Comment un enfant hystérique est devenu un charmant jeune homme

Bonjour Maître !
Bonjour compagnons de cultivation !


Au cours des quelques dernières années , j’ai été témoin de la beauté de Dafa et j’aimerais partager cela avec les compagnons de pratique.


Après être sortie diplômée de l’Université normale en 2009, j’ai travaillé dans une école primaire en tant qu’enseignante suppléante. Je n’avais pas été en contact avec des enfants depuis plus de dix ans. Quand je suis entrée pour la première fois dans la cour de l’école, j’étais ravie. Les enfants courraient dans la cour. Je regardais leurs visages souriants. Ces enfants semblaient être des anges. En fait, cela faisait longtemps que je n’avais pas vu une telle pureté.


Je suis professeur principal de la quatrième classe, première année. Quand je suis montée pour la première fois sur l’estrade, j’ai regardé leurs beaux visages. Soudainement je me suis souvenue de l’enseignement du Fa du Maître dans Zhuan Falun “ :

    "Bien sûr comme nous cultivons et pratiquons dans la société humaine ordinaire, nous devons respecter nos parents, éduquer nos enfants; en toutes circonstances, nous devons être bons avec les autres, traiter les gens avec bienveillance; à plus forte raison vous devez le faire pour les membres de votre famille. Il faut bien traiter tout le monde, ses parents comme ses enfants, il faut penser aux autres en toute occasion; un tel cœur n’est plus égoïste, c’est un cœur charitable —c’est de la compassion."


Je crois que le Maître m’a amené ces enfants, parce que j’avais une relation prédestinée avec eux. Je souhaitais présenter la beauté de Dafa aux enfants, alors je les ai traités avec gentillesse. Je leur ai dit, “Les jeunes enfants devraient être sincères, compatissants et tolérants. Vous devez écouter votre professeur et vos parents. Vous devez acquérir de bonnes manières, respecter les aînés et prendre en compte les autres. Nous transformerons cette classe en une grande famille. Nous sommes frères et sœurs. Je suis votre sœur aînée, nous devrions nous aimer les uns les autres et chérir le temps que nous passons ensemble. “ Certains enfants acquiesçaient de la tête. En dépit de leur jeune âge, ils peuvent comprendre les mots gentils.


Quand ils venaient me parler après les cours, je m’ accroupissais, et parlais avec douceur. Les élèves de première année ont besoin que je leur serve à la fois de nounou et de professeur. Certains enfants ne savaient pas comment attacher leurs lacets, donc je les leur attachais ; certains parents oubliaient de venir les chercher, et j’attendais avec les enfants ou je les renvoyais à la maison ; d’autres enfants revenaient des toilettes avec leurs pantalons souillés, alors je lavais leurs pantalons, et j’appelais leurs parents afin qu’ils envoient des pantalons propres à l’école… . Les enfants sont devenus bien élevés et obéissants. Même s'il y a une querelle, ils la corrigent dès qu'ils me voient. Je n'ai aucun souci à me faire.


1. Rencontre pour la première fois
Un jour après l’école, Fengming (un pseudonyme), une maman qui est très mince, m’a demandée : “Professeur, est-ce que Tianqi (pseudonyme) aime dormir en classe ? A-t-il tendance à tomber après les cours ?” J’ai répondu : “ Les enfants aiment sauter partout. Il est normal de tomber. Le temps était encore chaud, donc il s’endormait facilement.” Elle est partie sans rien dire. Après l’école le lendemain, elle est venue me voir avec un formulaire et m’a demandée de noter combien de fois Tianqui dormait, combien de fois il tombait entre les cours et crachait... ... J'ai commencé à être déconcertée, alors j'ai observé l'enfant pendant la journée, et c’était vrai qu'il avait tendance à dormir, à tomber et qu'il tirait la langue quand il parlait.


Le troisième jour après l'école, elle est revenue. Elle pleurait et ses yeux étaient gonflés. Je lui ai demandé ce qui s'était passé. Elle a dit : "L'hôpital a dit que Tianqi souffrait d'hystérie et m'a demandé de noter son comportement à l'école. J'ai eu deux filles auparavant. Ce n'est pas facile d'avoir un fils, mais maintenant il avait la maladie, comment vivre avec cela ?" Elle a fondu en larmes. Je lui ai dit : "S'il vous plaît, ne pleurez pas. Voulez-vous me parler ?"


