Allemagne : " Nous boycottons le régime du PCC, pas le peuple chinois !"

Le 24 juillet 2021, les pratiquants de Falun Dafa ont organisé une activité de clarification de la vérité à Bamberg dans le sud de l'Allemagne. Ils ont fait la démonstration des exercices, distribué des informations, parlé aux gens du Falun Dafa et de la façon dont le PCC (Parti communiste chinois) le persécute, et recueilli des signatures sur une pétition pour mettre fin à la persécution. Nombre de résidents locaux et de touristes ont signé la pétition.


Bamberg, une des plus anciennes villes d'Allemagne, est une destination touristique populaire. Cette grande cité médiévale n'a pas subi beaucoup de dommages pendant les deux guerres mondiales, elle a été choisie en 1993 par l'UNESCO (Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture) comme site du patrimoine culturel mondial. Lorsque les restrictions liées à la pandémie se sont allégées en Allemagne, la ville s'est ouverte pour accueillir à nouveau les visiteurs.


Les pratiquants ont installé un stand et un grand kiosque d'information près de la fontaine de Neptune (Gabelmann) située près du centre-ville. Leurs présentoirs et la démonstration des exercices ont attiré de nombreuses personnes.

Les pratiquants ont organisé un événement de clarification de la vérité à Bamberg le 24 juillet.
.Les résidents signent la pétition pour mettre fin à la persécution.
Deux hommes lisent les panneaux d'information.


Les week-ends, la rue piétonne déborde d'activités. Le marché du week-end se tient tous les samedis matin. La rue est également bordée de nombreux magasins populaires, et les bâtiments médiévaux et autres attractions touristiques attirent de nombreux visiteurs. Beaucoup de ceux qui sont passés devant le stand d'information des pratiquants ont appris la persécution du PCC qui dure depuis 22 ans, ciblant les pratiquants de Falun Dafa.


Un adolescent de Pologne a remarqué des pratiquants faisant la démonstration des exercices et est venu s’informer sur le Falun Dafa. Il a appris qu'il était enraciné dans les traditions bouddhistes, était intéressé à en savoir plus et a pris des supports d’information. Il s'est éloigné pour les lire mais est revenu alors que les pratiquants faisaient le troisième exercice, Relier les deux pôles cosmiques. Il a commencé à apprendre l'exercice en imitant les mouvements des pratiquants. Un pratiquant l’a remarqué et a fait une démonstration précise de l'exercice pour le jeune homme, qui était très attentif.


Un homme âgé qui avait amené son petit-fils visiter le centre-ville s'est arrêté et a discuté avec un pratiquant pendant très longtemps avant de signer les deux pétitions. L'homme a dit qu'il était chercheur en théologie et qu'il en savait beaucoup sur les principes moraux. Il a déclaré avoir publié de nombreux articles sur son propre site Web et qu'il était toujours à la recherche de personnes ayant de bonnes valeurs morales. Il était très intéressé par le Falun Dafa, qui est basé sur le principe de Vérité, Bonté et Tolérance.


Un jeune homme s'est arrêté et a pris plusieurs photos avec son téléphone portable. Il a photographié tous les mots sur le stand et le kiosque d'information et a dit qu'il en savait long sur la dangerosité du PCC. Il savait aussi que le communisme s'était déjà infiltré en Occident. Cependant, il n'avait jamais entendu parler du Falun Dafa auparavant. Après avoir brièvement discuté avec un pratiquant, il a signé la pétition.


Deux hommes se sont arrêtés dès qu’ils ont vu les grandes banderoles " Dites non au PCC ", et ont commencé à discuter avec les pratiquants. L'un d'eux a dit qu'il était très intéressé par le sujet de la persécution des droits de l'homme par le PCC et a demandé des informations. Il a dit que bien que sachant à quel point le PCC est pervers, il était choqué d'apprendre le prélèvement d'organes à vif. Les deux hommes ont signé la pétition et remercié les pratiquants de les en avoir informés.


Un vieil homme a lu la pétition, discuté avec un pratiquant, puis a signé la pétition. Un pratiquant a expliqué que signer la pétition signifiait que l'on était en faveur du boycott du régime du PCC, pas du peuple chinois. Il a abondé : " C'est juste ! Nous boycottons le régime communiste mais nous ne sommes pas contre le peuple chinois ! "


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.


Version anglaise:
Germany: “We are Boycotting the CCP Regime Not the Chinese People!”

Version chinoise:
德国老人-我们抵制的是中共-而不是中国人

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.