Éveiller la conscience des fonctionnaires lors d'une audience au tribunal

Lotus :Tempera à l'oeuf, 27 x 22 cm. Par Hu Hengjun, 2004


Le printemps est de retour à la mi-mars mais le ciel était gris et le vent glacial, un reflet des émotions de trois pratiquants de Falun Gong de ma région confrontés à un procès illégal pour leurs convictions.


L'audience avait été reportée cinq fois au cours des 18 derniers mois alors que les pratiquants étaient toujours détenus dans le centre de détention local. Le matin de la date prévue pour l’audience, les familles et les avocats des pratiquants ont appris une fois de plus qu’elle avait été reportée à deux heures de l'après-midi.


Lorsque les familles et les amis ont vu les trois pratiquants au tribunal cet après-midi-là, ils ont été surpris. Après 563 jours d'incarcération, les pratiquants avaient perdu du poids mais semblaient pleins d'entrain et à l'aise. Un des pratiquants partageait une cellule avec 34 autres détenus, qui avaient tous la gale du fait de la mauvaise hygiène dans le centre de détention. Le pratiquant était le seul à ne pas l’avoir


Le juge en chef était également le vice-président du tribunal. Il n'avait pas d'autre choix que d’accepter l'affaire parce que personne d'autre ne le ferait. Le juge avant lui s'était récusé après que les familles des pratiquants lui aient expliqué pourquoi la persécution était inacceptable. L'affaire a ensuite été transférée à une autre juridiction, et toujours personne ne voulait la prendre.


Le juge en chef pensait jusque-là que les pratiquants étaient coupables et méritaient d'être incarcérés Il était convaincu que quelqu'un finirait par prendre l'affaire avant qu'elle ne fasse un tour complet et ne revienne vers lui. Lorsque les familles des pratiquants lui ont remis des documents d'information sur le Falun Gong et lui ont parlé de la persécution par le Parti communiste chinois, il a changé d'avis. Pendant le procès, il a tranquillement écouté les avocats de la défense argumenter et leur a fait signe de continuer lorsque le procureur les a interrompus.


La même chose est arrivée au juge précédent. Il était également insolent ayant déterminé que les pratiquants étaient coupables dès le début. Lorsque les familles des pratiquants lui ont rendu visite, il ne les a pas laissés parler et a menacé les avocats. Son attitude a complètement changé quand il a appris les faits de la persécution. Il est devenu poli et chaleureux avec les familles. Non seulement il s'est récusé de l'affaire, mais il a également suggéré à ses collègues de ne pas la prendre. Il a aidé les avocats à obtenir la procuration des pratiquants.


L'audience a duré six heures ce jour-là. Tout le monde dans la salle d'audience a écouté en silence. Le procureur semblait réticent à lire l'acte d'accusation et a gardé la tête baissée tout le temps.


À la fin de l'audience, les avocats sont sortis et ont applaudi : "C'est merveilleux !". L'un des avocats a fait remarquer que sa déclaration de défense était longue, mais qu'il a pu finir de la lire sans être interrompu. "C'est mon audience la plus réussie", a-t-il déclaré. Tout au long de l'audience, les avocats ont travaillé ensemble comme un seul groupe. Lorsque l'un d'entre eux parlait, les autres complétaient.


Les pratiquants et les avocats ont présenté les faits de la mauvaise gestion de l'affaire par la police lors de l'audience. Un avocat a interrogé le procureur: "Avez-vous une conscience? La police a truqué une affaire avec de nombreuses erreurs et recueilli illégalement des preuves, et vous l'avez laissée aller au tribunal?" Le greffier du tribunal a documenté comment la police avait violé les lois lors de l'enquête sur l'affaire et comment le procureur avait illégalement inculpé et poursuivi les pratiquants.


Les pratiquants présents dans la salle d'audience ont vu que, vers la fin de l'audience, l'énergie positive issue des pensées droites des pratiquants a fusionné en une fleur de lotus dorée géante. Alors que la fleur de lotus d'or tournait, l'énergie maléfique diminuait et disparaissait.


Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par le droit d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée mais nécessite une attribution avec le titre de l'article et un lien vers l'article original.


Version anglaise:
Awakening Officials' Conscience in a Court Hearing

Version chinoise:
从非法庭审过程中看真相改变人心

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.