Ma compréhension de "l'extraction dentaire".

Peu de temps après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa, les pratiquants m'ont recommandé pour assumer le rôle d'assistant.


Un jour, j'ai organisé pour les pratiquants un visionnage de la vidéo d’une conférence du Maître. Pendant que le Maître décrivait l'histoire de "l'extraction de la dent", certains pratiquants riaient et faisaient des remarques banales.


J'étais un peu contrarié et j'ai dit : "Le Maître enseigne le Fa, mais vous le traitez simplement comme une histoire, et vous manquez de sérieux ! Le Maître ne nous enseigne-t-il pas les principes du Fa ? Le Maître nous dit de supprimer fondamentalement les attachements, et que tout obstacle peut être franchi. Si nous ne faisons les choses que superficiellement, en utilisant des méthodes humaines, et que nous ne supprimons pas fondamentalement les attachements, alors rien ne peut vraiment changer."


En entendant cela, les pratiquants se sont tus et se sont concentrés pour regarder la conférence. Ce jour-là, la fille d'un autre pratiquant a commencé à pratiquer Dafa.


Aujourd'hui, lorsque j'ai étudié le Fa sur "l'extraction dentaire", j'ai soudainement acquis une nouvelle couche de compréhension. J'ai réalisé que le Maître avait expliqué la différence entre la cultivation-pratique de la rectification du Fa et de la soi-disant "cultivation-pratique" imposée par les forces anciennes.


Selon ma compréhension, la cultivation-pratique de la rectification de la Loi que le Maître a arrangée pour les pratiquants de Dafa consiste à extraire les dents en résolvant le problème à la racine. Dès que la racine du problème est résolue, tous les problèmes à la surface sont résolus.


À ce moment-là, peu d’action de notre part est requise pour accomplir la tâche, afin de nous conformer aux principes du monde humain. De cette façon, le problème est résolu de manière fondamentale - de l'intérieur vers l'extérieur


En outre, l'objectif de cette personne n'est pas "l'extraction de la dent" ; son intention est de démontrer la puissance de sa "potion". En d'autres termes, son objectif est de faire en sorte que les gens reconnaissent et acceptent sa "potion".


Regarder à l'intérieur résout les problèmes de Dafa
Il en va de même pour la cultivation-pratique de la rectification de Fa des disciples de Dafa.


Au cours de la cultivation, lorsqu'un problème survient, nous cherchons à l'intérieur la cause profonde du problème, nous la trouvons et nous nous purifions dans le Fa. À ce stade, tous les problèmes illusoires à la surface n'existent plus. Tant que nous nous conduisons avec des pensées droites et des actions droites, le problème sera résolu et les trois tâches seront bien accomplies.


Cela exige que tout ce que les disciples de Dafa font, ne soit pas pour eux-mêmes, mais pour valider Dafa et sauver les êtres sensibles, et sans égoïsme ou "moi" dans le processus.


En revanche, la soi-disant cultivation-pratique que les forces anciennes ont imposée aux pratiquants de Dafa est tout simplement comme "l'arrachage de dents" des médecins occidentaux. Les forces anciennes utilisent la coercition externe pour persécuter le corps physique des pratiquants de Dafa en organisant des tribulations démoniaques.


Cette méthode part de l'extérieur et cible les attachements à l'intérieur. L'objectif des forces anciennes forces est de positionner la soi-disant cultivation et l'amélioration de soi des pratiquants avant la validation du Fa. Leur méthode ne résout pas les problèmes fondamentaux des pratiquants, et elle est marquée du sceau de l'égoïsme et du "moi".


Résoudre un problème en prison
Il y a des années, une pratiquante m'a raconté son expérience dans la tanière du mal au début de la persécution, et cela m'a beaucoup touché.


Un jour, elle voulait faire les exercices dans sa cellule. La détenue en chef a dit : "Vous n'avez pas le droit de pratiquer, ou je vais vous dénoncer !" La pratiquante n'a pas insisté. Elle s'est assise et a regardé à l'intérieur d'elle-même : "Quel attachement ai-je pour que la détenue en chef m'interdise de faire les exercices, et pour qu'elle commette un crime contre Dafa ?"


Elle a trouvé son problème - elle avait regardé de haut la détenue en chef. Elle s'est immédiatement corrigée. Presque instantanément, la détenue en chef a opéré un grand changement d'attitude, et a dit : "Tu peux pratiquer ici. Personne n'osera te dénoncer !"


La détenue en chef l'a regardée pratiquer très attentivement, et s'est exclamée : "Je n'avais jamais remarqué à quel point tu es belle ! Ce gong est vraiment bon !"


Dans cet exemple, la compagne de pratique a regardé à l'intérieur d'elle-même non pas pour son amélioration personnelle ou pour briser certaines tribulations, mais pour sauver les êtres et valider Dafa. Lorsqu'elle a découvert sa faille, toute la persécution imposée a été instantanément désintégrée. Elle a validé Dafa et sauvé les êtres en même temps.


