4322 morts confirmées

  • La pratiquante de Dafa Mme Zhang Yulan originaire de la province de Jilin est morte après avoir enduré huit mois de torture

    En janvier 2002, Zhang Yulan a été arrêtée arbitrairement alors qu’elle clarifiait la vérité. Elle a été envoyée au centre de détention du bureau des Eaux et Forêts de Baihe où elle a été torturée de manière inhumaine. Un jour, six policiers l’ont encerclée pour la frapper, lui donner des coups de pieds et l’insulter. Elle a été torturée sans arrêt pendant cinq heures. Quand ils ont commencé à se fatiguer, ils l’ont attrapée par les cheveux et lui ont frappé la tête contre le mur jusqu’à ce qu’elle perde connaissance.
  • Torture et mort de Mme Kong Fanrong, pratiquante de Dafa, Ville de Shulan, Province de Jilin.

    Kong Fanrong a été torturée avec des bâtons électriques et le « banc de tigre » *. Plus tard, elle a été transférée de nouveau au centre de détention de la Ville de Shulan, ou elle a été torturée à mort, malgré les efforts faits à l'hôpital durant 5 à 6 jours pour la sauver.
  • Une pratiquante de Dafa de la province de Henan meurt suite à la persécution

    La pratiquante de Dafa, Mme Liu Gai du Comté de Boai, ville de Jiaozuo, Province de Henan, est morte en résultat de la persécution en 2002. Les détails ne sont pas encore disponibles.
  • La pratiquante de Dafa Mme Zhang Yulan originaire de la province de Jilin est morte après avoir enduré huit mois de torture

    En voyant que Zhang Yulan était très faible suite aux blessures qui couvraient son corps, les responsables du centre de détention n’ont pas osé permettre à sa famille de venir la voir de peur qu’on ne découvre les crimes qu’ils venaient de commettre. Donc ils l’ont secrètement condamnée à un an de rééducation par les travaux forcés et l’ont transférée au camp de travaux pour femmes de Heizuizi à Changchun dans la province de Jilin. Après huit mois de torture dans ce camp, elle était sur le point de mourir. Le camp ne voulant pas être tenu responsable de sa mort, ils ont demandé à sa famille de venir la rechercher. Elle est morte peu de temps après, c’était le 8 octobre 2002.
  • La police torture à mort Zou Wenzhi, un pratiquant originaire de Dalian ; les responsables essaient de payer la famille pour qu’elle garde le silence

    Le pratiquant Zou Wenzhi originaire de la ville de Dalian est mort à l’âge de 54 ans après avoir été battu et torturé par la police. Ils essayaient de le faire renoncer à pratiquer le Falun Dafa.
  • Détails sur la mort d'un pratiquant, Sun Jihong, de la Province de Heilongjang.

    Sun Jihong, un pratiquant du Falun Dafa, du Comté de Huanan dans la Province de Heilongjiang, a été battu à mort par les gens du “ Département de la Sécurité Nationale du Comté de Fengtai, Ville de Beijing. Sun Jihong fut arrêté le 25 septembre 2002 et battu à mort 4 jours plus tard. Selon des sources venant des services de police, Sun Jihong a été torturé à mort. Sa torture fut telle que son visage était terrifiant: il avait un trou entre les sourcils, deux trous dans les joues ainsi que des cicatrices et des blessures sur tout le corps.
  • Des pratiquants sont torturés à mort au camp de travaux forcés de Sanshui, province du Guangdong

    Les pratiquants Huang Yutian, Chen Jianguo de la deuxième équipe ont aussi fait une grève de la faim en soutien au troisième groupe. Ils ont été complètement déshabillés et forcés à écarter les bras et les jambes, puis choqués avec des matraques électriques. Chen a été choqué avec cinq matraques en même temps et Huang avec neuf, mais ils n’ont pas bougé d’un pouce pendant le processus. Cela a grandement étonné les policiers de la septième équipe. Le secrétaire du Parti de l’équipe, M. Liu, et le capitaine de l’équipe, Kong Wenzhong, étaient parmi les personnes ayant participé à la persécution. Ils ont d’ailleurs persécuté Hong Haoyuan directement ou indirectement, causant sa mort suite à de graves blessures internes.
  • Courage et Foi jusqu’à l’agonie du dernier souffle

    Après sa mort, les services de police informèrent sa famille qu’ils allaient incinérer le corps. Sa famille objecta fortement, demandant une autopsie. Les résultats montrèrent que sa trachée avait été blessé par la force, ses oreilles étaient noires et tuméfiées, et il avait des contusions sur tout le corps. Il avait du sang plein l’estomac et les intestins. C’était horrible à voir. La famille de M. Wu ne peut pas trouver justice pour sa mort injuste. Sa femme et sa mère âgée sont restées seules sans ressources. Sa mère espère que la mort de son fils sera innocentée et que les gens reconnaîtront que le régime de Jiang sont des meurtriers qui n’ont aucune considération pour les vies des gens.
  • En mémoire de Yao Sanzhong

