Un colloque sur le prélèvement forcé d'organes en Chine tenu au sein de la Knesset israélienne

Un colloque sur "La responsabilité de l'État israélien s'agissant du prélèvement forcé d'organes sur des prisonniers de conscience en Chine" a eu lieu le mercredi 24 avril 2013, au parlement israélien (la Knesset)


Le colloque comprenait la projection du film documentaire Free China: The Courage to Believe (vainqueur de 5 récompenses à des festivals de films internationaux) et le témoignage en direct de M. Lizhi He, un pratiquant de Falun Gong et ancien prisonnier de conscience en Chine. M. He est venu spécialement pour l'occasion du Canada où il réside actuellement.


M. Lizhi He témoigne personnellement de la torture inhumaine en Chine


Malgré un emploi du temps chargé, dix membres de la Knesset sont venus y participer, ainsi que le personnel de la Knesset et des visiteurs.


L'événement a été couvert par un programme hebodomadaire de "Ro'im Olam", la Télévision nationale et d'autres médias. Le membre de la Knesset (MK) Feiglin et M. He ont également été interviewés pour une émission radio très populaire.


L'événement a été couvert par un programme hebdomadaire de "Ro'im Olam" la Télévision nationale


Dénoncer la persécution du Falun Gong

L'initiative de soulever la question à la Knesset revient à Moshe Feiglin, un MK nouvellement élu et vice-président de la Knesset. M. Feiglin a levé la voix à plusieurs reprises au cours des dernières années contre la persécution du Falun Gong et a parlé publiquement des crimes contre l'humanité qui sont commis par les autorités chinoises.


Dans son allocution d'ouverture, M. Feiglin a déclaré que lui-même avait subi des pressions pour lui faire annuler l'événement, et d'autres membres pour ne pas y prendre part, mais que de nombreux membres qui n'étaient pas présents sympathisaient avec la cause.


"Vous pouvez avoir des arguments," at-il déclaré, "mais il y a une ligne rouge, qui n'est pas difficile à détecter et au-delà de laquelle il ne peut y avoir aucun argument Cette atrocité de prélèvement forcé d'organes -. Voler des organes humains - est inconcevable, et cela arrive dans notre monde parce que le monde ne lève pas assez sa voix - c'est beaucoup trop silencieux. Mais maintenant que le monde se réveille et que les parlements à travers le monde font entendre leur voix, le parlement israélien ne peut pas garder le silence ".

Une victime témoigne

M. Feiglin a présenté Lizhi He agé de 49 ans, victime d'incarcération et de torture, venu spécialement du Canada pour témoigner à cet événement. M. He a été secouru et a pu sortir de Chine avec l'aide des autorités canadiennes. Les 1280 jours (3,5 ans) d'emprisonnement illégal et la torture mentale et physique qu'il a endurés ont failli lui faire perdre la vie.


M. He a été forcé à s'asseoir immobile dans une position fixe sur une planche dure pendant des mois, complètement dévêtu et plongé dans de l'eau glacée pendant de longues périodes de temps en hiver, souvent privé de sommeil et d'aller aux toilettes, choqué avec des matraques électriques à haut voltage, et forcé de lire de la littérature diabolisant le Falun Gong. Un hiver, il a été forcé de courir, sauter et faire des pompes dans le vent froid et la sueur sur ses vêtements s'est rapidement transformée en glace. Il a ensuite été contraint de rester debout dehors pendant de longues périodes de temps.


La torture qui a été suivie d’une forte fièvre pendant des mois a eu pour conséquence que les poumons de M. He ont été gravement endommagés. Il crachait du sang avait des difficultés à respirer et urinait du sang avec de graves problèmes rénaux. Il était à l’article de la mort, mais a néanmoins été contraint de creuser des fossés et de transporter des pierres pendant de longues heures plusieurs mois durant.


De gauche à droite: le survivant de la torture M. Lizhi He, Le vice-président de la Knesset MK Feiglin, et Le directeur du Centre d'information du Falun Gong israélien M.Bar-Illan


"Plus jamais ça"

Le témoignage en direct de cet homme aimable a suscité de sombres réflexions. M. He a conclu en disant: ”Le peuple israélien a une mémoire fraiche de la souffrance de l'Holocauste, et je pense qu’ils connaissent les conséquences pour les victimes lorsque la vérité et les faits d'un génocide rencontrent des yeux aveugles et des oreilles sourdes. "Plus jamais ça" est notre promesse à toute l'humanité, et aussi un serment entendu par Dieu. La persécution du Falun Gong doit cesser. Les crimes prélèvement d'organes doivent cesser. Nous devons dire 'Stop, maintenant! " aux tortionnaires. Vos condamnations aideront à sauver des vies, vos actions sont bénis par Dieu. Merci ".


"La puissance d'une nation se mesure à ses valeurs morales"

Un invité de marque est venu pour soutenir la cause : Natan (Anatoli) Sharansky, président de l'Agence Juive pour Israël. Il a été lui-même un prisonnier de conscience en Union soviétique et a été secouru par un soutien international de grande envergure. M. Sharansky a parlé de sa croyance : "En tant que nation, Israël a un message moral à transmettre au monde. La puissance d'une nation se mesure à ses valeurs morales. Une nation peut sembler forte, toutefois si elle perd sa moralité, elle est certaine de s'affaiblir." Il a également dit au colloque qu'il y a des années, en tant que ministre du commerce, il a eu une fois l'occasion de rencontrer le PM chinois et lui a raconté qu'il avait été un prisonnier de conscience, tentant ainsi de soulever la question des droits de l'homme, ce qui avait apparemment choqué tout le monde dans cette réunion.


Natan (Anatoli) Sharansky, président de l'Agence Juive pour Israël, et lui-même prisonnier de conscience dans l'Union soviétique, est venu apporté son soutien


Un soutien rabbinique à long terme

De nombreux rabbins en Israël ont activement offert leur soutien pendant des années. "Pourquoi persécute-t-il (le régime chinois) ces gens ?" a demandé le rabbin Meir Halevi de l'ancien Conseil Juif Rabbinique réactivé "Sanhedrin," "Parce que ces gens ont trois principes : Vérité, Bonté et Tolérance. Celui qui persécute la Vérité montre qu'il soutient les mensonges ; celui qui persécute la Bonté montre qu'il soutient la méchanceté ; et celui qui persécute la Tolérance montre qu'il n'a aucune tolérance." Le nouveau "Sanhedrin" a débuté ses activités il y a plusieurs années et a fait de la persécution du Falun Gong son premier cas (voir Un Conseil rabbinique Israélien déclare le régime chinois responsable pour les morts de pratiquants de Falun Gong )

Le rabbin Uri Sharki a dit que soulever la question au sein du parlement du peuple juif est hautement significatif. Le rabbin Elyakim Levanon a apporté sa contribution en disant aux victimes : "Vous avez la foi, nous avons la foi – la foi prévaudra."


""Cessez de maltraiter des gens pour leur croyance"

Les organisateurs ont publié une décision qui disait :"Nous, les participants à ce symposium, demandons que le gouvernement de la Chine mettre fin à la pratique illégale de prélèvement d'organes ; qu'il respecte 'l'image de Dieu' (des humains), qui est partagée par nous tous ; et qu'il arrête la persécution et les violences sur des personnes pour leurs convictions. Le Lobby Libéral de la Knesset donnera suite à la question des graves violations des droits humains en Chine, et persévérera dans cette requête morale."

Le symposium était le premier à être invité par le Lobby Liberal, récemment mis en place, et était co-organisé par la succursale israélienne de la télévision New Tang Dynasty.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.