Les pratiquants de Falun Gong du Portugal et d'Espagne organisent des événements protestant contre une persécution longue de déjà 22 ans

Le Falun Gong a été enseigné pour la première fois au public en 1992. Près de 100 millions de personnes à travers la Chine ont rapidement pratiqué le Falun Gong après avoir connu des améliorations notables de leur santé et de leur caractère. Jiang Zemin, l'ancien chef du Parti communiste chinois (PCC), a perçu la popularité croissante de la discipline spirituelle comme une menace pour l'idéologie athée du PCC et a émis un ordre d'interdiction du Falun Gong le 20 juillet 1999.


Minghui.org a confirmé la mort de milliers de pratiquants de Falun Gong en raison de la persécution au cours des 22 dernières années. On soupçonne toutefois le nombre réel d’être de nombreuses fois plus élevé. Davantage ont été emprisonnés et torturés pour leur croyance.


Il existe des preuves concrètes que le PCC autorise le prélèvement d'organes sur des pratiquants détenus, qui sont assassinés pour approvisionner l'industrie de transplantation d'organes.


Les pratiquants de Falun Gong à travers le monde organisent des rassemblements, des défilés et des événements de sensibilisation pour condamner les 22 ans de persécution du PCC. Ils tiennent aussi des veillées aux chandelles pour commémorer les compagnons de pratique qui sont morts du fait de la persécution. Les événements suivants ont eu lieu au Portugal et en Espagne.


Sensibilisation à Lisbonne, Portugal
Les pratiquants de Falun Gong ont clarifié la vérité en plein cœur de Lisbonne le 20 juillet 2021. De nombreuses personnes ont soutenu cet effort et ont signé la pétition appelant à la fin de la persécution. Il y avait de nombreux touristes qui se sont arrêtés pour regarder. Certains sont venus spontanément signer la pétition après avoir lu l’information affichée révélant les prélèvements forcés d'organes dirigés par le PCC.


Sensibiliser dans le centre-ville de Lisbonne
Les gens signent la pétition appelant à la fin de la persécution.
Une pratiquante parle avec deux policiers à propos du Falun Gong et de la persécution.


Pendant l'événement, un touriste, tenant une valise à roulettes, s'est approché de la table d'exposition et a signé la pétition. Il a déclaré qu'il était au courant de la persécution du Falun Gong par le PCC depuis de nombreuses années. Il a dit être très heureux de rencontrer des pratiquants de Falun Gong à Lisbonne, et apprécier l'opportunité de signer la pétition.


"J'admire vraiment la persistance des pratiquants de Falun Gong pendant toutes ces années", a-t-il déclaré. "J'espère que votre activité obtiendra les meilleurs résultats".


Après avoir lu attentivement le dépliant, un jeune homme d'Irak a exprimé sa sympathie pour les pratiquants de Falun Gong. Il a été choqué d’apprendre le problème des prélèvements d'organes du PCC. Il espérait que la persécution prenne fin le plus tôt possible.


Certains pratiquants ont tenu une veillée aux chandelles près de l'ambassade de Chine pour commémorer les pratiquants qui ont été torturés en raison de la persécution du PCC.

Les pratiquants organisent des activités de commémoration près de l'ambassade chinoise.

Guo, un des pratiquants a dit : " En regardant la lueur des bougies, je me souviens des compagnons de pratique qui clarifiaient la vérité avec moi en Chine. Ils ont été torturés à mort par le PCC : Sun Min et Xiaoying sont des proches. Sun Min et moi ne nous sommes rencontrés qu'une seule fois. Elle a été détenue et torturée à mort en peu de temps. Son mari a été condamné à sept ans de prison, laissant un enfant de 10 ans livré à lui-même."


