Comment un fonctionnaire de l’antiquité chinoise changea les coutumes et la culture locales

 


Le changement est la norme dans notre monde moderne. Les gens font constamment face au défi de changer de politiques, de s’ajuster au changement ou aux deux. Comprendre ce qui pousse au changement devient important. Cette histoire d'un ancien fonctionnaire et comment il changea les coutumes locales et apporta des améliorations à la société pourraient nous servir de référence.

Changer pour le mieux le soin de la famille

Xin Gongyi fut nommé Gouverneur de la Province Min durant la période Kaihuang (581 – 600AD) de la Dynastie Sui. À cette époque, la population locale avait peur de contracter des maladies contagieuses.


Lorsque quelqu’un tombait malade, tout le monde, y compris sa famille, abandonnait la personne infectée, qui était laissée seule face à la mort.


Xin Gongyi trouvant que l’attitude des gens manquait cruellement d’humanité, réfléchit à des façons de changer la coutume. Il fit amener les centaines de personnes malades de la région à son bureau sur des civières. Il s’asseyait parmi eux durant les heures de bureau. Il leur achetait des remèdes avec ses propres économies et persuadait personnellement les malades de manger.


Ses actions envoyèrent un message : Le gouverneur prendra soin des citoyens au nom de leur famille.


Il fût demandé aux familles de les ramener à la maison une fois guéris. Les familles, fils et petits-fils, eurent honte et remercièrent le Gouverneur Xin. Dès lors, la population locale prit soin de ses malades et les traita avec bonté. La coutume changea pour le meilleur.


Réduire le nombre de procès

Xin Gongyi fût plus tard gouverneur de la province de Bing, où il était responsable de juger les affaires légales. Lorsque des gens étaient condamnés à la prison, il passait la nuit à son bureau et dormait dans le vestibule.


Ses subalternes lui demandèrent : “Pourquoi vous faire souffrir ainsi?”


Il répondit : “Des gens sont emmenés en prison pour avoir commis des crimes parce qu’en tant que gouverneur je n’ai pas su faire respecter la vertu. Comment puis-je me sentir à l’aise lorsque des gens dans ma juridiction sont enfermés en prison ? ”


En entendant les mots de Xin, les prisonniers tombèrent à genoux éprouvant une grande honte. Les crimes diminuèrent, et le nombre de procès fût réduit. Villes et villages devinrent plus paisibles.


La société sert de miroir au Gouverneur

Les pluis torrentielles exaspéraient les citoyens de la Province du Shandong. Des endroits de Chenru à Canghai étaient inondés par les crues. Seules les régions sous la gouvernance de Xi Gonggyi furent épargnées par le désastre naturel. Durant ses années en tant que gouverneur, de l’or et de l’argent furent découverts dans la région, augmentant la prospérité des habitants.


Xin respectait le ciel et se dévouait à faire de bonnes actions. Il renforçait sa moralité et traitait bien ses citoyens. En conséquence, il fût promu à une position élevée et vécut 89 ans.


Des fonctionnaires tels que Xin considéraient les crimes commis par leurs sujets comme le résultat de leur propre mauvaise moralité. Les désastres naturels sont évités lorsque les fonctionnaires sont vertueux, le pays jouit de la paix et les citoyens de la prospérité.


Source: “Cas classifiés de Rétribution lorsque le Gouvernement faisait preuve d’une mauvaise moralité” est un recueil d’histoires de Ye Liu de la Dynastie Yuan.


Version anglaise :
How An Official in Ancient Times Changed Local Customs and Culture

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.