Les conséquences de la luxure (2ème partie)

Suite de la 1ère partie

La bonté inspire la récompense divine

Un homme noble du nom de Li Ding vivait durant la Dynastie Ming. Il attirait souvent l’attention sur les comportements inappropriés quand il entendait sa famille ou ses amis discuter de sujets immoraux. Il écrivit donc un article intitulé : "discipliner ses propos " pour inspirer la bonté chez les autres.


Un peu plus tard, il passa un examen pour un poste de lettré. La nuit d’avant qu’il ne reçoive ses résultats, Li Ding fit un rêve très vivace. Son père décédé lui expliquait : " Tu étais très talentueux mais arrogant dans ta vie précédente. Résultat, le ciel avait décidé que tu souffres de frustrations et d’échecs toute cette vie durant."


Cependant, un autre lettré a perdu sa chance pour avoir le mois dernier violé une femme seule. Le poste qu'il était sur le point d'obtenir est à présent vacant. Le Seigneur suprême Wen Chang [déité chinoise de la culture et de la littérature] a décidé de t’octroyer le poste pour ta publication concernant le fait de discipliner ses propos.


"J’espère que tu travailleras dur pour rendre cette faveur."


Li obtint effectivement le poste.


Après être devenu un fonctionnaire, il travailla encore plus dur pour être un bon samaritain et un citoyen modèle. Cette histoire offre un exemple de l'importance de donner la priorité aux valeurs morales et de la vitesse du châtiment karmique. Les êtres divins n’ignoreront pas la droiture, et une rétribution positive sera accordée là où le crédit est dû.


Version anglaise :
Consequences of Lust (Part 2)

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.