4303 morts confirmées

  • Davantage de détails sur la persécution brutale qui a conduit à la mort du pratiquant Zhang Jieping

    M. Zhang Jieping, pratiquant de l’agglomération de Jieping est mort d’une défaillance respiratoire le 5 septembre 2006. Il est mort après 4 mois de torture par des policiers du Centre de détention Baihelin dans le district Shapingba.
  • La pratiquante de Dafa Mme Zhang Xaiogeng âgée de 42 ans est morte des suites de la torture dans la ville de Jiamusi

    Mme Zhang Xiaogeng était une pratiquante de Falun Dafa de la ville de Jiamusi, province du Heilongjiang. Elle a été arrêtée trois fois et a été persécutée et torturée. Alors qu’elle était emprisonnée dans le camp de travail de Jiamusi, elle a été menotté les mains derrière le dos et a du faire du travail d’esclave. Plusieurs médecins et gardes lui ont aussi prélevé du sang de force. Mme Zhang Xiaogeng a été libérée après trois ans et une semaine d’emprisonnement. Cependant elle ne s’est jamais remise des abus qu’elle a subis en détention et est décédée le 13 septembre 2006.
  • M. Yin Anbang, 38 ans, un pratiquant de Harbin City, province du Heilongjiang, a été persécuté à mort à la prison de Tailai (Photo)

    M. Yin Anbang, un pratiquant de l'agglomération de Harbin, dans la province du Heilongjiang, a été cruellement persécuté à répétition. A la fin d'avril 2006, M. Yin a été transféré de la Prison de Hulan à la Prison de Tailai dans l'agglomération de Qiqihar, où la persécution a continué . Il a fait une grève de la faim pour protester. Au 15 août 2006, il avait été persécuté à mort.
  • Pratiquant de Falun Gong, M. Wang Guibin, est persécuté à mort dans la ville de Zhangjiakou, province du Hebei

    Le 1er septembre 2006, M. Wang Guibin a été illégalement arrêté par les officiers de police du bureau de sécurité publique du comté de Wanquan, par l'équipe de sécurité nationale et par le commissariat de police de la ville de Ximalin, ainsi que par les fonctionnaires du conseil du parti du village. Il a été envoyé au centre de détention de Shisanli, à Zhangjiakou, pour y être persécuté. À 1 heure du matin le 14 septembre 2006, la police a déclaré que M. Wang était mort. Cependant, on a interdit à son épouse de voir son corps. Les trois fils de M. Wang se sont immédiatement précipités pour voir le corps, mais la police les a empêchés d’emporter le corps de leur père à la maison. On ne sait pas comment M. Wang est mort.
  • Après avoir subi la persécution pendant plusieurs années, Mme Liu Yuerui, est décédée à l'âge de 74 ans

    Mme Liu Yuerui a été persécutée pendant longtemps et a subi une énorme pression venant de sa famille. Elle n’a pas pu supporter les mauvais traitements mentaux et physiques et elle en est morte, le 25 avril 2006.
  • En mémoire de M. Zhang Yanchao, pratiquant de Dafa persécuté à mort à 30 ans

    M. Yang Yanchao, 30 ans, vivait dans le village ouest de Huangzhen, ville de Lalin, Wuchan City, dans la province du Heilongjiang. Le 10 avril 2002, M. Zhang a été illégalement arrêté par des policiers du commissariat de police du village de Hongqi alors qu’il retournait chez lui de Shuangcheng. Il a perdu contact avec sa famille. Le 30 avril, lorsque sa fille a pu le revoir de nouveau, il était déjà mort.
  • Mme Chen Suxiang est battue à mort après un jour de détention (Photos)

    Le 12 septembre 2006, Mme Chen Suxiang, une pratiquante de Falun Dafa de la ville de Tangshan, a été arrêtée par Li Zhiqiang, président de la sécurité de Qianquzhuang Dadui (un bourg voisin). Elle a été brutalement battue par un groupe de gardes, qui l’ont sérieusement blessée. Elle a été transférée au commissariat de Kaiping le 13 septembre 2006 et est morte le jour même.
  • M. Zhang Jieping, âgé de 56, est mort après avoir été persécuté au centre de détention Baihelin, ville de Chongqing

    Disciple de Dafa, M. Zhang Jieping du district de Shapingba, ville de Chongqing est mort d’un disfonctionnement pulmonaire aux environs de 6:00 le matin, le 5 septembre 2006, après avoir été torturé pendant près de quatre mois par les policiers du centre de détention Baihelin, district de Shapingba.
  • Le meurtrier de Zuo Zhigang est toujours en liberté – ses parents refusent que son corps soit incinéré (Photo)