Elle a dit, “Tianqui était intelligent quand il était enfant. Il a participé à des concours de danse au jardin d’enfants et a remporté des prix. Cependant juste avant ces vacances d’été, son oncle a fait une blague et a tiré ses jambes. Ses mains étaient par terre et il a eu le poignet cassé. Nous l’avons emmené à l’hôpital pour le plâtrer. Ses poignets ont guéri peu après, mais sa personnalité a changé, il était toujours somnolent et accro à la nourriture. C’était difficile pour lui de ne pas trop manger. Il est devenu impoli et irritable. Dès qu’il s’intéressait à quelque chose, il le volait. Il ne semblait pas être heureux un seul jour.


Par conséquent, les membres de sa famille ont dit aux autres enfants d’être tolérants et d’éviter de le mettre en colère. L’autre problème était son poids qui augmentait rapidement. Nous l’avons emmené à l’hôpital pour un examen complet du corps. Il n’y avait pas de problème du tout. Nous sommes allés à l’hôpital pour enfants de Pékin et il a subi un test de moelle osseuse et le résultat était correct. Je l’ai également emmené à un centre du sommeil où il y avait tous les enfants atteints de cette maladie. Les symptômes étaient identiques. Pendant la journée ils avaient des hallucinations, des hallucinations auditives. Quand ils ressentaient de la douleur, ils avaient tendance à battre, pincer et même mordre leur mère ; les mères le tolérait simplement, tant que leurs enfants pouvaient se sentir un peu détendus. Le médecin nous a dit que l’hôpital n’avait pas de bons résultats. Il était difficile de guérir complètement la maladie, et le patient pourrait avoir à prendre des médicaments à vie. Nous sommes allés dans tous les grands hôpitaux, mais nous n’avons pas trouvé de traitement efficace. Finalement , le docteur nous a dit de brûler de l’encens et de tenter notre chance avec des remèdes populaire. Nous sommes allés aux montagnes du Nord-Ouest durant les vacances d’été nous sommes allés voir des guérisseurs . A la fin , ils ont tous dit la même chose. Douze ans auparavant, le grand-père de l’enfant avait tué une jeune belette, et maintenant la mère de la belette était venue la venger. Nous avons demandé à son grand-père, si c’était vrai. C’est ok pour ma vie, je n’ai pas peur de la mort, j’ai pitié de mon fils, il est si jeune... J’ai préparé de la mort-aux-rats. “Tandis qu’elle parlait, ses larmes coulaient comme la pluie.


Elle avait tout essayé, mais en vain. Je lui ai parlé : “Avez-vous entendu parler du Falun Gong, qui a un effet miraculeux de guérison ? A l’ouest de ma maison vivait un enfant. Chaque jour il criait que son dos était lourd. Il est allé à l’hôpital et le docteur a dit que tout allait bien, mais il était essoufflé. Plus tard, une diseuse de bonne aventure a dit que la grand-mère de l’enfant l’aimait beaucoup de son vivant et qu’elle ne voulait pas partir au moment de sa mort. Elle s’est penchée sur lui, c’est pourquoi son dos paraissait lourd Heureusement, la mère de l’enfant sait ce que dit le Zhuan Falun : “Un seul juste terrasse cent mauvais” . Après qu’elle a pratiqué pendant une courte pèriode de temps, son enfant ne s’est plus senti lourd.”


Feng Ming a objecté, “Mais le Falun Gong a été interdit.” J’ai répondu !“ L’émission de télévision contrôlée par l’État a diffamé le Falun Gong. En fait, le Falun Gong enseigne la compassion. C’est une pratique spirituelle enracinée dans la tradition de l’école de Bouddha. Une fois que vous aurez appris la vérité, vous comprendrez à quel point le Falun Dafa est précieux. Vous pouvez en faire l’essai.”


