Suisse : "Le monde entier devrait s'unir et arrêter le PCC"

Sous un ciel clair, les pratiquants de Falun Dafa ont organisé des activités sur le Limmatquai à Zurich, en Suisse. Douze panneaux d'affichage ont été accrochés des deux côtés de leur tente informant sur le Falun Dafa et la persécution de la pratique par le Parti communiste chinois (PCC) depuis 22 ans. Une bannière sur laquelle on pouvait lire "S'il vous plaît, signez notre pétition pour arrêter le prélèvement forcé d'organes vivants visant les pratiquants de Falun Dafa" a amené beaucoup de gens à signer la pétition.


Parallèle à la rivière Limmat, la rue Limmatquai était une artère principale de Zurich. Certains tronçons ont été fermés récemment, créant ainsi une zone piétonne populaire dans le quartier historique de la ville.


Un pratiquant parle aux gens de la persécution tandis que d'autres font la démonstration des exercices de Falun Dafa.


Des passants signent la pétition pour condamner le crime de persécution des pratiquants de Falun Dafa par le PCC.


Après avoir signé la pétition, une femme âgée a demandé un dépliant pour son fils..


Le même jour, les pratiquants ont tenu simultanément un stand d'information dans le quartier des affaires de Winterthur, une ville située à environ 20 km de Zurich. Un couple d'âge moyen a ralenti et s'est arrêté pour lire les panneaux d'affichage. Ils ont demandé plus d'informations sur le Falun Dafa et ont été choqués d'apprendre le prélèvement forcé d'organes visant les pratiquants de Falun Dafa en Chine de leur vivant.


De nombreux passants se sont arrêtés et ont observé les pratiquants faisant la démonstration des cinq séries d'exercices de Falun Dafa. Ils ont pris les dépliants avec empressement et ont posé des questions à propos du Falun Dafa. Après avoir discuté avec les pratiquants, de nombreuses personnes ont signé la pétition pour mettre fin à la persécution.

Des passants signent la pétition pour mettre fin à la persécution.
.


"Le monde entier devrait s'unir et arrêter le PCC"
"J'ai lu des informations sur le prélèvement forcé d'organes vivants. Cela dépasse ce que j'avais imaginé et je n'arrive pas à croire que quelque chose comme cela a lieu aujourd'hui. Incroyable !" a déclaré Mélanie en signant la pétition. Elle travaille dans le secteur médical et a expliqué qu'elle avait déjà entendu parler du prélèvement d'organes vivants et qu'elle se sentait "très bouleversée et horrifiée de savoir qu’une telle chose a lieu".


En voyant des pratiquants faire la démonstration des exercices, elle a soupiré et a déclaré : "Regardez comme ils sont paisibles. Ils devraient avoir la liberté de pratiquer."


Mélanie a dit qu'elle avait appris que le régime communiste chinois exerce son influence dans le monde entier et elle estime que ses méthodes et sa façon de traiter les gens sont inacceptables. Elle pense qu'il est très important d'arrêter le PCC. "Je pense que c'est très important. Nous ne pouvons pas fermer les yeux. Les gens devraient y prêter plus d'attention et comprendre ce que le PCC essaie vraiment de faire. Le monde entier devrait s'unir et arrêter le PCC !"


Avant de partir, elle a dit qu'elle allait partager cette information avec ses amis. "Plus de gens doivent être au courant de cette persécution".


Phan Long Chau, un ingénieur de vaisseau spatial vietnamien, a signé la pétition pour mettre fin aux prélèvements forcés d'organes vivants après avoir discuté avec un pratiquant. Il espère que sa signature "pourra aider davantage de personnes à connaître la véritable nature du PCC". Il a déclaré que de nombreuses personnes ferment les yeux sur cette situation. Il était heureux de voir les pratiquants sensibiliser les gens à propos du Falun Dafa.


Angela, une physiothérapeute, a également encouragé les pratiquants à poursuivre leurs efforts pour mettre fin aux crimes de prélèvement forcé d'organes vivants et a signé leur pétition. Elle était également intéressée par la pratique du Falun Dafa et souhaite en apprendre davantage à ce sujet.