Si nous avions réalisé cela depuis le début, comment y aurait-il eu une quelconque persécution ? Nous aurions validé Dafa et sauvé les êtres. Les pratiquants se perfectionnent en validant Dafa et en sauvant les êtres .


Arrêtez d'errer dans les anciens principes du Fa
J'ai constaté que certains pratiquants regardent à l'intérieur en se concentrant sur leur propre amélioration, en éliminant les tribulations ou en résolvant certains problèmes, sans donner la priorité à la validation de Dafa et au sauvetage des êtres. En fait, si nous n'éliminons pas l'"égoïsme" et le "moi", nous errerons dans les anciens principes du Fa, nous tournerons en rond dans tout ce qui est arrangé par les forces anciennes, et nous ne pourrons pas progresser dans la cultivation.


Bien sûr, la cultivation est comme l'épluchage d'un oignon, dans lequel les attachements humains sont enlevés couche par couche. Par conséquent, regarder à l'intérieur pour l'amélioration de soi comme nous l’avons fait dans le passé, on ne pouvait pas vraiment dire que c'était incorrect, parce que la norme du Fa pour nous à l'époque était cela .


Cependant, j'ai réalisé que le processus de la rectification de Fa d'aujourd'hui est arrivée à la dernière et la plus fondamentale partie de l'ancien univers, et que le temps est venu pour les disciples de Dafa d'enlever la dernière couche de la coquille, qui est constituée d'"égoïsme" et de "moi".


Je me suis souvenu d'une expérience passée alors que j'écrivais ces lignes. Il y a environ dix ans, alors que je rentrais chez moi dans un bus longue distance, j'ai regardé par la fenêtre et j'ai vu combien les champs, la terre et le ciel étaient paisibles. À ce moment-là, mon esprit est devenu tranquille et le poème du Maître m'est venu à l'esprit :


Le Maître a dit :
"... Le Fa accomplit le Ciel et la Terre » (Dans « L’occasion et affinité en un clin d’œil » - Hong Yin III )


À ce moment-là, j'ai mieux compris les principes du Fa. J'ai pensé : "Puisque tout ce qui est dans le ciel et sur la terre a été créé et perfectionné par le Fa, quel est l'intérêt pour moi de m'accrocher à mes pensées, mes compréhensions, et à ce que je veux ? Je souhaite tout lâcher, et laisser le Fa fondre tout ce qui m'appartient !"


A cet instant, j'ai senti un tsunami d'énergie puissante jaillir du plus profond de ma zone abdominale inférieure ! Je ne pouvais pas exprimer mes sentiments à partir de ce moment, j'avais juste envie de pleurer, car mon visage était déjà couvert de larmes.


À ce moment-là, j'ai vu mon véritable moi courir comme un garçon de sept ou huit ans, enveloppé d'un fin film, noir et transparent. J'avais l'impression d'avoir été recouvert de poussière pendant longtemps, et j'étais sur le point d’en être libéré !


En descendant du bus, j'ai constaté que le monde entier avait changé et je pouvais ressentir Zhen-Shan-Ren (Vérité-bonté-tolérance) en toute chose. Je savais que le film était fait d'"égoïsme" et de "moi".


Si nous regardons toujours à l'intérieur de nous-mêmes dans le but de nous améliorer, nous ne pourrons pas du tout progresser, car ces pensées sont générées par la dernière couche de la coquille qui enveloppe notre véritable moi, elles proviennent de l'"égoïsme" et du "moi", et non de notre véritable nature originelle.


Obstacle principal
Notre vrai moi est une particule de Dafa, une vie dédiée à la validation de Dafa et au sauvetage des êtres, une vie qui se conforme à la volonté du Maître et qui n'a pas de cognition égoïste. La cognition égoïste provient de la coquille de l'"égoïsme" et du "moi" pratiquant la soi-disant cultivation. Cette coquille empêche notre vrai moi de cultiver.


C'est cette dernière coquille qui nous empêche de répondre aux exigences et aux normes de Dafa et c'est cette dernière partie du vieil univers qui nous retient et nous empêche d’avancer dans la cultivation, de rompre véritablement avec l’ancien univers et de répondre aux véritables critères d'un pratiquant de Dafa.


Je crois que la coquille de l'"égoïsme" et du "moi" est devenue le principal obstacle à la cultivation des pratiquants. Nous devons la briser, afin d'atteindre la plénitude conforme à la volonté du Maître et du nouvel univers.


Note de l'éditeur : Cet article représente la compréhension personnelle de l'auteur à l'heure actuelle, afin de la partager avec les autres pratiquants. Les pratiquants devraient : « Comparer l’étude, comparer la cultivation, Pour chaque chose on se réfère à la Loi. Arriver à faire ainsi, c’est la cultivation ». ("Cultiver réellement ", Hong Yin)


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non-commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.

Traduit de l’anglais
Version anglaise
https://en.minghui.org/html/articles/2021/5/4/192176.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.