Deux mois ont passé, et la mère n’est pas revenue me voir. Tianqi avait cette maladie, mais je ne l’ai pas traité différemment. Au lieu de cela, j’ai pris le plus grand soin de lui et lui ai parlé plus doucement. Parfois il désobéissait, mais je n’élevais pas la voix. Tianqi était encore accro à la nourriture et au sommeil. Il avait une langue chargée et une mauvaise haleine. Parfois, il pouvait s’endormir sur les livres quand il faisait ses devoirs et tombait quand il courait à l’extérieur de la salle de classe. Quand il parlait, ses paupières semblaient lourdes, et il avait les yeux injectés de sang. Je pouvais voir qu’il ne voulait pas dormir, mais il était incapable de se contrôler.


J’ai dit à ses camarades de classe que Tianqi aime tout simplement dormir. Quiconque le trouvait endormi, le réveillait simplement doucement. Quand il tombait, les autres enfants ne devaient pas se moquer de lui, mais l’aider à se remettre debout. Les enfants avaient bon cœur et respectaient Tianqi. Ils étaient heureux de l’aider. Je savais que Tianqi bénéficiait de la puissante compassion du Maître.


Après trois mois, Feng Ming m'a dit : "Tian Yu, j'ai fini par comprendre la vérité. Le Falun Dafa est merveilleux. L'émission de télévision qui a interdit le Falun Dafa est mensongère et mauvaise." Je lui ai demandé : "Avez-vous lu le livre et commencé à pratiquer Dafa ?". Elle m'a répondu : "Vous m'avez présenté le Falun Gong. Je n'ai pas pu me concentrer dessus, car je m'inquiétais de la maladie de mon enfant. Nous avons préparé un médicament et le lui avons fait prendre tous les jours pendant les deux premiers mois. Le médicament était trop amer et je ne pouvais pas l'avaler, encore moins un enfant. Soudain, je me suis souvenue de ce que vous aviez dit. Puis j'ai parlé à la tante qui pratiquait le Falun Gong dans notre village et je lui ai emprunté le Zhuan Falun. En finissant de le lire, j'ai soudainement eu une révélation. Il s'est avéré que le Maître a écrit toute la signification de la vie dans ce livre. Ensuite, j'ai appris et pratiqué les cinq exercices avec la tante. Les mouvements étaient doux et gracieux, la musique paisible, et je me sentais à l'aise après avoir fait les exercices. Je les ai pratiqués pendant un mois et j'ai compris la signification de la vie". J'ai dit : "C'est formidable."


Pendant la classe, je discutais avec les enfants et je leur demandais quels rêves ils avaient fait. Certains ont dit qu’ils avaient trouvé de l’argent ; d’autres qu’ils avaient voyagé. Quand j’ai demandé à Tianqui, il a dit, “Je rêve chaque nuit qu’il y a des fantômes qui essaient de me tuer, ou des monstres qui me poursuivent. Je n’ose pas du tout dormir, mais je suis très somnolent. J’entends aussi les gens parler pendant la journée, et je peux voir des yeux qui me regardent.”Je lui ai demandé s’il regardait souvent des dessins animés ou jouait à des jeux vidéos, et il a dit que non. Les autres enfants trouvaient cela invraisemblable et terrible. L’énergie d’une personne est limitée. Si cela se produit pendant une longue période, la personne s‘affaiblira et les fantômes atteindront l’objectif de la vengeance. Je lui ai dit : “Si tu refais ce genre de rêve, tu dois crier “Falun Dafa hao- Zhen-Shan-Ren hao (Falun Dafa est bon, vérité-compassion-tolérance est bon”). Alors les fantômes seront effrayés.” Il a dit qu’il garderait cela à l’esprit.


