Le public espagnol signe une pétition contre la persécution du Falun Gong

L’après-midi du 19 janvier 2013, les pratiquants de Falun Gong de Madrid ont tenu une activité de pétition à la Puerta del Sol, réclamant la fin de persécution brutale envers les pratiquants de Falun Gong en Chine. Des panneaux révélant la brutalité de la persécution ont été installés. On pouvait lire sur une bannière : "Désintégrer le PCC, Arrêter la persécution ", et les pratiquants ont distribué des imprimés aux passants. De nombreuses personnes étaient indignés en apprenant les treize ans de persécution brutale, n'arrivant pas à comprendre pourquoi le PCC persécute un groupe de personnes qui pratique Vérité-Bonté-Tolérance.


Une dame qui passait a appris la persécution et a dit : "Ce qui se passe en Chine est vraiment choquant je ne peux pas imaginer, dans cet état autoritaire, comment une personne peut être aussi brutalement torturée par une autre personne, même des animaux ne feraient pas ça. Je vous souhaite bonne chance dans cette lutte du bien et du mal. " Puis elle a signé la pétition.


Les pratiquants de Falun Gong d'Espagne tiennent une activité contre la persécution et rassemblent des signatures à la Puerta del Sol
Une femme avec ses deux filles adoptives chinoises signent leurs noms pour faire cesser la persécution

De nombreux passants ont appris la persécution et ont signé la petition. Une personne française parlant espagnol a exprimé que c’était une très bonne chose de révéler les méfaits du régime communiste en déployant des bannières et en montrant des photos, et que cela pouvait aider les gens à comprendre la situation véritable.


Plusieurs fillettes chinoises ayant grandi en Espagne ont signé leurs noms sur la pétition. Elles sont parties, mais après un moment, sont revenues à la table de signatures parce qu’elles voulaient des formulaires vierges pour les Chinois vivant autour d’elles. Elles voulaient qu’ils apprennent la persécution en Chine et aider davantage de Chinois à comprendre le Falun Gong et signer la pétition de soutien. Avant de partir, l’une d’elles a dit " J’espère que nos signatures pourront aider à mettre fin à la persécution le plus vite possible."


Un groupe de fillettes chinoises signent leurs noms en soutien au Falun Gong


Une personne chinoise ayant vécu en Espagne de nombreuses années a déclaré ; “Je connaissais depuis longtemps la nature du Parti communiste. Lors de l’incident du 4 juin place Tiananmen, j’ai vu les militaires chinois avec des tanks et des fusils tuer de jeunes étudiants. Je crois absolument que la persécution du Falun Gong est vraie. Le Parti communiste chinois ce sont une meute de démons inhumains ! "


Un groupe de jeunes gens espagnols ont pris des imprimés et ont dit qu’ils connaissaient la nature malfaisante du Parti communiste chinois, mais n’avaient jamais entendu parler de la persécution du Falun Gong. Après avoir appris les faits, ils ont signé leurs noms en soutien au Falun Gong.


Certaines personnes étaient déjà au courant de la persécution et avaient déjà signé la pétition dans d’autres activités organisées par les pratiquants de Falun Gong. Certains ont demandé s’ils pouvaient signer de nouveau. Un citoyen d’un certain âge venu signer son nom a déclaré : " La force de la justice devient de plus en plus puissante, et le mal de plus en plus faible. Plus il y aura de signatures, plus vite la persécution finira. "

Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.