La peinture à l'encre de Chine : Un aperçu de la beauté profonde de cet art ancien

Le style classique de la peinture à l'encre chinoise s'est épanoui sous la dynastie Tang. Avec les outils simples que sont le pinceau, l'encre et le papier, les érudits et les artistes chinois ont fait ressortir "la beauté entre la ressemblance et la non-ressemblance", selon Waike Tian, un peintre qui perpétue la tradition aujourd'hui.


La peinture à l'encre chinoise ne met pas l'accent sur la perspective visuelle comme le fait la peinture occidentale. Les artistes se concentrent plutôt sur l'esthétique des coups de pinceau et la composition pour faire ressortir l'essence du sujet et toucher le cœur du spectateur.


Depuis des milliers d'années, les artistes chinois s'inspirent du confucianisme, du taoïsme et du bouddhisme. Qu'il s'agisse de paysages, de fleurs, d'oiseaux, de personnes ou d'architecture, les peintures reflètent une compréhension de la nature et de la condition humaine fondée sur la sagesse de leurs traditions spirituelles.

Un millier de kilomètres de Rivières et de Montagnes par Ximeng Wang de la dynastie Song.


La beauté des lignes
L'un des traits caractéristiques de la peinture à l'encre chinoise est l'utilisation des lignes, par opposition à l'utilisation de l'ombre et de la lumière dans la tradition occidentale. La force et la douceur des coups de pinceau peuvent donner une impression de mouvement, de calme ou de vigueur ; l'épaisseur, la légèreté, la sécheresse, l'humidité et les couleurs brûlées de l'encre peuvent créer un paysage vivant ou dépeindre une conversation animée entre lettrés.


Les droites et les courbes des lignes sont interdépendantes et se combinent comme une symphonie sur le papier. Les intentions du peintre s'entremêlent avec l'histoire de la peinture comme les mélodies et les rythmes de la musique.


S’agissant de l'utilisation des lignes, Tian évoque une anecdote de l'époque où il étudiait la peinture pour illustrer le concept. "J'apprenais depuis longtemps la peinture à l'encre de Chine. J'étais exceptionnel dans ma classe et souvent félicité par mes professeurs et mes camarades de classe. Mes œuvres étaient même accrochées au mur de notre classe. Cependant, un jour, un nouveau professeur est venu dans notre classe pour la première fois et a parlé de certains problèmes courants de la peinture chinoise - en utilisant mes œuvres comme exemples des défauts, un par un."


Carte de l'eau (une des séries de 12 peintures) par Yuan Ma de la dynastie des Song du Sud.


Au moment où Tian était le plus frustré, le professeur s'est dirigé vers son pupitre et a pris le pinceau pour lui montrer sa méthode de dessin au trait. "J'ai soudainement été éclairé, et ma compréhension des lignes a fait un grand pas. C'est cette ligne qui m'a vraiment fait entrer dans le domaine de la peinture chinoise."


Aujourd'hui, de nombreuses années après cette ligne transformatrice à l'école, Tian continue d'affiner sa technique.


"Les lignes de la peinture à l'encre de Chine sont très flexibles, ce qui est la plus grande caractéristique de la peinture à l'encre de Chine. Vous pouvez créer une peinture complète sans aucune couleur. En utilisant uniquement des lignes, elle peut toujours avoir une forme, un esprit et un sens. La beauté des lignes dans la peinture chinoise n'est pas unitaire. Elle possède différentes textures et caractéristiques spirituelles."


Tian donne comme exemple le tableau Voyageurs parmi les montagnes et les ruisseaux du peintre Kuan Fan de la dynastie des Song du Nord. Selon lui, les lignes des montagnes reflètent la beauté dans la force, montrant la majesté des montagnes du Nord. Pour montrer une beauté plus féminine, Tian fait référence à Carte d'eau de Yuan Ma, de la dynastie des Song du Sud, qui est une série de peintures montrant de l'eau à différents stades de mouvement.

Voyageurs parmi les montagnes et les ruisseaux du peintre Kuan Fan, de la dynastie des Song du Nord.

Tian dit qu'il préfère l'esthétique des peintures de la dynastie Song. Il aime la tranquillité, le calme et l'innocence, ainsi que l'élégance et l'intégrité de l'époque. Les littéraires de la dynastie Song ont eu un impact profond sur les générations futures, et leurs œuvres sont toujours populaires dans le monde entier.


C'est au cours de la dynastie Song qu'est apparu le concept chinois des quatre élégances : la peinture, l'art floral, l'encens et le thé. Une grande partie du style japonais actuel et du mobilier zen minimaliste reflète l'esthétique de la dynastie Song. Si vous examinez attentivement le tableau Collecte littéraire de l'empereur Huizong, vous trouverez des meubles qui s'adapteraient même aux maisons modernes.


