Avant Mulan, il y a eu Fu Hao, la Reine Guerrière

La reine était le premier général de l'histoire chinoise à appliquer les techniques d'embuscade dans une guerre. (NTD)


Établie en 1600 avant J.C, la Dynastie Shang a marqué l'âge d'or des débuts de la civilisation chinoise. L'ancienne Chine émerge à la lumière de l'histoire pour la première fois, comme en témoignent clairement les documents écrits qui subsistent.


La dynastie Shang s'est étendue sur plus de 500 ans, et les rois, comme de nombreux dirigeants du monde antique, ont gardé le contrôle en menant constamment des guerres. L'un des monarques, qui a grandi parmi les gens du peuple, a conduit la dynastie Shang à son apogée. Il s’agit de Wu Ding, le 23e roi de la dynastie Shang.


Durant ses premières années, Wu Ding fut envoyé par son père expérimenter la vie d'un citoyen ordinaire. Personne dans sa nouvelle demeure ne savait qu'il deviendrait un jour leur roi.


Finalement, Wu Ding atteignit l'âge du mariage. À l'époque, les rois de la Dynastie Shang cultivaient l'allégeance aux tribus voisines à travers les alliances de mariage.


Wu Ding se demandait quel genre de femme il allait épouser.


Finalement, le jour du grand mariage de Wu Ding arriva. Lorsque le cortège des noces arriva au palais, Wu Ding vit la mariée pour la première fois. Il s'agissait de Fu Hao, une princesse d'une tribu voisine.


"Elle est si belle", pensa Wu Ding.


Un femme différente des autres

Leurs jours passés ensemble après le mariage furent heureux. Puis peu à peu, Wu Ding s'aperçut que sa reine était différente des autres femmes.


Selon des écrits dans les anciens volumes, Fu Hao cessait de parler et de rire chaque fois qu'elle entendait le tonnerre, pour montrer la révérence envers les dieux. Bien qu'elle était surprise par le bruit, son comportement calme n’indiquait aucun tremblement.


Lorsque Wu Ding accéda au trône, la puissance de la Dynastie Shang était sur le déclin, avec de nombreux facteurs internes et externes qui menaçaient la stabilité de l'empire.


Lorsqu'une invasion ennemie vint du nord, les garde-frontières envoyèrent à répétition des messages d'urgence à la capitale afin de demander de l'aide. Wu Ding était préoccupé parce qu'il ne pouvait pas trouver un général capable de renverser le cours des choses. De manière inattendue, Fu Hao se dressa devant lui, vêtue d'une armure de combat. Elle demanda au roi de la laisser diriger une attaque militaire contre les envahisseurs.


Bien que Fu Hao démontrât un courage inhabituel et qu'elle avait reçu des entraînements militaires depuis qu'elle était jeune, Wu Ding hésitait à envoyer sa femme bien aimée dans une bataille féroce. Mais en voyant sa persistance, Wu Ding décida de consulter un devin. Le résultat de la divination révéla qu'il serait de bon augure de laisser Fu Hao participer à la bataille. Wu Ding accepta alors sans délai la demande de Fu Hao.


Talent militaire

Dès qu'elle entra sur le champ de bataille, Fu Hao manifesta son talent militaire hors-norme ; l'ennemi fut sévèrement battu et n'osa plus jamais attaquer les Shang.


Le yue en bronze (ou hache de guerre) de la Dynastie Shang n'était pas une arme ordinaire, mais un symbole de pouvoir militaire. On croyait que plus la taille du yue était grande, plus celui qui le portait avait de la puissance. En 1976, deux grands yue en bronze avec l'inscription "Fu Hao" furent retrouvés dans les Ruines de Yin. Le plus grand Yue mesurait environ 40 centimètres de long, 35 centimètres de large, et pesait 9 kilos. Il portait une gravure représentant deux tigres jumeaux ayant la gueule ouverte autour d'une tête humaine.


Vers le 13e siècle avant J.C, Shangqiu, une ville de Shang, fut attaquée par les Yinfang. Wu Ding ordonna à Fu Hao de défendre Shangqiu. Après être arrivée sur le champ de bataille, Wu Ding décida de lancer un assaut au milieu de la nuit, mais Fu Hao ne le rejoignit pas. Au lieu de cela, elle quitta calmement les lignes de front. Tout seul, Wu Ding lança une forte attaque contre les troupes de Yinfang. Les lignes de front de Yinfang furent détruites. Les troupes de Yinfang s’enfuirent le plus loin possible des troupes de Wu Ding qui les poursuivaient, et arrivèrent finalement dans une vallée tranquille.


