Ne relâchez pas vos efforts en envoyant les pensées droites

Le Maitre nous a dit : «Plus on approche de la fin, plus on doit avancer avec diligence ! » (À la Conférence de partage d'expériences de Taïwan)


Je comprends que plus nous nous enfonçons dans la bataille actuelle entre le bien et le mal, moins les disciples de Dafa doivent se relâcher en envoyant des pensées droites.


Nous savons tous qui est l'élu et que l'élu a une mission particulière. Cependant, les hommes ne peuvent pas vaincre le mal. Il est du devoir de nos disciples de Dafa d'éliminer le spectre pervers du communisme, car les disciples de Dafa ont les pouvoirs surnaturels et les pensées droites que le Maître nous a attribués. Les disciples de Dafa sont les protagonistes et le facteur fondamental qui déterminent l'orientation de cette affaire. La façon dont les affaires du monde se déroulent reflète l'état de cultivation des disciples de Dafa.


Les disciples de Dafa, en particulier ceux de la Chine continentale, doivent être vigilants. Nous ne cherchons pas à obtenir des résultats en faisant les choses, mais nous ne pouvons pas nous relâcher en assistant le Maître dans la rectification de Fa.


D'après les reportages des médias, il semble que le président américain et son équipe aient fait presque tout ce qui était possible, mais il ne semble pas y avoir de progrès significatifs allant dans la bonne direction. J'ai remarqué que beaucoup d'entre nous ont perdu confiance et étaient désespérés. Avec un état d'esprit aussi négatif, envoyer des pensées droites est devenu une routine, se faisant juste machinalement


Pourquoi la confiance des pratiquants a-t-elle été affectée par les médias ? Je pense que plusieurs facteurs entrent en jeu :

Le premier est le concept athée et l'influence de la notion selon laquelle voir c'est croire. Comme nous ne pouvons pas voir ce qui se cache derrière les affaires du monde, nous avons peut-être pris le mal trop au sérieux et utilisé la logique humaine pour analyser les choses. Lorsque nous avons le sentiment que "c'est sans espoir", nous pouvons avoir du mal à maintenir des pensées droites, et envoyer des pensées droites n'aurait alors certainement pas beaucoup d'effet. En outre, nous avons peut-être sous-estimé notre propre valeur. Après tout, seuls quelques rares pratiquants cultivent avec leur troisième œil ouvert. La majorité d'entre nous ne peut pas voir d'autres dimensions et doit cultiver en fonction de sa compréhension du Fa. Ainsi, lorsque nous nous concentrons uniquement sur ce qui se passe dans le monde humain, notre vrai moi, qui devrait jouer un rôle dominant, peut avoir une capacité limitée à éliminer le mal.


J'aimerais rappeler l'enseignement suivant du Maître et essayer de comprendre l'état d'esprit que nous devrions avoir à présent.


Le Maître a dit dans Zhuan Falun :

    « Une personne vraiment résolue à cultiver et à pratiquer pourra faire preuve d’endurance et laisser tomber ses attachements à toutes sortes d’intérêts personnels, elle pourra prendre cela avec légèreté; tant que vous parviendrez à faire tout cela, ce ne sera pas difficile. Les gens pour qui c’est difficile sont justement ceux qui n’arrivent pas à lâcher ces choses-là. Cultiver et pratiquer cette méthode n’est en soi pas difficile, élever son niveau n’est en soi pas difficile; on a seulement de la peine à abandonner ce cœur humain, alors on dit que c’est difficile. Car devant ,les avantages concrets, il est très difficile de renoncer; un avantage est là devant vous,dites-moi, comment allez-vous renoncer à cet attachement? On trouve cela difficile, en fait,c’est justement ça la difficulté. Lorsque des conflits entre les gens éclatent, si nous n’arrivons même pas à nous considérer comme pratiquants de gong, alors je dis que ça ne va pas. Autrefois, quand je cultivais et pratiquais, de nombreuses personnes d’un niveau élevé m’ont dit: «C’est difficile à endurer, mais on peut l’endurer, c’est difficile à faire, mais on peut le faire.» En fait, c’est ainsi. Une fois rentré chez vous, vous n’aurez qu’à essayer. Quand vous êtes vraiment en plein désastre ou au milieu des épreuves, essayez donc; c’est difficile à endurer, endurez-le quand même; lorsque cela vous paraît impossible à faire, ou si on dit que c’est difficile à faire, essayez donc pour voir si c’est vraiment impossible. Si vous pouvez vraiment y arriver, vous découvrirez qu’après avoir passé sous l’ombrage des saules, il y a l’éclat des fleurs et un autre village à l’horizon! » (Zhuan Falun)< /ul>


    J'ai joint un autre article ci-dessous, , en espérant qu'il puisse apporter un peu plus de clarté dans les affaires en cours.


    Lorsque nous aidons les gens à distinguer le juste du pervers et à se positionner correctement dans cette bataille, nous devons également réaliser que le mal doit être désintégré. Nous devons bien jouer notre rôle, faire de notre mieux pour éliminer le mal, envoyer des pensées droites et sauver les êtres.


