Cultiver la véracité

Je pensais jusque-là que " Véracité " signifiait honnêteté, intégrité, et ne pas tromper les gens. Mais un incident récent m’a fait réaliser que ce n’est pas suffisant. La signification de " Véracité " est immense.


Être négligeant dans mon travail
J’ai récemment postulé pour un emploi à temps partiel en tant que rédacteur pour compléter mes revenus. L’employeur a demandé à chaque candidat de rédiger deux articles à titre d’essai. Après avoir parcouru rapidement les indications, j’ai terminé les articles en un rien de temps et les ai envoyés au futur employeur. Ce n’est que plus tard que j’ai remarqué qu’il y avait des exigences spécifiques auxquelles je n’avais pas prêté attention.


Ce n’était qu’un emploi à temps partiel et le salaire n’était pas élevé, alors je n’y avais pas consacré beaucoup d’efforts.


Le rédacteur m’a fait part de ses commentaires. Il m’a dit que mon écriture était bonne, mais que je n’avais pas suivi le format exigé. Puis il m’a engagé.


J’ai pris le travail plus au sérieux lorsque j’ai commencé, mais je n’ai toujours pas prêté beaucoup d’attention aux exigences. J’ai remarqué quelques problèmes après ma première ébauche et j’ai apporté certaines modifications, mais je n’ai pas pris la peine de les changer tout du long. Si j’avais des questions concernant le format, je n’ai pas pris la peine de les poser. Je remettais simplement les articles et pensais que le rédacteur les corrigerait de toute façon.


Les rédacteurs ont modifié mes propositions pendant les deux premiers jours. Le troisième jour, l'employeur a déclaré qu'il n'avait rien pour moi. J'ai appris plus tard qu'ils avaient cessé de me confier des missions parce qu'ils n'étaient pas satisfaits de mon travail.


Cela m’a fait réfléchir à mes problèmes. J’ai causé beaucoup d’ennuis aux autres parce que je n’étais pas sérieux concernant le travail. Mon ancien employeur a subi des pertes de 100000 yuans en raison de ma négligence. Prendre les choses au sérieux fait aussi partie de ce que signifie cultiver la " Véracité ".


Plus attentif lorsqu’on est jeune
J’avais une attitude positive en matière d’apprentissage lorsque j’étais à l’école primaire et je travaillais dur même pendant les vacances d’été et d’hiver. Si j’avais une question à poser, je demandais à mes parents de m’emmener ici et là pour la poser à d’autres personnes, élèves de terminale et enseignants du village.


En ce qui concerne les examens, je ne rendais pas l’épreuve tout de suite et la vérifiais encore et encore. Un jour, mon professeur m’a montré du doigt et a dit à la classe : " On ne peut obtenir de bonnes notes aux examens qu’avec une attitude semblable à la sienne ! " J’étais toujours premier de ma classe. Tout cela était dû à mon attitude sérieuse en matière d’apprentissage.


Quand j’étais jeune, j’étais franc et je ne ménageais pas mes efforts pour faire avancer les choses. Je pense qu’être sérieux est le côté pur de la nature humaine. Faire les choses avec ce genre d’attitude est l’état de " Véracité ".


Véracité
Aujourd’hui nous sommes pollués par toutes sortes de mauvaises idées et de tendances sociales. Nous sommes désireux de résultats et de succès rapides. Nous sommes devenus impatients et négligents et voulons toujours atteindre le but ultime le plus vite possible. Mais cette attitude affecte notre but ultime. C’est encore pire pour les pratiquants, car elle engendre également des attachements d’impatience, de recherche de confort et d’égoïsme. Et, dans le processus, nos cœurs en sont affectés.


Par exemple, mon esprit était rempli de toutes sortes de choses pendant l’étude du Fa, en émettant des pensées droites, et en faisant les exercices. Je pensais à mon travail, à ce que j’allais manger, et à ce que je devais faire par la suite. Je n’arrivais pas à me concentrer et à atteindre un état de tranquillité. Tout ce que je faisais n’était qu’une simple formalité, et je voulais me dépêcher de terminer l’activité. Ce n’est pas la cultivation, c’est perdre son temps.


Pour cultiver la “Véracité”, il faut continuellement éliminer toutes les interférences qui vous rendent impatient et vous empêchent de vous poser et de calmer votre cœur. On peut alors atteindre l’état de " corps et esprit unis " (Chapitre II, La grande voie de la perfection spirituelle.) C’est la seule façon d’atteindre la " Véracité " et de s’assimiler au principe de Vérité – Bonté – Patience.


Par conséquent, qu’il s’agisse du travail des gens ordinaires ou du travail de Dafa, je dois examiner soigneusement les détails et remplir mes responsabilités du mieux que je peux et ne pas compter sur les autres pour corriger mes erreurs.


Il est également essentiel de ne rien laisser interférer avec notre cultivation. Rien n’est anodin dans la cultivation. Nous devons nous mesurer aux exigences du Fa dans chaque situation et toujours penser aux autres dans un état altruiste.


Il y a un processus pour se débarrasser de notre impatience, de notre peur des problèmes et de notre désir de confort. Ce n’est qu’à travers les difficultés que nous pouvons retourner à notre vrai moi et cultiver notre nature innée, la "Véracité".


Version en anglais :
https://en.minghui.org/html/articles/2021/1/2/189491.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.