2. Valider Dafa
Comme le temps file ! Mes élèves sont passés en deuxième année. Tianqi était heureux presque tous les jours. Il souffrait moins de la maladie, bien que les symptômes n’aient pas complètement disparu. Un jour, Feng Ming m’a dit, “Maintenant, je me sens détendue. Étant sa mère, je remplis simplement mes responsabilités. Il est inutile de s’inquiéter. Chacun a sa destinée; ai-je dit. “Le Maître nous a enseigné dans Zhuan Falun :

    "Dans l’école de Bouddha on parle de salut pour soi-même et pour les autres, de salut pour tous les êtres; il faut non seulement se cultiver soi-même, mais aussi apporter le salut à tous les êtres; les autres en bénéficieront aussi“

Vous n’en bénéficiez qu’en le faisant vous-même. Il est préférable de laisser votre enfant le faire avec vous. Non seulement il peut renforcer son corps, mais il peut également développer sa sagesse. J’ai obtenu le FaFa quand j’étais jeune. La réincarnation et des milliers d’années d’attente étaient pour obtenir Dafa aujourd’hui. Il n’y a rien de plus chanceux que de pratiquer Dafa, et d’avoir la protection du corps spirituel du Maître (Fashen). Est-ce que cela va mieux pour Tianqi ?”


Feng Ming était d’accord avec moi, alors elle a encouragé son fils à faire les exercices avec elle. Elle avait l’intention d’aider son fils à arrêter de prendre les médicaments. Cependant, elle craignait que son intention soit opposée à celle de son mari, qui était empoisonné par les programmes de télévision interdisant le Falun Dafa. Heureusement, il a entendu que l’enseignante de son fils était une pratiquante de Falun Gong, qui traitait son fils avec gentillesse. Les enfants souffrant de cette maladie sont susceptibles d’être victimes de discrimination. Au fil du temps, l’enseignante n’aimera pas ce groupe d’enfants, et les enfants seront affectés par une perte d’estime de soi. En conséquence, leur état de santé se détériorera. Cependant, ce n’est pas le cas avec les disciples de Falun Dafa. Au lieu de cela, les pratiquants sont plus patients avec les enfants.. Les symptômes de Tianqi se sont atténués, de sorte que son père s’est senti très reconnaissant. J’étais toujours invitée à un repas. Je lui ai dit, “J’ai juste fait ce que je devais faire. Notre Maître demande aux disciples de Dafa d’être inconditionnellement bons avec les autres. Si vous voulez exprimer vos remerciements, s’il vous plaît remerciez notre Maître.” Il a insisté pour m’inviter à dîner, mais je ne pouvais pas décliner son invitation, donc je saisirais cette occasion pour lui clarifier la vérité.


Il était conscient de la bonté de Dafa . Néanmoins, il n’était pas sûr de l’effet miraculeux de guérison de Dafa. Feng Ming m’a demandé quoi faire ensuite. J’ai suggéré s’il avait peur de continuer à prendre des médicaments ; s’il n’a pas peur, il n’en a pas besoin. Tian Qi a dit, “Je ne veux plus prendre de médicaments. C’est trop amer, et cela ne peut pas guérir ma maladie. Pratiquons Dafa, cela me rend heureux.” Ensuite Tian Qi a fait les exercices et a lu le livre chaque jour, et il prenait sur lui quand il était sur le point de perdre son sang froid. Feng Ming préparait encore les médicaments chaque jour, et quand son père partait travailler et après que le traitement ait refroidi,Tianqi le jetait de lui-même. Il a continué à faire cela pendant six mois mais son père ne l’a pas remarqué. Son état de santé s’est progressivement amélioré. Il pouvait dormir et manger normalement. Sa langue chargée et sa mauvaise haleine avaient disparu. Il perdait rarement son sang froid. De plus, il était très serviable. Il était heureux de prêter son stylo ou son livre d’exercices à des camarades de classe qui avaient besoin d’aide. De plus, il invitait souvent ses amis pour jouer chez lui. Il n’était pas autiste du tout. Il aimait parler et rire, et il savait comment partager ses jouets, ses goûters et des choses heureuses avec d’autres. Par conséquent, Feng Ming s’est sentie très reconnaissante envers le Maître.