Soutenir les pratiquants pour mettre fin à la persécution
Carmen Gersem, une femme d'affaires allemande à la retraite, ne comprenait pas pourquoi le PCC persécute les pratiquants de Falun Dafa. "C'est incroyable comment le régime communiste persécute les gens à cause de leur foi. C'est inhumain". Elle pense que le PCC est terrifié par les personnes qui ont des croyances spirituelles. "Le PCC n'a pas besoin d'avoir peur d'eux parce que les personnes ayant des valeurs morales plus élevées peuvent en fait leur être bénéfiques", a-t-elle dit.


Elle espère que "la situation actuelle de la Chine changera pour le mieux et que les gens pourront exprimer librement leurs opinions."


Andreas Schroeter, d'Allemagne, a déclaré avoir signé la pétition à la Brandenburger Tor (porte de Brandebourg) à Berlin. Lorsqu'il a vu les pratiquants à Zurich, il a dit que les pratiquants protestent pacifiquement depuis de nombreuses années. Il a déclaré : "Le PCC a commis un crime. Il devrait laisser les gens pratiquer le Falun Dafa librement. Le prélèvement forcé d'organes vivants est un acte vraiment horrible et les auteurs devraient être punis et condamnés à la prison."


Il a déclaré que la raison pour laquelle la pétition est importante est que l'Europe et des pays comme la Suisse ou l'Allemagne ne tomberont pas sous la domination communiste. Il espère qu'en signant la pétition, "les gens auront la liberté et vivront une meilleure vie".


Le PCC devrait être désintégré

Mme Dao (à gauche) et son amie ont pris de nombreux dépliants pour les partager avec d'autres personnes.


Mme Dao Thi Gai était très heureuse de voir des pratiquants de Falun Dafa à Winterthur. Elle a dit qu'elle avait trouvé NTD Television en ligne et qu'elle avait ainsi accès à un média authentique. Elle était au courant des 22 années de persécution et des profits que le PCC tirait des prélèvements forcés d'organes vivants. Elle a partagé : "Je pense que c'est vraiment horrible et cruel. Une loi devrait être imposée pour empêcher les gens de recevoir un traitement médical en Chine."


Commentant la persécution et la surveillance constante du peuple chinois par le PCC, Mme Dao espère que "le PCC se désintégrera immédiatement. Il faudrait que davantage de personnes réalisent à quel point le PCC est pervers. Le monde entier devrait avoir le droit d'exercer la liberté d'expression".


Après avoir signé la pétition, Mme Dao est partie et est revenue avec un autre ami, qui soutenait également les pratiquants de Falun Dafa. Mme Dao a déclaré que les pratiquants devraient organiser souvent des activités comme celle-ci. Elle est repartie avec de nombreux dépliants et avait l'intention de les partager avec davantage de personnes et de leur parler des crimes du PCC." Avant de partir, elle a déclaré : "Je souhaite du fond du cœur bonne chance aux pratiquants de Falun Dafa."

Mme Erdogan espère que davantage de personnes seront informées sur la persécution en Chine.


À la tombée de la nuit, alors que les pratiquants rangeaient leur matériel, Mme Erdogan est venue au stand et a voulu en savoir plus sur le Falun Dafa. Après avoir signé la pétition, elle a encouragé sa fille et sa nièce à faire de même. Elle a dit qu'elle avait entendu auparavant comment le PCC persécutait les gens et les pratiquants de Falun Dafa. Elle a déclaré : "Nous ne devrions pas laisser cette persécution se dérouler sous nos yeux. Cette persécution ne devrait pas avoir lieu et nous devrions travailler ensemble pour l'arrêter." Elle espère également qu'en signant la pétition, "davantage de personnes prendront conscience de la persécution et que la persécution prendra finalement fin."


Version anglaise:
Switzerland: “The Whole World Should Stand Together and Stop the CCP”

Version chinoise:
瑞士民众:共同制止中共迫害法轮功

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.