Un parlementaire britannique à un rassemblement du Falun Gong : les violations des droits de l’homme en Chine devraient être « exposées au grand jour »

Les pratiquants de Falun Gong ont organisé une manifestation à Parliament Square à Londres le mardi 20 juillet 2021. Deux jours plus tôt, le dimanche 18 juillet, ils avaient tenu un rassemblement au même endroit. Ils ont fait une démonstration des exercices de Falun Dafa et recueilli des signatures sur une pétition appelant à la fin de la persécution du Parti communiste chinois (PCC) à l'encontre du mouvement spirituel.


Un membre du Parlement britannique exprime son soutien
Patrick Grady, député de Glasgow-Nord a prononcé un discours lors de l’événement. Il a déclaré que, ces dernières années, de plus en plus d’informations concernant les violations des droits de l’homme commises par le régime chinois ont été communiquées, telles que la persécution des Ouïghours, le travail forcé des esclaves et, bien sûr, le Falun Gong. Il a déclaré que la liste des violations des droits de l’homme par la Chine était longue et très inquiétante.


"J'ai lu des rapports qui m'ont donné l'impression que les gens réagissent. L'une des raisons pour lesquelles je suis ici aujourd'hui est que certains de mes électeurs sont des pratiquants de Falun Gong qui ont dû quitter la Chine pour le Royaume-Uni dans l'espoir que leur voix soit entendue. Je suis donc ici aujourd'hui pour apporter mon soutien et je suis ravi d'avoir l'occasion d'en apprendre davantage", a-t-il déclaré.

Patrick J. Patrick Grady, député de Glasgow

Le législateur estime qu’un véritable développement économique, un développement social véritablement durable et le respect des droits de l’homme sont les deux faces d’une même médaille. Donc, si la Chine veut vraiment avoir une place dans le monde, elle doit comprendre que le respect des droits de l’homme et de la liberté religieuse doit en faire partie.


"La communauté internationale fera sa part pour s'assurer que ce message est transmis. Aujourd'hui, la Chambre des communes discute de nos relations avec le gouvernement chinois. Les hommes politiques sont de plus en plus disposés à soulever les questions relatives aux droits de l'homme", a-t-il déclaré.
Il a souligné que pour faire face à ce genre de choses, il faut une approche globale. Plus le monde exercera de pression, plus la situation sera difficile pour le régime chinois.


Il a ajouté : "De plus en plus de responsables politiques et de gouvernements dans le monde sont prêts à s'exprimer et à exercer toutes sortes de pressions diplomatiques sur eux."


Il a rendu hommage aux nombreux militants qui ont résisté pacifiquement aux violations des droits humains commises par la Chine « comme les personnes derrière nous qui tiennent des banderoles » (les pratiquants de Falun Gong).


"Nous voulons nous assurer que ces problèmes sont exposés au grand jour", a-t-il déclaré.


"C'est particulièrement important, et comme je l'ai dit, l'une des principales raisons pour lesquelles je suis ici, c'est parce que les gens de mon district sont tellement préoccupés par cette question qu'ils sont venus me voir pour en parler. Cela m'a donné la confiance et le pouvoir de parler en leur nom. Je suis donc heureux de voir les gens s'exprimer sur le sujet, et bien sûr, d'une manière très, très pacifique et très visible. Vous avez réussi à attirer les passants au cours des deux ou trois derniers jours", a-t-il déclaré.


Les gens condamnent les atrocités commises par le PCC

Les gens signent la pétition pour condamner la persécution et soutenir Falun Gong


Paula, une habitante du quartier, a longuement parlé aux pratiquants de Falun Gong. Elle a dit qu'elle pensait que l'événement était un moyen particulièrement bon pour que les gens sachent ce qui se passe. "Nous devons sensibiliser les gens à l'esclavage moderne et au prélèvement d'organes sur des personnes encore en vie", a-t-elle déclaré.


Paula et Mark


"Nous sommes honorés d'être ici aujourd'hui. Nous devons reconnaître le fait qu'il y a des frères et des sœurs sur cette planète qui ont besoin de notre aide. Vous aider et vous soutenir en tant que groupe me fait toujours sentir très humble ! Merci de faire ça !" C'est très important ! Vous avez fait un excellent travail", a déclaré Paula.


Mark, le mari de Paula, a également exprimé son point de vue. "Nous avons appris l'existence de prélèvements d'organes sanctionnés par l'État en Chine il y a trois ans. C'est vraiment grave. C'est incroyable. C'est le genre de chose que les gens ne peuvent pas accepter tout d'un coup et qui nécessite un processus de sensibilisation parce que c'est terrible."


Pour combattre ce mal, les gens du monde entier doivent s'unir, et c'est en train de se produire. Mais cela peut prendre beaucoup de temps, et nous devons encore combattre le mal. Nous ne verrons peut-être pas la fin, mais au moins ça commence.


"Ne laissez pas ces maux vous écraser", a dit Mark pour encourager les pratiquants.


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.


Traduit de la version originale :
British Parliament Member Speaks at Falun Gong Rally: China’s Human Rights Crimes Should Be “Exposed in Broad Daylight”

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.