Nombreux soutiens à un rassemblement à Tel Aviv marquant 22 ans de persécution

Un rassemblement a eu lieu à Tel-Aviv le 20 juillet 2021 afin de sensibiliser aux 22 ans de persécution du Falun Dafa par le Parti communiste chinois (PCC), également appelé Falun Gong, paisible pratique spirituelle persécutée en Chine depuis 1999.


De tels rassemblements ont eu lieu devant l'ambassade de Chine à Tel Aviv au cours de chacune des 20 dernières années, et des scènes similaires se déploient devant les ambassades et consulats chinois à travers le monde. À Tel Aviv, les pratiquants de Dafa ont déployé des banderoles appelant à l'arrêt de la persécution brutale et du prélèvement forcé d'organes sur les pratiquants de Falun Dafa en Chine par le régime chinois . De nombreuses personnes ont prononcé des discours de soutien aux efforts pour mettre fin à la persécution.

Les pratiquants de Falun Dafa rassemblés devant l'ambassade de Chine à Tel Aviv le 20 juillet 2021, pour marquer 22 ans de persécution.
Reconstitution de prélèvement forcé d'organes


Les pratiquants ont présenté une courte reconstitution des horreurs de la persécution, comprenant la scène d'un médecin et d'un policier prélevant les organes d'une pratiquante chinoise alors qu'elle criait "Falun Dafa hao !" (Falun Dafa est bon !) La reconstitution a duré quelques minutes et a suscité des réactions parmi les spectateurs et même parmi les pratiquants.


La manifestation de cette année s'est concentrée sur deux thèmes principaux. L'une étant que quiconque garde le silence face à cette persécution est en fait un collaborateur ; les personnes de confession et d'ethnie juives, qui ont vécu les horreurs de l'Holocauste, ne doivent pas rester silencieuses. Le deuxième message était que la persécution du Falun Dafa est un mal absolu, et que le PCC, qui en est responsable doit être vu pour ce qu'il est ;une organisation maléfique.


Le rassemblement a été retransmis en direct sur Facebook. Les pratiquants de Falun Dafa ont téléchargé des vidéos des discours sur YouTube puis les ont e promus afin que de plus en plus de gens puissent apprendre ce qui se passe en Chine.


Un professeur: Ignorer la persécution équivaut à en être complice

Le Professeur Yael Shemesh, Université Bar Ilan : " Ignorer la persécution n'est pas différent d'être complice d'un crime."


Le professeur Yael Shemesh, maître de conférences au Département d'études bibliques de l'Université Bar Ilan, a pris la parole lors du rassemblement. Elle a dit que les principes de Vérité, Bonté et Patience du Falun Dafa sont des principes auxquels chaque être humain peut s'identifier. Elle a dit qu'il était révélateur que le PCC persécute ces valeurs. Elle a souligné que la liberté de confession et la liberté de pensée sont des choses qui ne peuvent être enlevées aux gens.


Le professeur Shemesh a mentionné comment le monde était resté silencieux alors que des Juifs étaient assassinés pendant l'Holocauste. Elle a dit qu'il est facile de fermer les yeux et de détourner le regard, même face aux prélèvements forcés d'organes f sur des prisonniers d'opinion par le PCC, mais à un moment donné, garder le silence signifie que nous avons trahi les victimes et nos propres valeurs. Ignorer la persécution n'est pas différent d'être complice d'un crime, a-t-elle dit.


Clarté morale nécessaire pour distinguer le bien du mal

Elad Pressman, publiciste, blogueur et activiste des réseaux sociaux : "Tant que les gens n'auront pas la clarté morale pour distinguer le bien du mal, et tant qu'ils ne réaliseront pas que c'est vraiment maléfique, les peuples du monde resteront silencieux. "


Elad Pressman, un publiciste, blogueur et activiste des médias sociaux, a déclaré que la persécution de Falun Dafa n'a rien à voir avec des affrontements culturels et qu'elle est purement maléfique. Il a parlé du silence des élites dans les universités et les entreprises, et a déclaré que les grandes entreprises font de gros bénéfices en Chine et ont besoin de la Chine pour maintenir leur valeur marchande élevée. En raison de cette dépendance, ils ne peuvent pas critiquer le régime chinois et donc garder le silence, a-t-il dit.


M. Pressman a ajouté qu'avec les notions postmodernes dans la pensée et le langage, toutes les valeurs sont rendues égales, et la hiérarchie des valeurs distinguant le bien du mal est abolie. Comme il n'y a que de la "diversité", il devient difficile de diagnostiquer et de traiter le problème, a-t-il dit.


En outre, M. Pressman a noté comment le silence est lié à l'affaiblissement de la foi. Les gens ont perdu la capacité de distinguer le bien du mal, a-t-il dit, et pour cette raison, il leur est difficile de dire si la persécution et le prélèvement forcé d'organes sont mauvais. Cela crée une ambiguïté et conduit au silence.


