Le rôle de Shen Gongbao

Shen Gongbao, Investiture des Dieux à Ping Sien Si, Pasir Panjang, Perak, Malaisie.


Dans les anciens classiques de la mythologie chinoise, Fengshen Yanyi (Investiture des Dieux), Shen Gongbao était un personnage très spécial. La plupart des déités qui ne parvenaient pas à devenir des êtres divins étaient détruites par Shen, et il n'était quasi jamais inactif.


Comment a-t-il été capable de détruire autant de déités ? Tout d'abord, il était très éloquent. Deuxièmement, il possédait effectivement des capacités mineures. Enfin, il était un disciple du prestigieux Yuanshi Tianzun (Empereur de Jade).


Shen était toujours en bisbille avec Jiang Ziya par jalousie, ressentiment et haine. Il est important de souligner que Jiang, autre disciple de Yuanshi Tianzun, ne faisait pas les choses pour son propre bénéfice. Loin de là, il était choisi par son maître pour conférer des titres aux déités des trois principales religions de l'époque.


Shen prétendait n'avoir pas de conflits personnels avec Jiang. Cependant, tout au long de ces années, il n'a fait qu'interférer avec Jiang et l'empêcher d'accomplir sa mission. En agissant ainsi, Shen défiait son propre maître et les trois religions. En dehors de son fort ego, et de son caractère extrêmement égoïste et égocentrique, Shen était plein de charme en surface. C'est pourquoi il a été capable de ruiner tant de déités.


Mais pourquoi son maître ne l'a-t-il pas empêché de tout gâcher ? En fait, il a été tenu responsable une fois. Au chapitre 72 de L'Investiture des Dieux, Shen a été capturé et amené à son maître Yuanshi Tianzun parce qu'il avait presque tué Jiang. Mais la punition est apparue plutôt légère : Shen a été relâché après avoir fait un voeu de ne plus recommencer. Après cela, cependant, Shen n'a pas su en tirer la leçon. En fait, il a négligé la compassion de son maître ainsi que son propre voeu, et a continué à créer des problèmes.


Mais le livre Fengshen Yanyi laisse entendre qu'il y a une raison pour laquelle Shen a été libéré de cette façon. À savoir qu'il a été utilisé comme un test pour éliminer ceux qui n'étaient pas qualifiés pour être des êtres divins. Après tout, personne n'avait souhaité que Shen sème la pagaille. Mais comme il a choisi de le faire, son maître en a profité pour le battre à son propre jeu. En fait, les maîtres des trois religions avaient déjà prévenu leurs disciples à l'avance : quiconque suivrait Shen en subirait les conséquences.


Ceux qui ont été induits en erreur par Shen ont chacun leur propre histoire. Certains ont été leurrés par sa rhétorique ou son hypocrisie, où poussés par son enthousiasme. Quelle que soit la situation, ils avaient en commun le fait de ne pas être à la hauteur d’êtres divins. S'ils n'étaient pas assez bons, ils ne deviendraient jamais des êtres divins. C'était aussi simple que cela durant la cultivation à cette époque.


Bien sûr, Shen devait rencontrer son propre destin tôt ou tard. Après sa défaite à la Formation de Wanxian, une bataille majeure à laquelle se sont jointes environ 10 000 divinités pour s'opposer à Jiang et ses alliés, le vœu de Shen s'est réalisé. Il a été capturé et utilisé pour combler le trou dans la mer du Nord.


Shen était un immortel dans un premier temps. Mais à cause de sa jalousie, de son ressentiment et de sa haine, il s'est non seulement détruit lui-même, mais aussi un groupe d'autres personnes. En d'autres termes, l'égoïsme, l'égocentrisme, la jalousie et le ressentiment sont en effet dangereux même pour les immortels, sans parler des pratiquants qui sont dans le processus de cultivation.


L'histoire aurait pu avoir une fin différente. Supposons que Jiang ait accompli sa mission sans l'intervention de Shen. Shen aurait pu en profiter car lui et Jiang avaient le même maître. Même si Jiang était vraiment incompétent, Shen aurait pu l'aider à faire avancer les choses (de nombreuses divinités ont aidé Jiang à accomplir sa mission). Après tout, il était inutile de se demander qui était le plus capable ou le plus apte à accomplir la mission. En fait, c'était la jalousie de Shen qui jouait. En conséquence, il n'avait ni foi ni respect envers son maître - une erreur fatale.


Parfois, la différence entre un bon et un mauvais chemin ne dépend que d'une seule pensée. Lorsque les pratiquants possèdent encore une mentalité jalouse et compétitive et ne sont pas prudents, ils peuvent jouer un rôle comme celui joué par Shen. Ils peuvent causer du tort aux autres ainsi qu'à eux-mêmes. C'est particulièrement le cas pour ceux qui se sentent capables, spéciaux et talentueux.


La chose la plus importante pour un vrai pratiquant est de découvrir ses propres lacunes et attachements, et de les corriger pour s'améliorer. S'il s'en écarte et devient confus, il peut prendre le chemin de devenir un Shen Gongbao. Dans l'ère spéciale d'aujourd'hui, les conséquences seraient graves.


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.


Traduit de la version anglaise
https://en.minghui.org/html/articles/2021/9/5/194946.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.