Mieux vaut accumuler de la vertu que d’amasser des richesses

Un ancien dicton chinois dit : "On ne peut pas tromper le ciel. Il connaît à l’avance la pensée de quelqu’un avant même qu'elle ne se forme."De nombreuses personnes ont été récompensées pour leur bonté de cœur et beaucoup ont été punies pour leurs mauvaises pensées. Les principes du ciel sont bien définis et indiscutables. On récolte ce que l’on sème. Les histoires qui suivent illustrent ces lois célestes.


Wang Zhongcheng était un fonctionnaire gouvernemental prévalant sur les régions du Guangdong et du Guangxi sous la Dynastie Ming.


Un jour il trouva 340 000 taels (1.3 onces dans un tael) d’argent en excédent en menant un audit sur le trésor public. Le bureau des comptes avait déjà équilibré les comptes et toutes les dépenses avaient été payées. Le surplus était le produit d’années de réduction du budget militaire en temps de paix et aucun bureau n’avait consigné cet excédent de liquidités.


Wang prévoyait d’écrire un rapport au gouvernement central concernant cette découverte. Un de ses vieux amis lui donna ce conseil : " Tu es connu pour être un fonctionnaire incorruptible. Ce surplus n’était pas un détournement de fonds du gouvernement central ou du peuple. Pourquoi n’en déclarerais-tu pas 300 000 et ne garderais-tu pas les 40 000 autres pour tes quatre garçons? Cela n’entachera pas ta loyauté envers la nation."


Wang sourit et dit : " Ce serait comme une veuve qui aurait préservé sa chasteté après la mort de son mari pendant 30 ans et la perdrait pour le bien de ses enfants. N’est-ce pas pitoyable? "


Il écrivit un rapport détaillé et rendit jusqu’au dernier tael d’argent. Les gens le tinrent en haute estime pour avoir été un fonctionnaire authentiquement noble, et il fut nommé gouverneur pendant de nombreuses années. Ses enfants et petits-enfants obtinrent de nombreux postes gouvernementaux en passant les examens au niveau national, et sa famille prospéra génération après génération.


A l’inverse, il y eut un fonctionnaire gouvernemental dans la région de Shaoxing, de nos jours la Province du Zhejiang, qui détourna plus d’une centaine de milliers de taels d’argent. Après avoir pris sa retraite, il acheta de grandes parcelles de terres dans sa ville natale et devint l’homme le plus riche de la ville. Cependant, il faisait des rêves récurrents dans lesquels son grand-père le prévenait d’une punition imminente, mais il n’y croyait pas.


Son unique fils et son seul petit-fils dilapidaient l’argent en beuveries, en paris et en prostituées. Tous les deux sont morts jeunes. Peu après leur mort, le fonctionnaire à la retraite eut une attaque et devint paralysé. Toutes ses propriétés furent finalement vendues et ses avoirs perdus, mais ce n’était pas encore la fin. De plus terribles châtiments l’attendaient en enfer.


Accumuler de la vertu est la clé du succès. Les pensées honnêtes de Wang et les pensées d’avidité du fonctionnaire corrompu ont déterminé leur comportement et les conséquences qui en ont résulté. Les lois célestes jugent toute chose, récompensant et punissant les gens en conséquence.


version anglaise :
Building Virtue Is Better Than Building Wealth

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.