Conception artistique
En comparant les peintures chinoises et occidentales, certains pourraient dire que le style chinois est moins systématique et moins réaliste.


Tian, qui a étudié les techniques de peinture occidentales et chinoises, a sa propre opinion. "En plus des lignes, la composition de la peinture chinoise utilise une perspective à plusieurs points de fuite et un espace vide. Elle présente les avantages de perspectives multiples, de dimensions multiples, la simplicité comme la vivacité, et des thèmes clairs."


Sans la perspective à points de fuite multiples de la peinture chinoise, nous perdrions l'impact de tableaux tels que Mille kilomètres de rivières et de montagnes de Ximeng Wang et Le long de la rivière pendant le festival Qingming de Zeduan Zhang.


Tian pense qu'au lieu du réalisme, la peinture chinoise se concentre sur un concept plus large de "représentation". Selon lui, "l'expression de l'âme constitue au moins la moitié de son objectif. Tout comme les gens ont à la fois une âme et un corps, la culture chinoise se concentre sur l'âme, et l'expression de l'âme est le vrai et l'immortel."


En raison de l'accent mis sur l'expression de concepts plus profonds, les artistes chinois manipulent leurs sujets et utilisent l’ espace négatif d'une manière que la peinture occidentale ne peut pas faire.


"La beauté poétique de la peinture traditionnelle chinoise réside dans la conception artistique", dit Tian. "Selon un ancien dicton 'les peintures sont comme de la poésie tangible'. En général, une bonne peinture chinoise possède cette beauté poétique, qui est si significative pour nos vies. Sans elle, il ne nous reste peut-être que la cuisine et les tâches routinières de chaque jour, et nous n’apprécierons pas la vie. Le monde semble ne pas avoir de couleur, s'assombrir, être terrifiant et ennuyeux."


Selon Tian, la beauté des peintures chinoises vient de la conception artistique, qui doit découler de la compréhension qu’a l'artiste du confucianisme, du taoïsme, du bouddhisme et d'autres pensées culturelles traditionnelles. Une autre caractéristique de la peinture chinoise liée à ces concepts anciens est l'utilisation de l'espace vide, qui dépasse le cadre de l'esthétique pour créer un véritable sentiment de tranquillité.


À gauche : Dans Fleurs de prunier, Waike Tian utilise une posture élevée et puissante pour exprimer la persévérance des fleurs de prunier, et la texture des fleurs montre leur fraîcheur, ainsi que la force intérieure qu'il faut pour prendre du plaisir dans les difficultés. À droite : Le Retour de l'âme, par Waike Tian. Dans la Chine ancienne, l'oie sauvage symbolise le mal du pays que ressentent les gens lorsqu'ils sont loin de chez eux. La technique créative consistant à utiliser des objets pour exprimer ses émotions est courante dans l'art et la littérature traditionnels chinois.

Peinture à l'encre de Chine pour aujourd'hui
"Les gens d'aujourd'hui vivent dans l'agitation, et leur esprit est rempli de diverses choses compliquées", dit-il. "Ils ne peuvent pas être paisibles, ne serait-ce qu'un instant. Au fil du temps, cela sera préjudiciable à leur santé physique et mentale. Si vous ne savez pas comment supprimer les choses compliquées, restez simple et réservez convenablement un espace vide. Si vous ne le faites pas, vous vous perdrez facilement dans une telle précipitation et vous laisserez échapper les belles choses de la vie."


Depuis 2018, Tian travaille sur un vaste essai intitulé La théorie originale de la peinture chinoise. Dans cet essai, il résume systématiquement ses années de recherche et de compréhension des peintures chinoises, et il avance également ses propres nouveaux points de vue. Tian dit avoir écrit cet essai avec les encouragements de ses amis et de certains peintres qui persévèrent dans leur style de peinture traditionnel.


"Devenir peintre exige un cœur pur et de la patience, ainsi qu'une attitude de révérence envers la culture traditionnelle orthodoxe", dit-il. "Lorsque j'ai appris que les anciens monarques, ministres et érudits croyaient tous dans les dieux et en Bouddha, j'ai commencé à comprendre le respect dans leurs peintures. Cela montre la signification profonde d'un ancien dicton : " Les compétences peuvent vous rapprocher du Tao, et l'art peut vous relier aux dieux. "


Version anglaise:
Chinese Ink Painting: A Look at the Profound Beauty of This Ancient Art

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.