Des pratiquants torturés dans les sections psychiatriques de la prison de Gongzhuling

Deux unités psychiatriques ont été établies dans la section dite de récupération de la prison de Gongzhuling dans la province de Jilin. Elles ont été mises en place pour quelques détenus devenus mentalement désorientés suite à la torture. En réalité, c'est un endroit où les pratiquants de Falun Gong sont torturés.


Il n'y a pas de critères établis pour qu’un détenu soit considéré mentalement désorienté. Tout garde avec un rang au-dessus du niveau d'instructeur peut identifier n'importe qui comme mentalement désorienté.


Les quelques détenus identifiés comme mentalement désorientés doivent s'asseoir sur une planche de 04h30 à 20h00. D'autres pratiquants sont forcés à travailler comme des esclaves.

Torturer les pratiquants

Il existe des « lits fixes » dans la section psychiatrique, qui sont utilisés pour torturer les pratiquants déterminés. Les gardes ordonnent au chef des détenus de torturer les pratiquants. Le pratiquant est attaché à un lit dans une position douloureuse. Il est ensuite étiré de sorte que ses bras et ses jambes soient incapables de bouger. Une personne est décédée quelques jours après avoir été libérée du lit fixe en 2013.


Plusieurs pratiquants ont été emmenés à la section psychiatrique pour la torture en 2013. L'un d'eux était M. Li Changhai pour s'être assis dans la position de méditation. Le directeur de la salle de récupération mentale l’a transféré à la section psychiatrique. M. Li a été torturé pendant plus de deux semaines.


Parce que M. Zhao Yongzhi a écrit une déclaration solennelle établissant que toute déclaration préalable renonçant au Falun Gong était nulle et non avenue, Liu Lifeng, l'instructeur de la salle, l'a transféré à la section psychiatrique et choqué avec une matraque électrique. M. Zhao a été torturé pendant plus de deux semaines.

M. Liu Qingtian a écrit une lettre d'appel à la cour et a été dénoncé en octobre 2013. Liu Lifeng a alors emmené M. Liu à la section psychiatrique où il a été torturé pendant plus de 80 jours.


M. Liu Hongwei, de la province du Jilin, a été arrêté en octobre 2006 et il a été condamné à 13 ans de prison en 2007. Il a été emmené dans un fauteuil roulant dans la salle de récupération (actuellement désignée comme salle numéro 8) de la prison de Gongzhuling. Il était très faible et ses membres inférieurs étaient paralysés. Il est toujours torturé malgré son handicap. Dans un effort pour le faire renoncer au Falun Gong, les autorités de la prison l'ont forcé à regarder des vidéos calomniant le Falun Gong et l'ont menacé à plusieurs reprises.

“Sessions de transformation"

Des sessions de "transformation" d'une durée de trois mois ont eu lieu en 2012 dans la prison de Gongzhuling. Un total de 14 pratiquants, comprenant M. Zhao Guoxing, M. Fu Hongwei, M. Bai Jingzhi, et M. Chen Liandong, y ont été amenés pour avoir refusé de signer les cinq déclarations (similaires aux trois déclarations ) renonçant au Falun Gong.


Niu Guosheng, le directeur de la prison, et Liu Xiangwu, le sous-directeur ont incité les gardes à torturer les pratiquants avec une récompense de 3000 yuans pour chaque pratiquant "transformé".

Les pratiquants ont été suspendus, battus, et assaillis de coups de pied. Ils ont été attachés à un lit fixe, choqués avec des matraques électriques, privés de sommeil, et menacés.

Division de surveillance rapprochée

Une division de surveillance rapprochée a été créée par Niu Guosheng et Liu Xiangwu. Les parties impliquées dans le passage à tabac des pratiquants comprennent Li Guohui, le chef adjoint du département politique de la prison, les gardes Xu Hai et Wang (prénom inconnu) et cinq détenus.

Tous les pratiquants n'ayant pas été "transformés " aux séances de "transformation" ont été transférés à la division de surveillance rapprochée et torturés. Ils ont dû s'asseoir sur un tabouret minuscule avec leur corps droit et n'étaient pas autorisés à parler de 4H30 à 21h00 Les gardes allaient et venaient tenant des matraques électriques et choquaient tout ceux qui ne leur revenaient pas. Presque tout le monde a été choqué à la matraque électrique. Les pratiquants M. Zhao Guoxing, M. Fu Hongwei, M. Wang Wenyuan, et M. Yang Baosen ont été torturés dans la division de surveillance rapprochée.


Version en anglais
Practitioners Tortured in Psychiatric Wards at Gongzhuling Prison.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.