Canada : Clarifier les faits pendant la visite du Ministre chinois du Commerce à Vancouver (photos)

Le 7 Août les pratiquants de Falun Gong ont fait une pratique collective près de l’hôtel « Canada Place » au centre de Vancouver où était descendu le Ministre chinois du Commerce, M. Lu Fuyuan. Ils ont déplié les bannières pour protester contre la persécution de quatre années du régime de Jiang Zemin envers le Falun Gong et ont bien saisi l’opportunité de clarifier les faits.


    

Le matin du 7 août dès 6h, les pratiquants se sont rassemblés près de l’Hôtel "Canada Place". Certains tenaient des bannières avec les mots « Falun Dafa est grand! » « Le principe du Ciel est Clair, Amenez Jiang Zemin en Justice » «Le bras de la Loi s’étend ».Quelques pratiquants pratiquaient les exercices et d'autres distribuaient des dépliants aux passants.

Cette activité visait à s'opposer à la persécution inhumaine du régime de Jiang et donnait aux pratiquants l'opportunité de clarifier les faits aux membres de la délégation afin de les réveiller des mensonges. Le pratiquant Li Lan a dit quand il fût interviewé par des journalistes : « La persécution de Jiang Zemin envers le Falun Gong est totalement basée sur des mensonges, qui ont trompé les gens. Il a utilisé un quart du revenu national pour persécuter le Falun Gong. En conséquence, des centaines de milliers de bonnes personnes qui cultivent Vérité – Compassion -Tolérance sont forcées de partir de leur maison et de devenir sans abri pour éviter d'être emprisonnées. Plus de 100 000 pratiquants sont illégalement emprisonnés. Presque tous les jours des pratiquants sont torturés à mort ». « Actuellement, les pratiquants de Falun Gong dans un certain nombre de pays font des procès contre l'ancien dirigeant de la Chine sous l’accusation de génocide. Nous croyons que le bien sera récompensé par le bien, et que le mal recevra sa due rétribution. Par conséquent nous venons ici, en espérant que les Chinois qui ont été trompés par les mensonges, pourrons apprendre la vraie histoire à propos de Falun Dafa et se joindre à nous pour arrêter cette persécution [par la bonté et la justice] ».

Quand les fonctionnaires du consulat chinois ont vu les pratiquants de Falun Gong, ils ont immédiatement placé un groupe d’officiers de police et de personnel de sécurité de l'hôtel à l’entrée. Ils avaient l’air assez nerveux. Ils ont eu de longues discussions et ne cessaient de changer le lieu de stationnement Sans armes, les pratiquants de Falun Gong faisaient juste un appel paisible pour condamner le principe criminel qui a lancé cette répression. Pourquoi tant de peur ? Cela reflétait la crainte de Jiang que les fonctionnaires du gouvernement de la Chine n’apprennent la propagation mondiale du Falun Gong. Il avait peur que les gens apprennent le procès contre lui. Il avait peur que ses crimes ne soient exposés.



Les pratiquants ont expliqué les faits de la persécution aux officiers de police et leur ont dit pourquoi nous étions venus ici. A travers la clarification de la vérité, les officiers de police ont compris que nous étions venus ici pour faire appel pacifiquement et ne leur apporterions aucun ennui. Ils ont même dit aux pratiquants occidentaux quels véhicules étaient utilisés pour servir la délégation.

Quand les principaux membres généraux de la délégation se sont réunis à l'entrée ou sont montés dans les véhicules, les pratiquants leur ont calmement dit : « Jiang sera condamné à travers les âges pour sa persécution envers le Falun Gong. Nous espérons que vous apprendrez la vérité sur le Falun Gong. En ce moment critique, SVP choisissez la conscience et la justice ». « SVP rappelez-vous que le Falun Gong est bon ».

Les activités des pratiquants de Falun Gong ont pris fin vers 9 heures du matin, quand la délégation est partie de l'hôtel.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.