    ***

    Éliminer la nature de démon (avec commentaire du Maître) __
    ________
    (Minghui.org) Il y quelques temps, j'avais l'attitude suivante : tant que je ne suivais pas le mal et que j'étais capable de le supporter, lui et ses mauvais effets, je pensais que c'était correct. Du moment que je m'en tenais à la droiture, je n'avais pas besoin de me préoccuper du démon. Cette compréhension limitée se réfléchissait dans ma propre cultivation et dans ma compréhension du processus de la rectification de Fa et la situation en Chine. Je pensais que nous avions juste à reconnaître les forces perverses en Chine, savoir que nous étions droits, dire la vérité, dénoncer les actes démoniaques et que c'était suffisant. J'acceptais l'existence du démon avec un cœur calme, pensant que c'était la manifestation de Ren, mais je n'arrivais pas à voir derrière cette position ma propre attitude passive et inappropriée. Dans mon cœur, je ne pouvais pas tout à fait accepter de faire le pas de dire et croire que le démon devrait être détruit et qu'il ne devrait plus exister. Je me suis retrouvé aussi avec beaucoup de karma des pensées – je pensais que c'était pour me mettre à l'épreuve et me donner la chance de renforcer ma conscience principale. J'acceptais l'attaque du karma des pensées quand il arrivait, essayant de garder un cœur calme et de me garder séparé de cela, car cela devait être ainsi, et que le Maître l'éliminerait. Mais cela revenait sans cesse. En fait, j'avais la même attitude passive face au karma des pensées que j'avais dans ma compréhension de la rectification de Fa. D'un côté ou d'un autre, je craignais qu'éradiquer activement le démon était un acte d'agressivité et que d'une manière ou d'une autre, ce n'était pas de la compassion. En partant de l'idée de ne vouloir blesser aucun être, la trace de conception erronée – voulant que le fait de détruire activement le karma et le démon lui-même – n'était pas de la compassion ni de la tolérance puisqu'ils étaient aussi des formes de vie en soi. Maître Li dit dans « Parler du Fa » (dans Points essentiels pour avancer avec diligence) :

      « Vous devez aussi savoir que le « naturel » n’existe pas, et l’« inévitable » a aussi ses raisons. En réalité, « naturel » est la façon irresponsable dont les gens ordinaires bouclent leurs propos parce qu’il sont incapables d’expliquer les phénomènes de l’univers, de la vie et de la matière, ils ne peuvent pas non plus imaginer ce qu’est le « naturel » lui-même. À cause de l’influence de cette pensée, vous pensez que toutes ces épreuves démoniaques sont inévitables, qu'elles sont comme ça et vous laissez naître un état négatif dans lequel vous croyez que vous ne pouvez rien faire. »


    Grâce aux échanges avec d'autres, à la lecture d'articles sur Minghui et aux derniers articles de Maître Li, ma compréhension a changé. Mon esprit est clair maintenant. Cela ne suffit pas de reconnaître le démon comme un démon et la droiture comme la droiture. Cela ne suffit pas de reconnaître que nous sommes droits et de nous tenir séparés du mal. Nous devons réaliser que la perversité ne devrait pas exister et que nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour détruire la perversité. Quand le karma des pensées vient, au lieu de simplement le tolérer et reconnaître qu'il n'est pas sien et attendre que le Maître l'enlève, comme je faisais avant, je fais appel, avec mon cœur, à tout le poids de ma détermination pour le détruire, sachant que cela ne doit pas exister et que c'est une manifestation de ma propre nature de démon qui lui permet passivement d'exister. Avant, ma détermination à éliminer le démon était retenue par des conceptions passives et incorrectes. Maintenant cela ne me retient plus, je suis pris par l'absolue détermination et le pouvoir derrière ma volonté à éradiquer le mal. Plus ma détermination s'élève, plus mon esprit devient solide comme le diamant et je sens qu'un simple mouvement de mon esprit pourrait briser une montagne en deux. Je comprends maintenant mieux la phrase « la colère des dieux ». Ce n'est pas une colère humaine, ni de l'intolérance, ni de la revanche ou de la vengeance, etc., c'est la droite et noble élimination de tous ceux qui vont à l'encontre des caractéristiques de l'univers Zhen Shan Ren et qui ne méritent pas de demeurer là plus longtemps.


    Ce changement même à comprendre se reflète dans ma compréhension du processus courant de la rectification de Fa et dans notre rôle à l'intérieur de cela. Nous ne devons pas permettre aux vieilles conceptions passives de laisser des trous dans notre esprit et d'adopter une attitude passive à l'extérieur, permettant ainsi au mal de continuer d'exister. Surveiller passivement le démon, c'est l'approuver et l'encourager aussi. Si nous nous attendons à ce que la perversité soit nécessaire et qu'elle doive exister, peu importe l'excuse, alors elle existera, autant dans notre esprit que dans l'univers. Nous ne sommes pas seulement responsables dans notre propre processus de cultivation de réaliser avec une satisfaction profonde notre nature de bouddha et d'éliminer notre nature de démon, nous avons aussi notre part de responsabilité dans l'élimination de la nature démoniaque de l'univers. N'est-ce pas justement le processus de la rectification de Fa ?


    Nous devons éliminer toutes les forces démoniaques qui s'opposent à Dafa, qu'elles soient à l'intérieur ou à l'extérieur de nous-mêmes – non pas pour l'amour de notre propre progression dans la cultivation, mais comme venant de notre compassion pour tous les êtres.


    Un pratiquant occidental au Royaume-Uni.


    « Très bien compris. En ce qui concerne le reflet du karma des pensées et le sabotage que les forces perverses créent envers nous, et que nous éclaircissons la vérité aux gens, tout cela consiste à éliminer activement les démons au lieu de les laisser faire et endurer passivement, mais on doit absolument utiliser une pensée et un comportement bienveillant. »

    Li Hongzhi
    Le 5 octobre 2000


    Version anglaise:
    - Do Not Slack Off in Sending Forth Righteous Thoughts
    Version chinoise:
    - 不能放松发正念

    Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.