4137 morts confirmées

  • Une femme meurt suite à la persécution ; Le mari est illégalement condamné

    Les pratiquants de Falun Gong de la ville de Liaoyang M. Liu Ying, son épouse Mme Xu Guixia, et M. Su Dianxian ont été arrêtés pour avoir parlé aux gens du Falun Gong le 27 octobre 2016... Mme Xu a été giflée à plusieurs reprises pour avoir refusé de mémoriser les règles de la prison. Elle a ensuite été frappée avec une planche de bois avec des clous, puis laissée immobilisée au point de n’avoir d’autre choix que souiller ses vêtements. Mme Xu a fait une grève de la faim de protestation et a été gavée le quatrième jour. Après le gavage, elle a commencé à convulser et personne n’était là pour l'aider. Elle a été retrouvée morte plus tard par les gardes ...
  • Un pratiquant de Falun Gong de Tianjin, M. Yang Yuyong, a été torturé à mort dans un centre de détention

    M. Yang Yuyong, pratiquant de Falun Gong de Tianjin et sa femme ont été arrêtés le 7 décembre 2016 et ultérieurement détenus dans le centre de détention du district de Wuqing à Tianjin. M. Yang a été torturé à mort le 11 juillet 2017 ...
  • Une femme meurt 4 jours après son arrestation pour ses convictions

    Une femme dans le quartier de Jiutai, à Changchun est décédée quatre jours après son arrestation pour avoir parlé autour d’elle du Falun Gong, discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois. Le fils de Mme Yu Guixiang a exhorté la police à ne pas détenir sa mère lorsqu’ils ont appelé pour l'informer de son arrestation le 16 juin 2017 ...
  • Un témoin oculaire: M. Gao Yixi a été torturé en détention avant sa mort

    Le corps de M. Gao reste dans une morgue locale, sa famille a refusé la crémation sans un rapport d'autopsie. Le 27 avril 2017, sa famille a été autorisée à voir son corps pour la première fois depuis qu'il avait été déplacé à la morgue. Plus de deux douzaines de policiers en uniforme et en civil gardaient la chambre, et la famille de M. Gao n'a pu voir le corps qu’à distance. Sa fille a été poussée à terre à un moment donné ...
  • Une femme de Shanghai meurt 9 mois après sa mise en liberté conditionnelle médicale

    Une femme de 65 ans de Shanghai est décédée environ neuf mois après avoir été mise en liberté conditionnelle médicale lors d’une peine de 6 ans et demi pour son refus de renoncer au Falun Gong, discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois ...
  • Implication par association dans les arrestations du Falun Gong en Chine

    Durant les 18 années de persécution du Falun Gong, le Parti communiste chinois a non seulement torturé les pratiquants, mais a également impliqué les membres de famille d’autres. Voici une sélection de plusieurs cas émanant d'un article Minghui publié le 13 juillet 2016 ...
  • Décédé après huit mois d'emprisonnement pour avoir suspendu une bannière avec les mots "Le monde a besoin d'Authenticité-Bonté-Patience "

    La famille de M. Cheng Huaigen a reçu un appel téléphonique inattendu de la prison Jiazhou le soir du 29 mai 2017, leur annonçant que M. Cheng était dans le coma et à l'article de la mort. Les autorités pénitentiaires ont prévenu que tout le monde dans la famille, excepté son épouse, pouvait venir voir M. Cheng une dernière fois. Ils ont menacé d'arrêter l'épouse de M. Cheng, elle aussi pratiquant de Falun Gong, si elle venait ...
  • Une femme du Henan meurt 3 mois après sa libération conditionnelle médicale

    L’agent Wang Gongjun du département de police de la ville de Mengzhou a menacé de lui rendre la vie misérable quand Mme Chai a dit qu'elle n'abandonnerait jamais sa pratique du Falun Gong. Les gardiens du centre de détention ont suivi en la torturant. Elle s’est vite retrouvée avec une côte cassée et une fracture de la colonne vertébrale, et avait même du mal à ramper, sans parler de se tenir debout ou de marcher. Elle est également devenue incontinente ...
  • Une femme décède après huit ans d’incarcération et de tortures pour son refus d'abandonner sa foi  

    Une femme de Dalian a été arrêtée trois fois depuis le début de la persécution du régime communiste contre la discipline spirituelle du Falun Gong en 1999. Pour son refus d'abandonner sa foi, Mme Sun Jingmei a été incarcérée dans un camp de travaux forcés pendant un an et emprisonnée pendant sept ans. Son état physique s'est considérablement détérioré après l'indicible torture qu'elle a subie au cours de l'incarcération. Elle est décédée cette année, le 16 avril, à l'âge de 61 ans.
  • Une femme du Jilin meurt moins de 10 mois après son admission en prison

    Une femme de 61 ans est décédée moins de 10 mois après son admission en prison pour y purger trois ans pour son refus de renoncer au Falun Gong, discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois ...
  • Une femme du Hubei meurt 2 mois après avoir été arrêtée pour sa foi

    Sa famille n'a jamais été informée de son arrestation ni du lieu elle était détenue. Ils ont contacté tous les commissariats locaux et les centres de détention, mais on leur a dit que personne ne savait où elle était.Environ deux mois après son arrestation, la famille de Mme Zhou a reçu un appel téléphonique du commissariat de Ziyang, leur demandant de venir identifier le corps de Mme Zhou dans une morgue locale ...
  • Un homme de l'Anhui condamné pour sa foi meurt 10 mois après son admission en prison

    Un habitant de la ville de Bozhou a passé les deux dernières semaines de sa vie dans l’unité de soins intensifs d’un hôpital avec des chaînes aux pieds et la police montant la garde à proximité. Sa famille n'a été autorisée qu’à l’apercevoir depuis l’autre coté de la vitre. Après qu’il ait rendu son dernier souffle, les autorités ont poussé à une crémation rapide de son corps sans le consentement de sa famille ...
  • Une femme du Jilin meurt en détention, la famille soupçonne un homicide

    Une habitante de la ville de Da'an est morte d'une insuffisance respiratoire alors qu'elle était détenue pour sa croyance en Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois (PCC). Sa famille soupçonne que les gardes lui ont endommagé ses poumons en la gavant brutalement.
  • Décès confirmés de quatre-vingts pratiquants de Falun Gong en 2016 suite aux arrestations et à la torture

    D'après les données compilées par Minghui.org, 80 citoyens chinois, dont 44 femmes, sont confirmés morts en 2016 pour leur refus de renoncer au Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois ...
  • Une femme du Jilin meurt en détention, la famille soupçonne un homicide

    Une habitante de la ville de Da'an est morte d'une insuffisance respiratoire alors qu'elle était détenue pour sa croyance en Falun Gong, discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois (PCC). Sa famille soupçonne que les gardes ont endommagé ses poumons en l'alimentant de force et avec brutalité ...