Ce n'est que lorsque nous conviendrons en tant que société que le prélèvement forcé d'organes et la persécution de Falun Dafa sont pervers, que nous pourrons aborder le problème, selon M. Pressman. Tant que les gens pensent que cela fait seulement partie d'une autre culture, un élément légitime de la diversité culturelle ; Tant que les gens n'auront pas la clarté morale pour distinguer le bien du mal, et tant qu'ils ne réaliseront pas que c'est vraiment mal, les peuples du monde resteront silencieux, a-t-il conclu.


Les Israéliens devraient " ouvrir les yeux " sur la menace du PCC
Mme Maayan Eisenstadt, présidente de l'Association "Magen pour la liberté individuelle ", a a déclaré que depuis 1999, les pratiquants de Falun Dafa ont été soumis au lavage de cerveau, torturés, violés et même tués pour leurs organes. Elle a dit que cela montre la cruauté du régime totalitaire chinois, qui refuse aux gens la liberté de religion, la liberté de la presse, la liberté d'expression, les libertés individuelles et tous les autres types de liberté.


Elle a noté que le système de crédit social de la Chine, qui a débuté en 2018, permet au régime d'exercer son contrôle sur la population. Les femmes chinoises sont forcées de subir des avortements et sont stérilisées de force. L'épidémie de coronavirus a prouvé que la politique du régime ne se limite pas à la seule Chine, mais qu'elle a également été mise en œuvre à l'étranger, y compris en Israël.


Mme Eisenstadt a dit que les citoyens israéliens devraient ouvrir les yeux et réaliser ce que le régime chinois fait à ses propres citoyens. S'il est capable de faire de telles choses à ses propres citoyens, on ne peut qu'imaginer ce qu'il pourrait faire aux personnes pro-démocraties à l'étranger, a-t-elle averti. Elle a également souligné que les valeurs de Falun Dafa sont des valeurs que tout le monde devrait défendre et respecter.


Chaque personne doit faire un choix
M. Vadim Berestetsky, président de l'Association Falun Dafa israélienne, a dit que le régime chinois est basé sur les mensonges et la violence, et ne peut tolérer la vérité. De plus en plus de chinois se rendent compte que non seulement les pratiquants de Falun Dafa sont victimes du régime, mais qu'eux-mêmes, le peuple chinois, y compris les policiers de tous grades et les autres malfaiteurs qui mènent cette persécution, sont également des victimes, a-t-il dit. Même le peuple d'Israël, qui souffre depuis un an et demi sous la pandémie actuelle à cause des mensonges du PCC, est victime du régime, a-t-il déclaré.
M. Berestetsky a noté que tout comme le monde est resté silencieux alors que les Juifs étaient massacrés pendant la Seconde Guerre mondiale, beaucoup choisissent de garder le silence aujourd'hui. Il a dit que chaque personne doit faire son propre choix, et qu'en faisant ce choix, chaque personne détermine son propre avenir.


Les pratiquants soulignent la cruauté du PCC
M. Gilad, un pratiquant israélien de Falun Dafa, a rappelé les bons sentiments qu'il a éprouvés lorsqu'il a commencé à pratiquer le Falun Dafa il y a 20 ans. Il a raconté sa rencontre avec Jennifer Zeng, qui a été emmenée dans un camp de travail forcé en Chine, où elle a subi des tortures, des abus sexuels et un lavage de cerveau, tous destinés à la faire renoncer à sa foi. À un moment donné, elle a craqué et a accepté de signer un document renonçant à sa foi dans le Falun Dafa, afin qu'ils la laissent partir.


Mais ensuite ses tortionnaires lui ont aussi dit de signer une lettre exprimant sa gratitude au PCC pour l'avoir sauvée, et la lettre calomniait Falun Dafa. On lui a aussi demandé de torturer ses amis et de les forcer à renoncer à leur foi. " Voilà comment fonctionne le Parti communiste", a déclaré Gilad. "Il ne fera pas que vous nuire, il vous transformera en complice. Le PCC ne se contente pas de cibler les gens, il les monte aussi les uns contre les autres et les transforme en complices."


Mme Nurit, également pratiquante de Falun Dafa israélienne, a dit que la persécution cruelle était le résultat de la vision de l'ancien chef du PCC Jiang Zemin, ainsi que de la vision du Parti du pouvoir, de l'avidité, de la domination, de la ruse et de la lutte contre tout ce qui est bon. Elle a dit que Jiang avait appris des " meilleurs " avant lui – Staline, Hitler et Mao.


Jiang a lancé la persécution en utilisant la machinerie de propagande de l'État pour inonder les médias chinois de mensonges sur le Falun Dafa. Plus tard, il a continué à incarcérer, torturer et laver le cerveau des pratiquants en mobilisant tout l'appareil d'État. Mais ce n'était pas suffisant pour Jiang, a dit Nurit, car il a trouvé un moyen satanique de tirer profit des corps des pratiquants et a donné l'ordre de les transformer en une banque d'organes vivants, rendant les organes vitaux facilement disponibles pour les greffes.


