Espagne: deux milles personnes en deux heures signent une pétition contre les crimes de prélèvement d’organes par le PCC

À 16H00 l’après-midi du 15 décembre 2012 les pratiquants de Falun Dafa d’Espagne ont organisé une campagne de signatures sur la place au centre du quartier commercial de la ville de Saragosse. La pétition appellait à mettre fin à la persécution perpétrée en Chine et aux crimes de prélèvement d’organes à vif par le Parti communiste chinois.

Saragossa residents stop to learn about the CCP's cruel torture of Falun Gong practitioners.
Les habitants de Saragosse se sont arrêtés et ont appris à quelles tortures les pratiquants de Falun Gong en Chine étaient soumis par le PCC

Les pratiquants de Falun Dafa font une démonstration des exercices

Les habitants de Saragosse signent pour soutenir le Falun Gong


Les pratiquants ont suspendu des banderoles et mis en place des tables pour la pétition ; Près des tables il y avait des panneaux d’information qui dépeignaient à quelles tortures les pratiquants de Falun Gong étaient soumis par le Parti communiste chinois. De côté plusieurs d'entre eux faisaient des démonstrations des exercices. De nombreuses personnes se sont arrêtées pour s'informer.


Voyant la sauvagerie et la persécution à l'encontre des pratiquants de Falun Gong les gens ont été horrifiés et ont condamné le PCC. De nombreuses personnes ont signé la pétition pour soutenir le Falun Gong.


Un Chinois a vu les banderoles depuis l’autre côté de la place et s'est approché. Il a accepté le livre Neuf commentaires sur le Parti communiste et un dépliant. Il a regardé les gens signer la pétition en soutien au Falun Gong et a dit : “Je ne savais pas ‘il y avait tant de gens qui soutenaient les droits humains du peuple chinois. Le Parti communiste est vraiment mauvais ! Puisse-t-il s'effondrer immédiatement.” Il a également annoncé sa démission du Parti communiste et de ses organisations affiliées.


Une autre dame chinoise a également quitté le PCC et ses organisations affiliées lors de l'activité. “Les fonctionnaires corrompus du Parti communiste ont mis tout le pays dans leurs poches. Je ne vais pas retourner en Chine de sitôt On n’est en sécurité nulle part là-bas. Vous ne savez pas comment vous allez mourir en Chine.”


Un professeur de l’Université de Saragosse a lu le dépliant et a immédiatement signé la pétition. Il a dit : “Le prélèvement d’organe est un crime sans précèdent. On ne peut pas laisser cela exister. Le Parti communiste est la source de ce mal. Nous devons le détruire.


Une famille de cinq signe en soutien au Falun gong

Alors que le soir tombait, les gens continuaient à venir soutenir le Falun Gong

Un couple et ses trois enfants sont venus à la table. La mère leur a patiemment expliqué ce qui a lieu en Chine puis toute la famille a signé la pétition. Un groupe de jeunes étudiants est passé par là. Après avoir été informés de la persécution ils se sont appelés l’un l’autre et ont signé la pétition.

Environ 2000 personnes ont signé la pétition durant les trois heures de champagne de signature.

Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.