Il s'est souvenu que " Xiaoying est un jeune pratiquant dont nous nous sommes occupés pendant une courte période. Ses deux oncles et sa tante sont décédés l'un après l'autre du fait de la persécution. Sa mère a été détenue et Xiaoying est resté seul. Je me souviens de ce que Xiaoying a dit à l'époque : 'Ma mère me manque beaucoup. Je souhaite que la persécution des bonnes personnes se termine bientôt. J'ai peur qu’ils ne tuent ma mère comme ma tante et mes deux oncles.'"


Guo a dit qu'il se souvient de ces compagnons de pratique qui ont été torturés et tués par le PCC, ce qui le rend triste et indigné. Ils voulaient juste être de bonnes personnes qui suivaient le principe de Vérité-Bonté-Patience.


Rassemblement en Espagne
Les pratiquants ont organisé une série d'événements pour protester contre la persécution le 20 juillet et ont appelé les gens à aider à l'arrêter.


Rassemblement devant l'ambassade de Chine
Dans la rue en face de l'ambassade de Chine, les pratiquants ont déployé le 20 juillet, des banderoles de clarification de la vérité et des panneaux d'affichage. Les conducteurs des véhicules qui passaient ont ralenti et regardé les banderoles. Les pratiquants remettaient des brochures d'information aux conducteurs lorsque les voitures s’arrêtaient à un feu rouge.



Manifestation devant l'ambassade de Chine
Envoyer des pensées droites devant l'ambassade chinoise.


Au son de la musique des exercices, les pratiquants ont fait la démonstration des cinq séries d'exercices du Falun Gong, ce qui a attiré de nombreux passants. Ils ont regardé et ont été informés de la persécution. Les gens qui avaient déjà entendu parler de la persécution ont signé la pétition appelant à sa fin et à la désintégration du PCC.


Certaines personnes ont dit : " Le PCC est trop pervers." Certains ont dit : " J'espère que le PCC disparaîtra de cette terre dès que possible. Son existence [se référant au PCC] ne fera qu'apporter le désastre au monde."


Plusieurs jeunes ont demandé des dépliants et ont dit qu'ils les donneraient à leurs collègues et amis, afin qu'ils puissent également signer la pétition.


Collecte de signature au centre-ville
Les week-ends sont les jours de pointe pour ceux qui font du shopping. Bien qu’il fît très chaud, les gens étaient de bonne humeur. La Plaza Cayol est l'un des centres commerciaux les plus fréquentés de Madrid. Le 18 juillet, les pratiquants de Falun Gong se sont rendus Plaza Cayol pour une activité de collecte de signatures.


Signer la pétition pour mettre fin à la persécution


Christian, un jeune homme d'Argentine, a déclaré après avoir parlé à un pratiquant de Falun Gong : "Le PCC a toujours promu à quel point il est bon, et ne mentionne jamais qu’il commet des choses défavorables. Le système politique du PCC est trompeur. Beaucoup d'Argentins ne comprennent pas cela, parce que les médias d'aujourd'hui n'en parlent


" Aujourd'hui, c'est la première fois que j'entends parler de la persécution du Falun Gong en Chine, et ça a été un choc." Avant de partir, il a signé la pétition et a demandé des dépliants. Il a dit qu'il les lirait attentivement.

Christian d'Argentine


Aziza est marocaine. Après avoir été informée de la persécution, elle a dit : « C'est absolument injuste. Les droits des personnes sont différents en Chine. Les droits fondamentaux à un endroit deviennent un privilège à un autre endroit. Sinon, je n'aurais jamais connu ce genre de tragédie des droits de l'homme. Je vous remercie vraiment. Il est maintenant temps d’apprendre la vérité. Tout le monde devrait avoir les mêmes droits.»


Version chinoise de l’article :
七二零反迫害 西班牙法轮功学员集会呼吁制止迫害


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.

Version anglaise:
Portugal and Spain: Falun Gong practitioners Hold Rally and Events to Protest the 22-Year-Long Persecution
Version chinoise:
反迫害22周年-葡萄牙学员在首都举办讲真相活动

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.