Quand j’étais jeune, il était dur pour moi de comprendre le Fa. Quand j’ai grandi, j’ai commencé à comprendre l’enseignement du Fa du Maître. Pour encourager Feng Ming à veiller correctement sur Tianqi, j’ai tenté d’apprendre le Fa autant que possible. De plus, j’étais déterminée à répondre aux exigences de Dafa en faisant les choses. Dans le passé, je ne cultivais pas Dafa sérieusement. Heureusement, quand je me suis approchée de Feng Ming et de Tianqi, j’ai découvert que la cultivation était une affaire sérieuse. Ainsi, je devrais me sentir reconnaissante envers eux.


Ils ne voulaient plus cacher les faits. Quand on lui a dit la vérité, le père de Tianqi a senti monter la colère. Feng Ming lui a calmement expliqué, “Dafa est supranormal, si ce n’était pas le cas, Qi n’a pris aucun médicament au cours des six derniers mois ; son état de santé aurait du se dégrader, mais tu vois qu’il est joyeux, et qu’il reste d’humeur égale. Le fait a prouvé que le Falun Gong peut vraiment guérir les maladies.” En dépit des faits, le père de Tianqi continuait à s’inquiéter. Quelques jours après, le père a emmené Tianqi en train. Feng Ming n’était pas informée jusqu’à ce qu’ils arrivent à l’hôpital de Jilin. Feng Ming a simplement fait un bon usage du temps pour se joindre au groupe d’étude du Fa et des exercices. Plus elle apprenait les enseignements, plus elle aimait le Fa.


A l’hôpital de Jilin, Tianqi a subi des examens médicaux tous les jours. Après une semaine, le père de Tianqi a appelé Feng Ming pour qu’elle le remplace auprès de Tianqi. Feng Ming a vu qu’il y avait beaucoup de personnes âgées, et qu’un seul enfant présentait les mêmes symptômes que Tianqi auparavant. Il était en transe et disait n’importe quoi. Mais maintenant Tianqi est aimable et poli et il a complètement changé.


Après son retour à la maison, Qiang qiang (un pseudonyme) est venu voir Tianqi. Ils avaient le même âge. Ils avaient fait connaissance avant de voir le médecin, et il avait les mêmes symptômes. Il est resté à la maison avec Tianqi et a frappé le père de Tianqi. Tianqi a été irrité, mais il a été capable d’endurer la situation plutôt que de s’abaisser au niveau de l’autre personne. Maintenant Tianqi est la personne la plus équilibrée de la famille, et il traite chacun avec douceur. Quand ils venaient à la maison le soir, Qiang qiang parlait toujours de choses horribles, soit de se suicider ou de tuer ses parents. J’étais effrayé en entendant cela, donc je lui ai dit que les enfants devraient être gentils avec un cœur pur. Nous sommes nourris par les parents, donc nous nous empresserons de les rembourser. Comment pouvons-nous les tuer ? Comme je disais cela, Qiang qiang n’arrêtait pas de pleurer. Il a essuyé ses larmes et a dit, “Je ne comprends pas. Je n’ai jamais été comme ça auparavant. Comment puis-je pleurer ? Qiang qiang a également dit : “C’est incroyable” Je savais que le Maître nettoyait le corps de Qiang qiang. Feng Ming tout en continuant à parler de Dafa à la mère de Qiang qiang a trouvé cela incroyable.


Comparé à Qiang qiang, le père de Tianqi se sentait en confiance avec Dafa. Pour cette raison, il n’a plus jamais mentionné la prise des médicaments. De plus, il a dit à ses parents et amis, “Si vous ne vous sentez pas bien, alors pratiquez le Falun Gong avec ma femme.”. Une fois, sa femme s’est terriblement disputée avec lui. Il m’a appelée, “Pouvez-vous s’il vous plaît demander à ma femme de s’en tenir au principe de Zhen-Shan-Ren ?” Je lui ai répondu : “D’accord. Les pratiquants ne peuvent pas parler et agir ainsi. Je l’ai appelée tout de suite. Feng Ming m’a dit, “Parce que mon mari a interféré avec mon étude du Fa et les exercices, j’ai recommence à agir comme avant. Je l’ai laissé dire ce qui semblait acceptable. Ne vous inquiétez pas. Je ne me querelle pas vraiment avec lui. Je suis consciente des critères de Xinxing des pratiquants, alors je vais faire preuve de retenue.” Cette astuce a vraiment fonctionné, et j’ai ri pendant un moment.