Nurit a expliqué : "La famille de ma mère a été presque entièrement anéantie dans les camps de la mort en Europe. La famille de mon père a survécu à l'Holocauste par miracle. Comment puis-je, moi qui suis descendante d'une famille ayant survécu à l'Holocauste, garder le silence ?"


Elle a appelé toutes les personnes présentes au rassemblement : " Vous ne pouvez pas vous permettre de garder le silence. Pour le bien de l'humanité, pour nous tous, aidez-nous à arrêter le régime communiste chinois."


Un Rabbin : les Juifs ont le devoir de s'exprimer
L'ancien ministre rabbin Michael Melchior est l'une des personnalités publiques israéliennes qui a manifesté son inquiétude et sa sympathie pour le Falun Dafa en Chine, aussi bien pendant son mandat à la Knesset (Parlement israélien) qu'en tant que simple citoyen.


Il a envoyé une déclaration écrite : " En tant que membres du peuple juif, nous nous demandons encore et encore comment le monde a pu garder le silence pendant l'Holocauste, et ne pas réaliser que garder le silence est une forme de coopération avec les auteurs des crimes les plus terribles contre l'humanité jamais commis. Aujourd'hui, en tant que Juifs, nous sommes une nation libre dans notre propre pays, et donc nous avons non seulement des droits, mais aussi des obligations. Lorsque des crimes contre l'humanité similaires sont commis ailleurs dans le monde aujourd'hui, il est de notre devoir en tant qu'État, nation, société, mais aussi en tant qu'individus, d'élever la voix et de protester de toutes nos forces, sinon nous collaborons avec de tels crimes. "


Pourquoi le PCC s'oppose-t-il à Vérité, Bonté, Tolérance
Dorit, une pratiquante de Falun Dafa, a expliqué les implications plus profondes de la persécution des valeurs de Vérité, Bonté et Patience par le PCC et comment elle conduit à la décadence morale et à une société plus cruelle.


" Celui qui s'oppose au principe de Vérité, ment et trompe toute sa vie, et on ne peut pas lui faire confiance. Par exemple, le PCC ment au peuple chinois et au monde entier lorsqu'il calomnie et diffame Falun Dafa. Il a menti et dissimulé les premiers cas de COVID-19 en Chine et l'a ainsi provoqué sa propagation dans le monde entier ", a-t-elle déclaré.


"Ceux qui s'opposent à la Bonté et à la Tolérance conduisent à la création d'une société cruelle, dans laquelle vivre est un cauchemar. Sans les principes de Vérité, Bonté et Patience, nous aurons l'enfer sur terre."


Soutiens aux efforts des pratiquants pour résister à la persécution
Les automobilistes passant devant le rassemblement se sont arrêtés pour écouter certains des discours et lire les panneaux. Les chauffeurs klaxonnaient en signe de soutien.


Parmi les passants, certains entendaient parler du Falun Dafa et de la persécution en Chine pour la première fois. D'autres en avaient déjà entendu parler et sont venus manifester leur soutien et contribuer à la sensibilisation.


Alon, un professeur d'hébreu, a appris la persécution et le Falun Dafa alors qu'il vivait à New York. Il s'est joint à plusieurs reprises à la manifestation silencieuse devant l'ambassade de Chine.


Mirel, qui est venue de Be'er Ya'akov avec ses amis, a déclaré que la persécution était " mauvaise et immorale".


Mme Nehora, de la ville d'Ariel, a déclaré : " C'est triste et choquant même si cela se passe loin."


Ola est bien au courant de ce qui se passe en Chine. "Je suis heureuse de voir que les Israéliens sont conscients du problème ", a-t-elle dit, "et qu'ils prennent position. Il est important de sensibiliser, car la Chine est loin et tout le monde n’est pas au courant. Je suis heureuse de voir le rassemblement se tenir dans un endroit central à Tel Aviv, afin que plus de gens puissent apprendre la vérité. "


Mauda a dit : "Ce que vous faites ici est extraordinaire. C'est quelque chose que je n'ai jamais vu dans aucun autre pays au monde – le simple fait que vous vous souciez des gens qui sont persécutés et torturés en Chine. Quel genre de vie serait-ce sans la liberté ? Seule une dictature peut prendre la liberté des êtres humains. Il n'y a pas de vie sans liberté. Bravo à vous de vous soucier des autres !"


Israel Zirlin a déclaré : " Les droits de l'homme sont importants et il devrait y avoir une fraternité entre les gens. Je crois en votre voie. C'est la base même de l'existence humaine. Au cours des derniers siècles, le mal a gagné en popularité. Si le mal prévaut, le monde cessera d'exister. Le monde entier est maintenant à un tournant. Je crois au bon côté des gens. Le simple fait qu'une pratique telle que Falun Dafa soit enseignée gratuitement dans le monde entier en fait déjà une pratique sublime qui vaut la peine d'être connue.


"Le prélèvement d'organes est sans équivoque une chose horrible et terrifiante. Nous devons le crier haut et fort, car la vie et le monde appartiennent à tout être vivant sous le ciel."


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.

Version anglaise:
Israel: Rally in Tel Aviv Marks 22 Years of Persecution

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.