Toute foi juste à travers l'histoire, a toujours opéré une percée dans les ténèbres (2e partie)

(Suite de la 1ere Partie )

Persécution du Falun Gong

Le 20 juillet 1999, Jiang Zemin, alors chef du Parti communiste chinois (PCC), a lancé une campagne brutale contre les pratiquants de Falun Gong. La persécution se poursuit sans relâche depuis plus de 20 ans. Sa cruauté et son intensité sont pires que celles de la persécution de toute autre croyance juste à travers l'histoire.


M. Li Hongzhi a commencé à enseigner le Falun Gong (également connu sous le nom de Falun Dafa) au public, dans la ville de Changchun, province de Jilin, en 1992. Cette cultivation-pratique fondée sur le principe de Vérité-Bonté-Tolérance et complétée par cinq séries d'exercices doux, purifie l'esprit et le corps des gens et élève leur moralité. En quelques années, le Falun Gong est devenu très populaire dans toute la Chine.


Selon les statistiques officielles chinoises, en 1999, le nombre de personnes pratiquant le Falun Gong avait atteint plus de 100 millions, et la pratique jouissait d’un grand respect parmi de nombreux hauts fonctionnaires du PCC.

Contrarié par la popularité du Falun Gong, Jiang a lancé la persécution

La persécution a été menée par divers secteurs de l'appareil du PCC, notamment les ministères, l'armée, le système de santé, ainsi que la sécurité publique, le système judiciaire, les tribunaux, etc. En raison de la stricte censure de l’information, ce qui a été rapporté au sujet de la persécution n'est que la partie émergée de l'iceberg.


Malgré cela, le site Minghui.org a réussi à collecter un grand nombre d'informations de première main au cours des vingt dernières années et continue à recueillir et à casser les cas.


Portée de la persécution

La persécution des pratiquants de Falun Gong s'est déroulée dans toute la Chine, des villes aux zones rurales, y compris dans 31 provinces, régions autonomes et municipalités administrées par le pouvoir central.


La persécution a été particulièrement sévère dans les provinces du Heilongjiang, de Jilin, du Liaoning, du Hebei et du Shandong, à Pékin, ainsi que dans les provinces du Sichuan et de Hubei.


Les pratiquants qui sont soumis à ces persécutions sont de tous les milieux, et comprennent des professeurs, des agriculteurs, des artistes et propriétaires d'entreprises, ainsi que fonctionnaires ou des personnes travaillant dans le maintien de l’ordre et les services judiciaires.


Les pratiquants ciblés par le PCC sont des personnes de tous sexes et de tous groupes d'âge, des nourrissons jusqu'aux aux personnes âgées de 80 ou 90 ans. Même les femmes enceintes et les personnes handicapées ne sont pas épargnées.


Les institutions où les pratiquants de Falun Gong sont torturés comprennent les commissariats de police locaux, les centres de détention, les camps de travaux forcés, les prisons, les hôpitaux psychiatriques, ainsi que certains hôtels et écoles transformés en centres de lavage de cerveau.


Méthodes de torture

Selon les rapports publiés sur Minghui.org, les méthodes de torture utilisées sur les pratiquants de Falun Gong comprennent, sans s'y limiter, les passages à tabac, les chocs électriques, l'administration forcée de médicaments, les abus sexuels, etc.


En bref, tout ce qui peut infliger un préjudice aux pratiquants est utilisé pour les torturer.


Chaque méthode de torture peut être utilisée de différentes manières pour intensifier la douleur. Par exemple, une victime peut être suspendue par l'un de ses poignets menottés, ou par ses deux poignets menottés, accrochée à un cadre de porte, ou avec un câble fin. Certaines sont suspendues par un anneau métallique, ou en position de l'aigle déployé, ou encore suspendues en l'air la tête en bas.


Le degré de persécution

La persécution de Falun Gong par le PCC a causé d’importantes pertes en vies humaines. Selon des statistiques incomplètes, en date du 19 juillet 2022, Minghui.org a réussi à vérifier 4 828 cas de pratiquants de Falun Gong ayant perdu la vie suite à la persécution.


Ce chiffre ne représente que la partie émergée de l'iceberg du nombre réel de morts. En raison de la dissimulation rigoureuse de ses crimes par le PCC, un grand nombre de cas sont encore cachés dans l’obscurité, et de nombreuses preuves ont été détruites à différents niveaux, notamment en ce qui concerne les cas massifs de prélèvements forcés d'organes.


Selon les statistiques de Minghui.org, au 10 juillet 2019, pas moins de 86 050 pratiquants avaient été arrêtés illégalement, 28 143 envoyés dans des centres de rééducation par le travail, 17 963 condamnés illégalement à la prison, 18 838 envoyés de force dans des séances de lavage de cerveau, et 809 pratiquants enfermés malgré eux dans des hôpitaux psychiatriques. Les cas de persécutions de toutes sortes s'élèvent à 518 940. De nombreuses familles ont été détruites, des êtres chers ont été séparés ou sont décédés.


Une croyance juste est toujours une percée dans les ténèbres

À ce jour, 22 ans après le début du XXIe siècle, la persécution brutale des pratiquants de Falun Gong se poursuit et se produit chaque jour en Chine. Malgré les pressions et les menaces, et alors que leurs droits fondamentaux à la vie, au travail, à la parole et à la croyance sont grossièrement bafoués, les pratiquants de Falun Gong en Chine ont fait preuve d'une persévérance, d'une compassion, d'une sincérité et d'un désintéressement incroyables, qui ont à leur tour touché le cœur d'innombrables personnes en Chine et à l'étranger, y compris de nombreuses personnes qui avaient auparavant des opinions négatives sur le Falun Gong et qui traitaient les pratiquants avec mépris.