3. Cultiver la compassion et la résilience
Pour une raison quelconque, j’ai été affectée à un travail dans une autre école. J’ai dit à Tianqi de garder à l’esprit qu’en tant de pratiquant, il devrait pratiquer Zhen-Shan-Ren diligemment.


Après un an, Feng Ming et son fils sont venus à la maison un soir. Tianqi a crié quand il m’a vu, “Soeur, as-tu pris ton repas ?” J’étais étonnée. On m’appelait généralement professeur, j’ai répondu : “J’ai déjà mangé.” Quand nous avons eu fini d’étudier le Fa, ils allaient partir. Feng Ming a dit : “Mon enfant a l’intention de rester en contact avec vous. Il veut sortir tous les soirs pour apprendre le Fa et faire les exercices avec vous. En outre, il a dit qu’il vous appellerait soeur dans le futur, afin d’être davantage comme les membres d’une même famille. Ses paroles aimables m’ont fait chaud au cœur et rendue heureuse. Il était difficile d’imaginer que ces mots sortaient de la bouche d’enfant de 10 ans, qui avait auparavant souffert d’hystérie. Le Maître a dit dans le Zhuan Falun , "La lumière de Bouddha illumine tout, bienséance et loyauté rayonnent harmonieusement ”. Peu importe les progrès de la médecine et de la technologie d'aujourd'hui, il n'y a aucun moyen de rendre une personne chaleureuse et gentille. J'ai souri et j'ai dit : "D'accord, mais est-ce que cette génération est fichue ?" Feng Ming a déclaré: "Ce n'est qu'un titre, alors ne prenez pas les choses insignifiantes au sérieux. Il sent bien que vous êtes sa sœur, c'est juste l'innocence d'un enfant. Et tout le monde veut avoir une relation plus étroite." J'ai acquiescé.


Comme le temps file ! Il était temps pour Tianqi d’aller au collège dans un système d’ internat. Tianqi venait me voir seulement pendant les vacances. Durant les vacances d’été, il faisait du vélo de montagne seul tous les jours sous un soleil brûlant. Au moment où il arrivait chez moi, son T-shirt était tout mouillé. Cependant, il disait quand même qu’il ne faisait pas chaud. En hiver, quand son visage était rougi de froid, ça ne lui faisait pas peur. Quand il neigeait, il était incapable de faire du vélo, alors il marchait jusqu’à chez moi, mais il ne se plaignait jamais. En voyant la persévérance de cet enfant à étudier le Fa, je me sentais désolée pour moi-même. J’avais honte de ne pas pouvoir étudier le Fa davantage, l’arrivée de Tianqi me poussait aussi à bien faire dans la cultivation.


Une fois après avoir terminé l’étude du Fa, Tianqi a dit que la première fois que je leur avais fait a classe , il avait vu tout mon corps briller sur l’estrade. Après que je lui ai dit de lire à voix haute la phrase auspicieuse aux neuf caractères, il a fait moins de cauchemars, seulement une fois par semaine ou après deux mois. Plus tard, après avoir étudié le Fa et fait les exercices, il n’a plus jamais eu de rêves horribles. A la place, il rêvait que j’étais l’image d’une fée volante et que je l’avais ramené à sa maison. Il s’est senti édifié, alors il en a parlé à sa mère. Sa mère a dit : "Alors tu devrais apprendre le Fa sérieusement avec ton professeur ; tu as une relation prédestinée avec ton professeur."


Maintenant, il rêvait du Maître et de la fin du monde. Il a rêvé que son école était inondée et que ses camarades de classe étaient trempés dans l’eau. Seul lui-même était en sécurité à l’étage. Je lui ai dit qu’il devait sauver ses camarades de classe. Puis il a essayé de clarifier la vérité parmi ses camarades de classe. Maître a dit dans Enseignement du Fa à la conférence de Fa des assistants à Changchun :

    “ Souvent certains de nos enfants ont une provenance extraordinaire ... en voyant que cette famille pourrait obtenir le Fa plus tard, elle a voulu se réincarner dans cette famille “


Ma compréhension est que Tianqi s’est approché de Dafa lorsqu’il a souffert de sa maladie. Alors Dafa l’a dirigé vers un chemin de cultivation.


