste chinois depuis 1999. Outre sa dernière peine de cinq ans, il a purgé deux peines de camp de travail totalisant trois ans et une peine de prison de six ans et demi.


En plus de sa propre épreuve, sa femme, Mme Wang Deping, a également été condamnée à deux peines de camp de travail totalisant 5 ans, pour sa pratique du Falun Gong. Leur fils a été traumatisé par la persécution et a développé des troubles mentaux. Il est incapable de travailler et reste tout le temps à la maison.


La dernière arrestation de M. Wu a eu lieu le 7 avril 2017, pour avoir parlé aux gens du Falun Gong. Le tribunal du district de Xishan l'a condamné le 27 novembre 2017.
*

M. Wu a été soumis à une gestion stricte et à une torture constante à la prison n° 1 de la province du Yunnan, alors qu’il refusait d'effectuer le travail non rémunéré. À sa libération, le 6 avril 2022, il était très faible et émacié. Son état a continué à se détériorer au cours des mois suivants, ce qui a finalement entraîné sa mort tragique.


Une vie renouvelée par la pratique du Falun Gong

Après avoir été démobilisé de l'armée, M. Wu a commencé à travailler pour une société immobilière à Kaifeng City, dans la province du Henan. Il a ensuite été promu secrétaire du parti de la société. Pendant des années, il a souffert de l'hépatite B, et son état était si grave qu'il est devenu grabataire et a dû prendre un congé de maladie de longue durée autour de 1995. Pendant ce temps, sa femme a également développé des calculs rénaux doubles, qui l'ont tourmentée pendant des années.


Les deux membres du couple ont commencé à pratiquer le Falun Gong en septembre 1997. Quelques mois plus tard, leur état s'est nettement amélioré, puis ils ont complètement récupéré. En suivant le principe du Falun Gong : Vérité - Bonté - Tolérance, M. Wu a cessé d'accepter des pots-de-vin au travail et s'est efforcé de mettre fin à la corruption dans toute l'entreprise.


Persécuté pour avoir défendu sa foi
Lorsque le régime communiste a ordonné la persécution en juillet 1999, la vie paisible de la famille Wu a été brisée. Le couple a été constamment harcelé, arrêté et incarcéré pour avoir défendu sa foi.


Arrêté pour avoir revendiqué le droit de pratiquer le Falun Gong

M. Wu s'est rendu à Pékin pour réclamer le droit de pratiquer le Falun Gong en janvier 2001 et a été arrêté sur la place Tiananmen. La police l'a battu et l'a emmené au centre de détention du district de Dongcheng.


À l'instigation du directeur du centre de détention et des gardiens, les détenus lui ont coincé les doigts et les orteils dans l'interstice d'une porte métallique et du chambranle, et lui ont piétiné les doigts et les orteils, jusqu'à ce qu'ils soient écrasés. Ils ont également frappé son nez et son mollet avec une chaussure, provoquant de graves hémorragies. Après plusieurs passages à tabac, M. Wu avait des blessures au visage, aux mains et aux jambes. Il avait de fortes douleurs au dos et ne pouvait pas dormir sur le dos ou se lever.


Après que M. Wu a été ramené à Kaifeng le 9 janvier 2001, les autorités l'ont détenu au poste de police de Beishudian. Le chef de la police, Sun Xuejiang, a ordonné à un agent de le maintenir dans un lit métallique et de le menotter au montant. Lorsqu'il a été emmené au centre de détention le lendemain, le gardien lui a demandé expressément d'écrire une lettre, précisant qu'il s'était blessé ailleurs, et non au centre de détention.


Deux peines de camp de travail

Après un mois de détention, M. Wu a été condamné à deux mois de travaux forcés. Pendant qu'il purgeait sa peine dans le camp de travail forcé de la ville de Kaifeng, son instructeur politique ordonnait aux détenus de se mettre en rang et de lui cracher du flegme dans la bouche. En hiver, les détenus le déshabillaient et lui versaient de l'eau froide. En été, les détenus enveloppaient M. Wu dans une épaisse couette et lui soufflaient dessus avec un ventilateur. Les gardiens ont également écrasé des restes de petits pains à la vapeur avec leurs pieds et ont forcé M. Wu à les manger. En plus de la torture physique, M. Wu a également subi un lavage de cerveau constant et des abus verbaux.


Deux mois seulement après avoir été libéré, M. Wu a été de nouveau arrêté en mars 2003 et condamné à passer une année supplémentaire dans le camp de travail forcé de la ville de Kaifeng. Le gardien Zhang Yong l'a giflé si fort que son tympan droit s'est perforé. Une fois, il a été attaché dans une chaise de contrainte pendant plus de dix heures. Lorsque la fin de sa peine était imminente, les gardes ont menacé de le détenir indéfiniment s'il ne renonçait pas au Falun Gong. M. Wu est resté ferme dans sa foi. Les gardes ont cédé et l'ont libéré à temps.


Six ans et demi de peine de prison

M. Wu a été arrêté à nouveau le 9 juillet 2005. La police a intimidé son superviseur au travail et a tenté de lui extorquer de l'argent. Quelques jours plus tard, M. Wu a été emmené dans un centre de lavage de cerveau. Il a fait une grève de la faim pendant une journée, puis s'est échappé. Après avoir erré pendant quelques jours, il a été à nouveau capturé et détenu au centre de détention de la ville de Kaifeng pendant 15 mois. Sa famille n'a pas été autorisée à lui rendre visite pendant cette période.


M. Wu a été secrètement condamné à six ans et demi de prison à la prison de Xinmi, dans la ville de Zhengzhou, en octobre 2006. Sa famille a été autorisée à lui rendre visite une fois en 2008 et a eu la tristesse de constater qu'il était extrêmement émacié. Après cela, la prison ne les a plus jamais autorisés à lui rendre visite.


Après la libération de M. Wu en 2012, sa famille s'est installée dans la ville de Kunming, dans la province du Yunnan. Alors qu'il continuait à sensibiliser le public aux persécutions, il a été de nouveau arrêté en 2017 et condamné à une deuxième peine de prison.


Des articles connexes sont disponibles dans la version anglaise:


Les articles publiés par Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur

Traduit de l’anglais
Version anglaise :
Yunnan Man Dies Three Months After Serving Five Years for His Faith


Version chinoise
遭十四年半牢狱迫害 昆明吴广成出狱不久离世

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.