Par exemple, lorsqu'ils étaient en prison, les pratiquants de Falun Gong étaient souvent battus et maltraités par les détenus, à l'instigation des gardiens de prison. Cependant, les pratiquants ne montraient aucun ressentiment ni aucune rancœur à leur égard. Au contraire, ils les traitaient avec beaucoup de compassion et de sympathie.


Un pratiquant se souvient : "Peu à peu, ils ont changé d'attitude parce qu'ils ont réalisé que nous étions des gens bien. Ils surveillaient les gardes à travers le judas de la porte - pour nous protéger. Comme nous n'avions pas de musique d'exercice en prison, lorsque nous faisions le deuxième exercice, l'un des détenus regardait l'heure et nous rappelait de changer la position de nos mains. Ils ont commencé à nous faire confiance et nous ont parlé de leurs problèmes. Ils nous ont aidés à apporter du matériel, du papier, des livres de Dafa, etc. aux autres pratiquants. Lorsque les gardes fouillaient notre cellule, ils nous ont aidés à cacher les livres de Falun Dafa."


Les bons caractères des pratiquants de Falun Gong ont eu un impact positif sur les détenus : "Ils se battaient moins entre eux, et injuriaient moins les autres. Certains ont complètement arrêté de jurer. Lorsqu'ils disaient un gros mot, ils se sentaient très gênés et arrêtaient tout de suite. Certains détenus ont également étudié le Fa avec nous. Certains ont dit : "Si j'avais découvert le Falun Gong plus tôt, je n'aurais pas commis de crimes, et je n'aurais pas été détenu ici."


* Au fil des ans, le Falun Gong a reçu des milliers de proclamations et de prix dans le monde entier en reconnaissance de ses grandes contributions et de ses avantages pour tant pour les individus que pour les populations. Il y a maintenant des pratiquants de Falun Gong dans plus de 100 pays à travers le monde, et de plus en plus de personnes ont réalisé la valeur et l'importance des principes de Vérité-Bonté-Tolérance, en particulier lorsque le monde est ravagé par la pandémie de Covid-19, la violence et les guerres ces derniers temps.


Kevin Hartke, maire de la ville de Chandler, Arizona (États-Unis), a déclaré dans une proclamation : « La détermination et le courage des pratiquants de Falun à défendre le principe de Vérité-Bonté-Tolérance tout en faisant face à de graves persécutions de la part du Parti communiste chinois ont montré au monde la valeur de la vie et de quel prix est la dignité humaine.»


Tracy M. Brown, membre de l'Assemblée de l'État du Nevada, a déclaré dans une proclamation : "En ces temps difficiles de post-pandémie, l'exercice méditatif du Falun Dafa a fourni à de nombreux habitants du Nevada une option naturelle et efficace pour atteindre la clarté mentale, le soulagement du stress et une énergie retrouvée.


Le Falun Dafa procure non seulement aux individus un sentiment de calme intérieur et d'optimisme dans des circonstances difficiles, mais aussi une compréhension profonde de la vie et de l'univers."


À l'heure actuelle, la communauté internationale a atteint un consensus général dans la condamnation de la persécution du Falun Gong et de ses pratiquants par le PCC. Mettre fin à la persécution et rendre la liberté à tous les pratiquants de Falun Gong est devenu un enjeu humanitaire et de droits de l'homme mondial. Les crimes commis par le PCC contre le Falun Gong seront certainement traités dans un avenir pas trop lointain. L'obscurité se dissipera bientôt et sera remplacée par la lumière.


Révélations de l'histoire

Quatre empereurs dans l'histoire de la Chine, ainsi que l'ancien Empire romain, poussés par la poursuite du pouvoir, ont brûlé les écritures et persécuté les groupes religieux. Cependant, la compassion et la grande bonté dont ont fait preuve les croyants vertueux ont permis à un nombre croissant de personnes de ressentir la profondeur et la puissance de la foi. Au vu des quatre éradications du bouddhisme dans l'histoire de la Chine et de la persécution des chrétiens dans la Rome antique, nous avons pu constater qu'au fil du temps, de plus en plus de personnes ont été convaincues par les croyances justes et sont devenues elles-mêmes des pratiquantes.


L'orbite de l'histoire n'a jamais changé. De 1999 à aujourd'hui, 23 ans ont passé, et de plus en plus de personnes en Chine, des fonctionnaires à la police, des personnes au pouvoir aux gens ordinaires, ont compris la vérité sur le Falun Gong, et la persécution est devenue difficile à maintenir.


Le pouvoir n'est que temporaire, mais la foi est un don de Dieu et est fondamentale pour la vie. En ce moment crucial, au carrefour de l'histoire, puissent toutes les personnes au bon cœur ne jamais mépriser la foi. Quoi qu'il arrive dans la vie, chacun arrive et repart les mains vides. Ce n'est qu'en étant lucide sur ce qui se passe réellement, en apprenant la vérité et en nous en tenant à notre bonté innée que nous pourrons faire le bon choix avant l'arrivée d'une nouvelle ère.


Les points de vue exprimées dans cet article représentent les propres opinions ou compréhensions de l'auteur. Tout contenu initialement publié sur Minghui est protégé par le droit d'auteur


Version anglaise disponible à :
https://en.minghui.org/html/articles/2022/7/11/202199.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.