Ottawa- Canada : Le Premier ministre Canadien pressé de maintenir un “réel engagement à protéger les vies” lors de sa visite en Chine

Bruce Hyer, Membre du Parlement canadien et chef adjoint du Parti des Verts, a appelé le Premier Ministre Stephan Harper avant son voyage en Chine à s'y rendre avec "un vrai courage, un vrai cœur et engagement à protéger les vies, non seulement des pratiquants de Falun Gong mais de la population chinoise dans son ensemble."


Le MP Hyer a fait cette requête le 4 novembre avec plusieurs de ses collègues lors d’ un rassemblement à Parliament Hill à Ottawa, précédant le voyage du Premier ministre en Chine pour le sommet de l’APEC à Pékin.


Les participants au rassemblement ont appelé Harper à aider à mettre fin à la persécution longue de quinze ans du Falun Gong, et attiré l’attention sur le prélèvement d’organes approuvé par l’état sur des pratiquants de Falun Gong en Chine.


Un rassemblement à Parliament Hill le 4 novembre appelant à la fin de la persécution du Falun Gong.


M. Hyer a déclaré : “Nous sommes choqués et horrifiés par le comportement du gouvernement de la Chine communiste. C’est un gouvernement de peur. Ils veulent que vous ayez peur d’eux, mais en réalité ce sont eux qui sont dans la peur.


Il a dit aux pratiquants de Falun Gong que le gouvernement chinois a peur du message d’Authenticité, Bonté et Tolérance, parce que ce sont des forces puissantes dans le monde, et qu’il était très fier de l’engagement des pratiquants à défendre leurs valeurs.


“Nous espérons qu’il se rend là-bas non seulement avec un cerveau et un portefeuille, mais avec du cran," a déclaré le député Hyer, promettant que lui et les Verts feraient tout en leur pouvoir pour presser le Premier Ministre de les défendre et de ne pas ignorer les droits humains face aux gains économiques.


Bruce Hyer, Membre du Parlement canadien et chef adjoint du Parti des Verts fait un discours au rassemblement à Parliament Hill à Ottawa.

Plusieurs MP de différents partis ont exprimé leur soutien au Falun Gong au rassemblement.


La députée Judy Sgro (libérale) a appelé le Premier Ministre à soulever le problème du prélèvement forcé d’organes, en particulier maintenant que la menace implique au moins 10 familles de Canadiens qui sont illégalement emprisonnés en Chine pour leur pratique du Falun Gong.


Elle a déclaré : " La Chine a annoncé à répétition qu’elle avait un plan pour éliminer le prélèvement d’organes sur des prisonniers, mais les pratiquants de Falun Gong savent que ça ne s’est pas encore matérialisé. La pratique a été vérifiée indépendamment à plusieurs reprises. Un rapport cite même une liste de prix sur un site de transplantation chinois offrant des reins à 62,000 $ et des poumons à 170,000 $.”


La députée Judy Sgro au rassemblement

Il y a deux semaines, le 22 octobre, le Comité des Droits de l’homme du Parlement a tenu une audition sur le prélèvement d’organes en Chine. Suite à cela, l’animateur de l’émission "Current" de la CBC (Canadian Broadcasting Corp.), Anna Maria Tremonti, a interviewé un des témoins, Ethan Gutmann, auteur du livre The Slaughter: Mass Killings, Organ Harvesting, and China's Secret Solution to Its Dissident Problem. (Massacre : meurtres de masse, prélèvement d’organes et la Solution secrète de la Chine à son problème de dissidents.)


Dans l’interview, Gutman a averti “les gens en Occident” que se rendre en chine pour des organes pouvait, afin de prolonger leurs propres vies de quelques années, conduire au meurtre de personnes innocentes.


Indiquant qu’Israël a interdit le tourisme d’organes en Chine, que le Parlement européen a passé une résolution condamnant le prélèvement d’organes en Chine, et que les Etats-Unis ont une résolution similaire en attente (House Resolution 281), Gutmann a encouragé le parlement canadien à faire de même.


“Les résolutions sont bonnes, en particulier parce qu’elles sont très détaillées et qu’elles présentent cela historiquement, ce qui donne une sorte d’ancrage historique” a-t-il dit.


Au rassemblement du 4, la députée Judy Sgro a dit aux participants qu’elle et le membre du Parlement Irwin Cotler travaillaient sur un projet de telle résolution.


L’ancien diplomate et membre du Parlement canadien, David Kilgour, co-auteur de livres compilant des preuves du prélèvement d’organes en Chine, a souligné au rassemblement que des millions de pratiquants de Falun Gong en Chine courent encore le risque de devenir sources d’organes.

David Kilgour, ancien Membre du Parlement canadien, au rassemblement..

Les MP Elizabeth May (Vert) et Garry Breitkreuz (Conservateur) ont également appelé le Premier ministre à soulever les problèmes des droits humains en Chine, y compris la persécution du Falun Gong et le prélèvement d’organes.


La députée Elizabeth May prend la parole au rassemblement

Le député Garry Breitkreuz au rassemblement.


Gary Breitkreuz, un défenseur à long terme du Falun Gong, a dit aux pratiquants au rassemblement: “Je pense que c’est un des fléaux de notre monde moderne qu’une telle chose soit arrivée. J’apprécie le fait que vous sortiez et continuiez à nous rappeler cette terrible tragédie. Cela dépasse tout ce que je peux imaginer. Je veux juste exprimer ma préoccupation et mon soutien au Falun Gong et pour ce qu’ils font à Parliament Hill ici aujourd’hui.”


Version anglaise :
Ottawa: Canadian Prime Minister Urged to Maintain a “Real Commitment to Protecting Lives” During China Visit

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.