Mais avant que l'armée de Yinfang ne puisse souffler un peu, les drapeaux de Shang apparurent au-dessus de la vallée. Il y avait deux grands caractères écrits sur les drapeaux: "Fu Hao"


Faisant face aux soldats ennemis des deux côtés, les troupes de Yinfang furent plongées dans le désarroi. En peu de temps, l'armée fut entièrement anéantie.


La reine était le premier général dans l'histoire chinoise à appliquer la technique de l'embuscade dans une guerre. Mais ce n'était pas la plus grande réalisation de Fu Hao…


Au début du troisième millénaire avant J.C, les indo-européens avaient entamé une migration de masse pour trouver de nouveaux pâturages pour leurs animaux. Comme la plupart des peuples pastoraux tout au long de l'histoire, ils étaient farouchement belliqueux et conquéraient, tuaient ou chassaient les habitants d'un territoire afin d'utiliser leurs champs. La première civilisation avancée d'Europe, la civilisation Minoenne, fut détruite. Par la suite, l'une des plus grandes civilisations de l'histoire, la civilisation chinoise, était aussi sur le point de disparaître.


Le groupe d'envahisseurs indo-européens qui migrèrent dans le sud de la Chine était connu sous le nom de tribu Qiangfang. Ils envahirent le nord-est de Shang lorsque Wu Ding se battait contre une autre tribu de l'est. L'attaque de Qiangfang devint une grande menace pour l'armée de Shang. Wu Ding était dans une position périlleuse. Fu Hao était très inquiète, mais elle déclina l'idée d'envoyer immédiatement la puissance militaire réduite qui lui restait. Au lieu de cela, elle alla en prison.


Nouvelles recrues

Avec quelques milliers de recrues criminelles et les soldats de Shang qui restaient, Fu Hao commanda une armée de plus de 13 000 hommes sur le champ de bataille. Les recrues criminelles se battirent vaillamment. Les envahisseurs, terrifiés par cette attaque acharnée, firent demi-tour et détalèrent.


Ce fut la plus grande bataille menée durant le règne du Roi Wu Ding.


Fu Hao, qui sauva la civilisation chinoise, resta connue comme déesse de la guerre.


L'une des plus importantes affaires d'État de la Dynastie Shang concernait les questions militaires. Encore plus important était le culte des dieux et des ancêtres, et la pratique des divinations afin de prédire l'avenir. Les anciens rois inscrivaient leur nom et la date de la divination sur des os, accompagnés d'une question. Puis, ils brûlaient les os jusqu'à ce qu'ils se fissurent, et ils interprétaient la forme que prenait la fissure, croyant que cette dernière leur fournirait une réponse à leur question.


La question et les résultats de la divination étaient alors gravés sur les os d’oracles après la cérémonie. Ils étaient conservés et considérés comme des lettres entre les rois et les dieux.


Le nom de Fu Hao apparaissait plus de 250 fois dans les inscriptions d'oracles gravées sur des os et des carapaces de tortues dans une tombe de Shang. En 3000 ans de changements et de bouleversements, ces inscriptions continuaient de proclamer l'affection incessante du roi pour sa reine favorite.


On disait que l’existence de Fu Hao était l'un des prodiges les plus favorables conférés à Wu Ding et au peuple de Shang. Elle aida Wu Ding dans de nombreuses campagnes militaires et à étendre massivement le territoire de Shang. Ainsi, le règne de Wu Ding marqua le moment où la Dynastie Shang était la plus puissante. Alors, Fu Hao partit calmement, ayant accompli le mandat du Ciel.


Certains racontaient que Fu Hao était épuisée par les guerres. D'autres pensaient que sa santé avait progressivement empiré après avoir accouché.
Fu Hao mourut jeune, à l'âge de 33 ans.

Wu Ding était dévasté et incapable d’accepter le décès de sa reine.
Sur un os d’ oracle, Wu Ding écrivit:

"Fu Hao est encore là, n'est-ce pas?
Fu Hao peut-elle retarder sa mort?
Est-elle partie?"


Même après sa mort, il demanda aux dieux : "Puis-je sacrifier 10 vaches en hommage à Fu Hao?"


Après que Fu Hao soit décédée, Wu Ding l'enterra dans un endroit situé à l'intérieur du palais au lieu de l'enterrer dans le cimetière royal, de manière à ce qu'elle puisse rester près de lui et protéger son pays.


Version en anglais:
https://www.theepochtimes.com/before-mulan-there-was-fu-hao-warrior-queen_3064585.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.