Leçons indélébiles : les enfants sont des miroirs de la cultivation de leurs parents (2ème partie )

Suite de la première partie


Cultiver l’Authenticité

Le Maître a dit : " Quand à moi, ce que je ne veux pas dire, je peux ne pas le dire, mais ce que je dis doit être vrai."( Zhuan Falun)


Apparemment tout le monde comprend le sens superficiel de cette phrase mais risque de ne pas réussir à le mettre en pratique. Ils disent les choses de manière désinvolte et font des promesses creuses. Certains en viennent même à mentir et se confondent en excuses quand on les prend à faire de fausses déclarations.


En conséquence, il se peut que leurs enfants ne soient pas sincères non plus, et il se peut qu’ils n’y réfléchissent pas à deux fois avant de tromper les autres.


Les pièges de la permissivité envers les enfants

Certains pratiquants disent que leurs enfants sont là pour s’assimiler au Fa et qu’ainsi donc ils n’ont pas besoin d’endurer des épreuves. Ils passent tous ses caprices à l’enfant. De tels enfants parvenus à l’âge adulte peuvent devenir des personnes ordinaires sans grande moralité.


Beaucoup de parents qui sont stricts avec leurs enfants sont surpris quand leurs enfants peuvent effectivement accepter les épreuves ! Les enfants peuvent apprendre à traiter l’épreuve avec joie et à considérer les autres. Parfois, ils peuvent même être mieux que les adultes. C’est une démonstration de leur nature innée car, après tout ils sont descendus depuis de hauts niveaux , sachant que Dafa serait diffusé ici. Ils sont venus pour s’assimiler au Fa.


Maître a dit :

Vous ne l'avez pas bien discipliné quand il était petit. Vous l'avez gâté. Il devait inévitablement se dépraver en grandissant. Je pense qu'il est difficile de le discipliner désormais. ("Enseignement de Fa à la Conférence de Fa en Europe").


En résumé, les parents doivent discipliner leurs jeunes pratiquants. Autrement, ils pourraient devenir des adultes dépourvus de critères moraux.


Être strict est primordial

Maître a dit :

Mais parmi les pratiquants de Dafa, il y a souvent beaucoup de familles ayant des enfants et il est très probable qu’il ne s’agit pas d’enfants ordinaires. Avant de se réincarner, l’enfant sait - "Cette famille-là va étudier Dafa dans le futur. Je veux me réincarner dans cette famille " -auquel cas il est fort probable qu’il ait des antécédents extraordinaires. Avec ce type d’enfant, avant qu’il puisse faire les exercices tout seul, la pratique des exercices par vous l’adulte tiendra lieu d’exercices pour l’enfant ("Enseignement de Fa à la Conférence d'Australie 1999 ")( traduit de l’anglais)


Il y aussi certains pratiquants qui interprètent mal ce que le Maître a dit. Selon leur compréhension, ils pratiquent les exercices pour l’enfant et ainsi donc ils ne prennent pas la peine d’encourager leurs enfants à pratiquer.


J’ai remarqué que les enfants âgés de moins de cinq ans qui pratiquent en même temps que leurs parents pratiqueront volontiers les exercices en grandissant.


Les enfants qui pratiquent les exercices par intermittence vont les négliger et vont développer un attachement à s’amuser en grandissant. Ils auront des problèmes dans leur scolarité parce que la sagesse de l’enfant n’a pas été dévérouillée.


Si les enfants ne prennent pas l’habitude de pratiquer les exercices lorsqu’ils sont jeunes, ils risquent de s’en désintéresser à l’âge adulte.


Allons un peu plus loin, si un enfant n’est pas diligent dans l’étude du Fa, sa cultivation peut chuter à un point tel qu’il peut devenir une personne ordinaire.


Un parent qui n’arrive à bien coopérer peut créer des failles

Il existe un dicton chinois disant que si le père est sévère, la mère sera juste le contraire. De nos jours, les gens ont mal interprété cette parole et pensent que lorsque le père est strict, la mère devrait être permissive.


En conséquence, certains enfants se comportent différemment en fonction de chaque parent. Il ou elle arrive à ses fins quand la maman est là et finit par être gâté et à rechercher le confort. L’enfant finira par être incapable d’endurer une épreuve.


Avec le père, l’enfant fait semblant d’être obéissant, ce qui peut avoir des effets pervers dans la cultivation.


Pour des parents qui cultivent, ne pas bien coopérer est un problème. Même si l’un des parents n’est pas pratiquant, ils peuvent toujours coopérer, atteindre un consensus, et être strict avec leurs enfants.


Un enfant peut ne pas continuer à pratiquer à l’âge adulte si ses parents ne coopèrent pas et n’agissent pas comme un seul en élevant l’enfant.


Ne persévérez pas dans l’erreur

Il est très difficile pour un adulte de se remettre à pratiquer si il ou elle a renoncé à la pratique après avoir été un enfant gâté. C’est très sérieux. Cela peut être même plus préjudiciable que pour un enfant dont la famille a dû abandonner la pratique à cause de la persécution.


Maître a dit :

Laissez-moi vous dire, je vois que parmi les enfants qui pratiquent, bon nombre d’entre eux ont des antécédents remarquables. Ne les détruisez-pas. Si vous ne pouvez pas vous élever dans votre cultivation et que simultanément, vous les détruisez, le péché est terrible.("Enseignement de la Loi et Questions Réponses à Jinan : Zhuan Falun Fajie - La Loi de Zhuan Falun expliquée")( traduit de l’anglais)


Si des enfants n’ont pas connu la joie d'étudier le Fa, de pratiquer les exercices, et de la véritable cultivation en grandissant, il se peut que dans leur vie future, ils s’intéressent seulement aux plaisirs mondains.


Il se peut qu’ils soient écartés de leur chemin de cultivation par les personnes ordinaires et s’éloignent de leur affinité prédestinée avec Dafa. J’ai vu beaucoup de jeunes pratiquants grandir et abandonner la cultivation.


Certains pratiquants pensent : "Quand j’aurai des petits-enfants, il faudra que je sois plus strict et que j’en fasse de jeunes pratiquants diligents. Je dois tirer parti des erreurs que j’ ai faites en élevant mon propre enfant."


Si ces pratiquants n’extirpent pas leurs attachements et ne réalisent pas qu’ils sont à l’origine du problème, ils risquent de faire les mêmes erreurs avec la génération suivante.

(À suivre)

Indelible Lessons: Children As Mirrors of Their Parents' Cultivation (Part 2 of 3)


Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.