Un Vice-président de la Conférence nationale consultative ayant persécuté le Falun Gong arrêté

Une enquête visant M. Su Rong, vice-président de la Conférence nationale consultative politique du Parti communiste chinois (PCC), a été annoncée le 14 juin 2014. Il a depuis été arrêté.

Seulement quatre jours plus tôt, Su Rong occupait encore une position enviable au sein du Parti. Qui aurait imaginé qu’un membre aussi éminent du PCC ferait l’objet d’une arrestation.


Su Rong


Fuite de Zambie

Il y a dix ans, Su Rong était le secrétaire du Parti de la province du Gansu. Pendant cette période, il a participé activement à la persécution des pratiquants de Falun Gong. Lors de sa visite en Zambie, il a été poursuivi par les pratiquants de Falun Gong locaux. Quand il a fait l’objet d’une action en justice, il a eu peur et a paniqué. Il s'est caché pendant dix jours avant de s’échapper en Chine.

Su Rong et sa délégation sont arrivés en Zambie le 4 novembre 2004. Des pratiquants de Falun Gong en Zambie ont porté plainte contre lui pour sa persécution brutale des pratiquants de Falun Gong des provinces de Jilin, Qinghai et Gansu. Il a dû quitter la délégation et s'est échoué à Lusaka en attendant la date de son procès.

Il a omis, sans surprise, de comparaître au tribunal le 8 novembre, et a été accusé d'outrage au tribunal. Il a également omis de comparaître devant la Haute Cour de Zambie le 13 novembre.

La police zambienne a alors émis un mandat d'arrêt pour Su Rong, mais elle ne l'a pas trouvé à l'hôtel où il était descendu.


Su Rong a passé la frontière et s'est enfui au Zimbabwe, puis en Afrique du Sud. Il s'est caché puis s’est enfui en Chine le 15 novembre.


Su Rong personnellement impliqué dans la persécution du Falun Gong

Su Rong a activement suivi la politique du PCC de persécuter le Falun Gong. Il était en charge du lavage de cerveau des pratiquants.

Le 5 avril 2002, Su Rong est allé au camp de travaux forcés de Chaoyanggou, où il a soumis les pratiquants de Falun Gong au lavage de cerveau. Quatre sont morts en raison de la torture brutale, dont trois eux aux mains de Su Rong.

En août 2003 Su Rong est devenu le secrétaire du Parti de la province du Gansu. Il a ordonné à la police d’arbitrairement surveiller, poursuivre, arrêter, condamner et torturer les pratiquants de Falun Gong.


Menacer M. Gao Qinghai

M.Gao Qinghai était un médecin et un professeur de philosophie réputé ; jouissant d’une haute estime dans le domaine de la philosophie et parmi les universités. Avant de pratiquer le Falun Gong, il avait des problèmes cardiaques, de la sciatique et d'autres problèmes de santé et devait être hospitalisé chaque année. En 1993, il a commencé à pratiquer le Falun Gong, a retrouvé la santé et s'est tourné vers la spiritualité.

Cependant, la réputation de M. Gao en a finalement fait la cible de la persécution dans la province de Jilin et en 1999 sa vie a changé pour toujours.

Su Rong menaçait M. Gao tous les jours pour le forcer à renoncer à sa croyance dans le Falun Gong.

M.Gao et sa famille se trouvaient dans un si grand stress qu'il na pas pu continuer à pratiquer le Falun Gong. En six mois ses maux sont réapparus. Il est décédé en octobre 2004


Version chinoise

Version en anglais :
Deputy Chairman Su Rong, Active in Persecuting Falun Gong, Under Investigation

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.