4. La bonté est récompensée par la bonté
Le père de Tianqi s’est rendu au village pour se présenter à l’élection des cadres. Feng Ming n’a pas pu l’en empêcher. A la fin, il a été élu. Elle a dit :” Puisque tu es élu, tu devras travailler dur pour le bien du peuple. Tu ne peux pas agir comme les fonctionnaires du Parti qui sont horriblement corrompus. Les gens quittent le Parti maintenant, tu ne peux pas y adhérer. Le père de Tianqi a dit, “Je sais”. Plus tard, quand il y a eu une opportunité de rejoindre le Parti, il y a renoncé.


En 2015, les disciples de Dafa du monde entier ont commencé à poursuivre Jiang Zemin et j’ai écrit avec Feng Ming une lettre de poursuite contre Jiang. Je lui ai demandé si elle avait peur d’avoir des ennuis. Elle a dit, "Je n'ai pas peur. Ma famille était presque brisée, elle a été sauvée par Dafa. Maintenant, Dafa a été mis hors la loi. Je veux parler au nom de ma foi. Si Jiang Zemin n'avait pas lancé la persécution, plus de gens sauraient que le Falun Gong est bon et en bénéficieraient. Je veux poursuivre Jiang Zemin en justice." À la fin du mois de juin, nous avons toutes deux envoyé la lettre. À la fin du mois d'août, la police a commencé à rechercher les personnes qui pratiquent le Falun Dafa.


Le père de Tianqi connaissait quelqu’un au gouvernement. L’officier de police lui a dit que Feng Ming était sur la liste noire. Il a efface les noms de Feng Ming et le mien de la liste noire. De plus, il a demandé à Feng Ming de bien vouloir rappeler la sécurité à ses compagnons disciples de Dafa. Jusqu'à présent, personne ne nous a approchés ; nous n'avons pas non plus été harcelés par les "coups aux portes" et les "nettoyages" de la police. J'étais vraiment heureuse pour le père de Tianqi à ce moment-là, et je lui en suis très reconnaissante. Il a fait cela de façon remarquable, une grande bonne action..


Lorsque l’évènement de poursuite de Jiang est passé, le père de Tianqi a démissionné. Il a dit que le Parti communiste est vraiment inhumain.Nous comprenons également qu’il a servi en tant que fonctionnaire au cours des derniers mois. En fait, il s’est arrangé pour nous empêcher d’être harcelés. Maintenant, il dirige son entreprise de tout son cœur. En raison de la restriction due au coronavirus, d'autres entreprises voisines sont en perte de vitesse. Cependant, son entreprise n'est pas affectée et est toujours en plein essor. Il s'agit là d’un bel exemple de la bonté récompensée par la bonté.


5. Tianqi est devenu un étudiant
Le temps file comme une flèche. Tianqi est devenu étudiant. C’est un beau garçon de 1,90 mètre ; il parle doucement. Dès qu’il est devenu étudiant, en première année, le directeur l’a choisi pour être le chef de la classe et chef du comité sportif. Il m’a dit qu’il ne voulait pas assumer ces rôles, car il pourrait se fatiguer et offenser facilement ses camarades de classe. J’ai dit : “Cela pourrait être arrangé par le Maître. C’est ton environnement de cultivation. Tu as juste besoin de répondre aux normes des disciples de Dafa dans ton rôle.” Il a dit que sa patience s’était agrandie. De plus, il ne se plaignait pas, mais il faisait les travaux les plus pénibles que les autres étudiants de service étaient réticents à faire. Un jour un camarade de classe lui a dit qu’une fille l’appréciait et voulait interagir avec lui, mais Tianqi a refusé avec tact. Il a dit que maintenant son but est de se concentrer sur ses études et qu’il ne veut pas penser à autre chose.