    J'ai été extrêmement triste quand j'ai appris que Yao Sanzhong avait été torturé à mort. Je le connaissais vraiment bien durant le temps où nous étions au camp de travail de Xuchang. Sa foi inébranlable en Dafa avait mérité notre respect et admiration. Même les drogués le respectaient. La compassion de Yao et sa croyance ancrée en Dafa étaient une humiliation pour les gardiens de prison. Yao ne craignait pas la persécution et restait droit et digne. ll traitait les autres prisonniers avec tolérance et prenait soin d'eux. Ses mots et ses actions ont réveillé la conscience des prisonniers, leur montrant le chemin pour obtenir Dafa. ll est honteux que cet homme ait été tué.
  • Les crimes commis au Centre de détention de la ville de Chengdu: Mme Hu Hongyue est persécuté à la mort, Mme Zhang Yalin a atteint le point de la dépression mentale

    Le 28 septembre 2002, Mme Hu et une autre pratiquante ont été arrêtées à un arrêt d'autobus à Chengdu par des policiers en civil et elle ont été détenues au centre de détention de la ville de Chengdu. Mme Hu a jeûné pour protester contre sa détention illégale. Elle a été cruellement alimentée de force, on lui a versé des médicaments dans la gorge et elle a reçu aussi des injections de drogues. En novembre 2002, elle est morte des effets de sa persécution à l'hôpital régional de Qingyang, ville de Chengdu.
  • Deux pratiquants Falun Dafa torturés à mort au Centre de Détention du Comté de Dayi

    Le Centre de Détention du Comté de Dayi, Ville de Chengdu a sauvagement torturé les pratiquants de Falun Dafa qui à la fin de l’an 2002 poursuivaient une grève de faim en protestation. Ils ont dû endurer le gavage à l'eau mêlée d’huile de piment rouge. Deux pratiquants se sont étouffés et sont morts. Pour dissimuler leur crime, le centre de détention a contraint certains prisonniers criminels à faire de fausses déclarations.
  • Le pratiquant Guo Qiang mort pour avoir été persécuté au Bureau pour la Sécurité publique de la Ville de Jilin

    Le pratiquant Dafa Guo Qiang de la ville de Jilin est décédé après avoir été persécuté par la police au 6e étage du Bureau de la Sécurité publique de la ville de Jilin
  • M. Zhong Hongxi meurt des suites des tortures subies au camp de travaux forcés de la Ville de Fushun, des membres de sa famille sont illégalement envoyés dans des camps de travaux forcés

    Zhong Hongxi, pratiquant de Falun Dafa, du Village de Gebu, Ville de Fushun, Province de Liaoning avait 48 ans. M. Zhong fut illégalement condamné à une peine d’emprisonnement de 2 ans dans un camp de travaux forcés en décembre 2001 à cause de sa détermination à pratiquer le Falun Gong. Durant sa détention au Camp de Travaux forcés (Wujiabao), de la Ville de Fushun, Zhong fut assujetti à des tourments extrêmes. Quatorze mois plus tard, il était au seuil de la mort. Pour se déculpabiliser de toute responsabilité, la police du camp de travail le remit en liberté le 26 mars 2003. il est mort le 12 avril 2003.
  • Mme Liang Hongguang, une pratiquante de la ville de Rongcheng, province de Shandong, est morte dû à la persécution par la police

    Le Gouvernement de la ville de Rongcheng a essayé d’échapper à sa responsabilité et pour apaiser le ressentiment du public ils ont envoyé des fonctionnaires parler à la famille de Liang Hongguang et ils leur ont demandé d'incinérer le corps de Liang. Ils ont promis de payer toutes les dépenses funéraires. Ils ont bloqué les nouvelles et ont publiquement déclaré que Liang s'était suicidée.
  • La pratiquante de Dafa Mme Ni Xiuhua de la Province de Shandong a été persécutée a mort

    Le 31 décembre 2000, elle a été arrêtée pour avoir distribué des documents de Dafa et a été emprisonnée et torturée. Le policier Chen Baodong l’a forcée à rester dans un endroit plein de courants d’air et ne l’a pas laisse dormir pendant plusieurs jours. En conséquence, sa maladie aux poumons est revenue. Elle avait beaucoup de difficulté à respirer et elle a fait de l'œdème. Voyant qu’elle était mourante, la police l’a remise en liberté le 22 janvier 2001