Le pouvoir de Dafa: "La cultivation dépend de soi-même "

Mon corps entier me démangeait quand j’ai été libéré de prison en 2019. Tout le monde sait que la persécution du Falun Gong est brutale. Les pratiquants étaient blessés physiquement. En rentrant chez moi, j’ai étudié le Fa, pratiqué les exercices de Dafa et ai émis diligemment les pensées droites, et je me suis très bien rétabli.


Je mémorisais le Fa de Maître :

« Les pratiquants de gong ne se sentiront pas non plus à l’aise dans leur cultivation et leur pratique futures, de nombreuses sortes de gong vont apparaître dans votre corps, ce sont toutes des choses très puissantes ; elles bougent sans cesse dans votre corps, elles vous incommodent d’une manière ou d’une autre. La raison de vos malaises tient au fait que vous avez toujours peur d’attraper telle ou telle maladie ; en fait, des choses très puissantes se sont produites dans votre corps, tout cela c’est du gong, des pouvoirs de gong, et il y a encore de nombreuses entités vivantes. Lorsque ces choses bougent, vous pourrez éprouver des sensations de démangeaison, de douleur, de malaise, etc., les terminaisons nerveuses sont aussi très sensibles et toutes sortes d’états peuvent apparaître. Tant que votre corps n’est pas transformé en matière de haute énergie, vous aurez ce genre de sensations, c’est en fait une bonne chose. Vous êtes un pratiquant, mais si vous vous considérez toujours comme une personne ordinaire et si vous persistez à vous croire malade, comment pourrez-vous pratiquer ? Quand un désastre survient au cours de votre pratique de gong, si vous continuez à vous considérer comme quelqu’un d’ordinaire, je dis qu’à ce moment-là votre xinxing est retombé au niveau des gens ordinaires. Sur cette question au moins, vous êtes retombé au niveau des gens ordinaires. » (Sixième Leçon, Zhuan Falun)


J’ai gardé en tête le Fa du Maître et considéré la sensation de démangeaison comme du gong.


À ce moment-là, ma femme s’occupait de notre petit-fils dans une autre ville et m’a demandé de venir pour l’aider. Quand je l’ai vue elle semblait très fatiguée. J’ai senti que le champ n’était pas bon, j’ai donc émis la pensée droite pour nettoyer mon propre champ. La période la plus longue que j’ai tenue a été de 11 h 40 jusqu’à 2 h 30 du lendemain matin, presque 15 heures, incluant le fait d’être assis en position du lotus complet. Pendant ce temps-là, j’ai ressenti la douleur, mais je n’ai pas déplié mes jambes. J’ai entendu ce que Maître a dit :


    « (…) Le maître vous fait franchir le seuil, la cultivation et la pratique dépendent de vous-même, tout dépend de la manière dont vous cultivez. Pouvoir cultiver dépend entièrement de votre capacité à endurer, à payer de vous-même et à subir des épreuves. Si vous pouvez être tout à fait résolu– aucune difficulté ne peut vous arrêter– alors je vous le dis, il n’y aura aucun problème. » (Quatrième Leçon, Zhuan Falun)


    « (…) La cultivation et la pratique par la méditation assise exigent la position en lotus pendant un long moment, mais cette position en lotus fait mal aux jambes et les engourdit, après un certain temps on commence à sentir de l’agitation dans le cœur, puis une anxiété de plus en plus vive. On fait travailler ses os et ses muscles, on éprouve son esprit et sa volonté, on se sent mal physiquement et psychiquement. Certains ont peur de la douleur qui arrive quand ils ont les jambes croisées, ils décroisent leurs jambes et ne veulent plus continuer. D’autres ne le supportent plus quand la position se prolonge un peu. Si on décroise les jambes, ce sera peine perdue pour la pratique.(...)» (Quatrième Leçon, Zhuan Falun)


Après cela, j’ai expérimenté le pouvoir du Falun Dafa (également appelé le Falun Gong). À chaque fois que je pratique la méditation assise, j’ai la sensation que je suis dans une coquille d’œuf. Mon corps a également beaucoup changé, et la sensation de démangeaison a disparu. Je suis devenu en très bonne santé. Ce qui m’a le plus surpris a été le fait que j’ai plus d’énergie que quand j’avais la vingtaine. Je me suis éveillé à ce que Maître a dit :

    «La cultivation dépend de soi-même, le gong dépend du maître.» (Première Leçon, Zhuan Falun)


Ma femme s’est également rétablie. Elle peut étudier le Fa, pratiquer les exercices, et émettre les pensées droites comme avant. Je suis alors rentré à la maison.


Durant ces années, j’ai écouté ce que disait le Maître, et j’ai fait les trois choses. Je ressens la paix et la joie de la cultivation. Je suis passé par des tribulations, incluant le fait d’être détenu, d’être en résidence surveillée, et soumis au travail forcé. J’ai développé quelques symptômes pendant que j’étais persécuté, cependant, aucune de ces tribulations n’ont changé mes pensées droites, et ma ferme croyance en Dafa.


Je suis un ancien conducteur de train à la retraite de 70 ans. J’ai commencé à pratiquer le Falun Dafa en 1997, quand j’avais de nombreuses maladies et une blessure de niveau 10 due à un accident de travail. Un mois après avoir commencé la pratique du Falun Dafa, toutes mes maladies ont disparues. J’étais léger et libre de maladie. Après avoir été témoins de ces changements en moi, ma femme et ma fille ont commencé la pratique du Falun Dafa, ainsi que nombre de mes voisins. Au cours de ces 20 dernières années, je n’ai pris aucun médicament et ai économisé 20 000 à 30 000 yuans sur ma carte d’assurance-maladie.


Mon programme quotidien consiste à émettre la pensée droite pendant un long moment aux quatre moments mondiaux, faire la méditation assise à 3 h du matin, étudier le Fa après avoir émis la pensée droite de 6 heures du matin, sortir l’après-midi pour clarifier la vérité, et pratiquer le reste des exercices la nuit. Je dors tout au plus deux heures chaque jour et j'ai une énergie décuplée. Chaque jour je suis heureux au plus profond de mon cœur de démarrer une nouvelle journée.


Ma famille entière remercie le Maître pour sa miséricorde et son salut.


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.


Version anglaise disponible à :

Power of Dafa: “Cultivation Depends on One’s Own Efforts”

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.