Il y a eu l’examen final en classe. Les cinq meilleurs étudiants pouvaient choisir leurs sièges à volonté. Un élève a été classé après le cinquième et voulait changer de siège avec Tianqi.Tianqi a fait preuve de tolérance et lui a laisse son siège. Ce camarade de classe a même voulu changer son cahier, qui était un prix pour d’excellentes notes globales et un honneur. Comment pouvait-il être donné facilement ? Il lui est soudain venu à l’esprit ce que le Maître a dit dans Zhuan Falun :

    “Toi, comme pratiquant de gong, tu ne veux rien, mais qu’est-ce que tu veux alors?" Il a répondu: "Je veux ce que les autres ne veulent pas" En fait, il n’était pas idiot du tout, il était même très intelligent. Seulement face à ses propres intérêts vitaux, il agissait de cette façon, il laissait les choses suivre leur cours naturel.”

Ainsi Tianqi ne s’est pas senti agacé et a échangé son cahier. J’étais heureuse d’entendre cela et j’étais vraiment fière de lui. C’est dur de tolérer des choses inattendues tout le temps. Le Maître a dit dans Cultiver réellement de Hong Yin , “Comparer l’étude, comparer la cultivation”. Votre niveau ne dépend ni de l’ordre d’entrée, ni de l’âge, mais simplement de jusqu’où vous cultivez.


Quand l'entreprise de Feng Ming est très occupée, ils ne peuvent pas rentrer chez eux. Tianqi va laver et cuisiner à la maison pendant ses vacances. Il est doué pour cuisiner à la maison. Les parents peuvent manger de délicieux repas quand ils reviennent. Après la levée de l'embargo sur le coronavirus l'année dernière, les bons amis de Tianqi ont dû retourner à Wuhan pour faire des affaires, et ils ont dû partir le lendemain matin. Il n'y avait pas de bicyclettes. Il a couru chez moi et a demandé des amulettes, en disant que "Ses copains comprennent la vérité et ils ont besoin d'amulettes." Ensuite, il a couru immédiatement chez ses copains. Il a dit : "Lorsque vous rencontrez une crise, n'oubliez pas de réciter "Falun Dafa hao. Zhen-Shan-Ren hao." Cela vous permettra de rester en sécurité." Ses copains se sont sentis très touchés. Maintenant, Tianqi a à la fois une famille chaleureuse et l’amitié. La science et la technologie modernes sont tout simplement impuissantes face à certaines maladies, mais cultiver Dafa peut résoudre des problèmes que les hôpitaux ne peuvent pas gérer. Le Maître a dit dans Dans Zhuan Falun,: "Le Qigong est une science -et c'est une science supérieure."


Pendant les vacances, le père de Tianqi lui a demandé de jouer au basketball chaque jour pour améliorer sa forme physique et se faire des amis. Il étudiait le Fa avec moi l’après-midi. Après avoir terminé l’étude du Fa, il allait jouer au basket pendant une heure, et ensuite il faisait les exercices dans la soirée. Non seulement il a appris le Fa, mais il a également satisfait à la demande de son père. Maintenant, Tianqi comprend rapidement le contenu du livre ; nous n'avions aucun obstacle à la communication. Parfois, je lui demandais même si je ne comprenais pas l'enseignement du Fa. Une fois, je suis passée près du terrain de basket où Tianqi jouait. Je me suis arrêtée et je l'ai observé de loin. Tianqi s'est précipité vers moi et m'a dit qu'il allait terminer la partie de sport immédiatement. J'ai dit que je n'étais pas pressée. En le voyant galoper sur le terrain, il est vraiment difficile de croire que ce garçon s’endormait et tombait si facilement autrefois.


6. Je suis reconnaissante envers le Maître et Dafa
C’est le Maître qui m’a permis d’être témoin de ces moments extraordinaires et de ces gens extraordinaires : c’est la beauté de Dafa qui m’a fait participer à tant d’épisodes émouvants ; C’est la nature extraordinaire de Dafa et nous devrions rembourser la compassion salvatrice du Maître en avançant vigoureusement.

Merci, Maître vénéré !
Merci, compagnons de pratique !

Version chinoise
https://www.zhengjian.org/node/268070
Traduit de l'anglais :
https://www.pureinsight.org/node/7656

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.