Des activités en Autriche appellent à condamner la persécution continue par le Parti communiste chinois

Des activités ont été organisées par les pratiquants de Falun Dafa d’Autriche, le 10 juillet, devant les autorités administratives de Graz, la capitale de la Styrie. Le but était d’attirer l’attention sur 22 ans de persécution continue par le Parti communiste chinois (PCC) et de recueillir des signatures de condamnation.


Les gens s’informent sur le Falun Dafa et signent la pétition pour condamner la persécution.


Les passants sont venus signer une pétition condamnant le Parti communiste chinois (PCC) pour le prélèvement forcé d’organes validé par l’état sur des pratiquants de leur vivant .Pétition et signatures seront présentées au gouvernement autrichien. Ils ont été nombreux à condamner d’une même voix la cruauté du PCC n’hésitant pas à massacrer des personnes innocentes pour de juteux profits au profit de l'industrie de la transplantation d’organes.


Après avoir lu l’information affichée détaillant le prélèvement forcé d’organes et la persécution du Falun Gong par le PCC, une femme a signé pour exprimer son soutien et déclaré " Je dois signer cette pétition immédiatement. Le PCC est vraiment sans vergogne ! "


De plus en plus de gens connaissent à présent les crimes contre l’humanité commis par le PCC. Nombre d’entre eux prennent des documents d’information afin de continuer à faire circuler l’information.


Historique
Le Falun Dafa (également connu sous le nom de Falun Gong) a été enseigné pour la première fois au public en 1992. Près de 100 millions de personnes à travers la Chine ont rapidement commencé à le pratiquer après avoir constaté une amélioration de leur santé et de leur moralité.


Jiang Zemin, alors à la tête du Parti communiste chinois (PCC), a perçu la popularité croissante de la discipline spirituelle comme une menace pour l’idéologie athée du PCC et a émis le 20 juillet 1999, un ordre d’interdire le Falun Dafa.


Minghui.org a confirmé la mort de milliers de pratiquants de Falun Gong suite à la persécution ces 22 dernières années ; selon des estimations, le nombre réel pourrait être toutefois beaucoup plus élevé. Encore plus nombreux sont ceux ayant été emprisonnés et torturés pour leur croyance.


Il existe des preuves concrètes que le PCC approuve le prélèvement forcé d’organes sur des pratiquants détenus, qui sont assassinés pour fournir en organes l’industrie de la transplantation.


Sous la direction personnelle de Jiang, le PCC a créé le bureau 610, une organisation de sécurité extralégale avec le pouvoir de passer outre les systèmes policiers et judiciaires et dont l’unique fonction est de mener à bien la persécution du Falun Dafa.


Tous les articles, graphiques, et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l’article et un lien vers l’article original.


Traduit de la version anglaise :
https://en.minghui.og/html/articles/2021/7/15/194087.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.