    Il y a cinq ans, Zuo Zhigang, pratiquant de Falun Gong de la ville de Shijiazhuang a été emmené par la police la veille de son mariage et torturé à mort dans la nuit. Ses parents ont exigé que son corps soit conservé afin qu’ils puissent demander justice. Récemment, le service administratif funéraire a publié une annonce publique demandant avec insistance que la famille incinère le corps sous les six jours. Le couple a dit que puisque la personne qui avait tué Zuo Zhigang était toujours en liberté, le corps de Zuo Zhingang servait de preuve et qu'ils ne permettraient pas l'incinération.
  • La police détruit une tente de deuil après la mort du pratiquant Wang Jianguo

    Le 10 avril, après que la respiration et les battements du coeur de M. Wang se soient arrêtés, il a été envoyé à l’hôpital no. 222 de la ville de Jilin pour « traitement d’urgence ». Pourquoi le premier centre de détention de la ville de Jilin est-il « venu au secours » d’une personne déjà morte ? Avant son arrestation M. Wang jouissait d'une très bonne santé, mais en l’espace de 40 jours dans le premier centre de détention de la ville de Jilin il était mort ! Les membres de sa famille ont mis en place leur propre lieu de deuil et tenu une cérémonie en sa mémoire pour que les gens puissent venir et exprimer leurs condoléances. Le 30 avril, la police a démantelé la tente couvrant le lieu de deuil.
  • M Dai Xianming de la province du Hubei Province est mort en raison de la persécution

    En avril 2001, M. Dai a été envoyé au Camp de travail forcé de Shizishan par les fonctionnaires du commissariat de police de Xiaochi sans raisons ni preuves. Parce qu'il n'a pas satisfait aux conditions médicales le camp l'a rejeté. A la fin mars 2002, il a été envoyé au Département de police de Lushan dans l'agglomération de Jiujiang, province du Jiangxi, par la police locale. Il a été cruellement torturé et était au seuil de la mort quand sa famille l'a fait sortir sous caution.
  • Deux pratiquants des provinces du Hebei et du Heilongjiang meurent en résultat de la persécution

    A la fin 2000, M. Li Jingzhuang et sa femme sont allés à Pékin faire pacifiquement appel contre la persécution et tous les deux ont été illégalement arrêtés et détenus dans un centre de détention local. M. Li Jinzhuang a été brutalement battu par les gardes et les prisonniers. Ses côtes ont été fracturées du aux coups. Il n'a pas pu supporter la pression les mauvais traitements et ses maladies antécédentes ont réapparues ...
  • Une professeur d’école est morte sous la persécution après avoir distribué les " Neuf commentaires ", le comité politique et judiciaire continue d’arrêter des pratiquants

    Mme Huang Baozhen, pratiquante de Falun Dafa, enseignait à l’école Zhenhua à la préfecture de Qiannan, dans la Province de Guizhou. On l’a forcée à quitter son domicile afin d’éviter d’être arrêtée pour avoir distribué les Neuf commentaires sur le Parti communiste. Mme Huang est morte le 1er février 2005. Le comité politique et judiciaire du Parti communiste à la préfecture de Qiannan continue maintenant à arrêter des pratiquants.
  • M. Xin Minduo torturé à mort dans la prison de Nanshan

    Pratiquant de Falun Gong Xin Minduo, a été illégalement condamné à 13 ans de prison. Il a été emprisonné dans la prison Nanshan de l’agglomération de Jinzhou, province du Liaoning le 21 février 2006. Parce qu’il savait être innocent, il a refusé de suivre tous les règlements de la prison. Il a refusé de porter l’uniforme de la prison, d’effectuer des travaux forcés, et a demandé à être relâché, puisqu’il n’était coupable d’aucun crime. Pour ces actions, il a été jeté dans une petite cellule par la police, nourri de force et soumis à beaucoup d’autres tortures inhumaines. Le 1 septembre 2006, Xin Minduo a été persécuté à mort dans la prison Nanshan.
  • Appel à enquêter sur la mort de Mme Yuan Suxian, en 2005 dans la ville de Chongqing

    Cela fait déjà un an depuis que Mme Yuan Suxian a été persécutée à mort dans la région de Jiulongpo dans la ville de Chongqing. Une autre pratiquante, Fan Defang, qui avait été arrêtée en même temps que Mme Yuan et qui était la personne qui avait révélé la mort de Mme Yuan a été condamnée à trois ans de prison. Depuis, peu de personnes connaissent les circonstances de la mort de Mme Yuan. Je vous rapporte seulement ce que je sais et j’espère que les organisations internationales puissent mener des enquêtes plus poussées.