L’Ambassadeur allemand aux Nations Unies reçoit près de 1000 lettres appelant à secourir Xiong Wei et Lin Wenrong

Durant la Commission des Droits de l’homme des Nations Unies, plus d’un millier de pratiquants de Falun Gong de plus de 40 pays se sont rassemblés à Genève. Ils ont tenu un appel pacifique devant le bâtiment des Nations Unies pour demander à tous les gouvernements de prêter attention à la brutale persécution des pratiquants de Falun Gong en Chine. Ils ont aussi demandé au Gouvernement chinois d’arrêter immédiatement la persécution du Falun Gong. La répression du Falun Gong par le régime de Jiang a l’intention d’écraser le Falun Gong en Chine et même dans le reste du monde. Cette persécution systématique et bien planifiée a violé la constitution de la chine ainsi que les lois internationales que les autorités chinoises ont signé. Cette persécution perverse est une menace pour la communauté internationale. Les pratiquants de Falun Gong ont déjà intenté un procès au régime de Jiang pour génocide et crimes contre l’humanité.



Un pratiquant israélien, Xiong Zhiyuan, et de nombreux pratiquants allemands sont allés à Genève pour lancer un appel urgent au gouvernement allemande et aux gouvernements d’autres pays pour qu’ils aident à secourir les pratiquantes de Falun Gong Xiong Wei et Lin Wenrong, qui sont illégalement détenues en Chine. Durant leur séjour à Genève, ils ont collecté 863 lettres d’appel et 183 signatures demandant au gouvernement allemand de secourir les deux pratiquantes. Ils les ont remises à l’Ambassadeur des Nations Unies, dans l’espoir qu’il puisse représenter leurs voix auprès du gouvernement allemand. En même temps, ils ont appelé l’Ambassadeur à personnellement demandé au gouvernement chinois durant la Commission des Droits de l’Homme aux Nations Unies de relâcher immédiatement Xiong Wei et Lin Wenrong. Dans sa lettre à l’Ambassadeur, Xiong Zhiyuan écrivait, « d’abord, je remercie le gouvernement allemand pour ses efforts pour secourir ma sœur, Xiong Wei et la pratiquante de Falun Gong Lin Wenrong. En présentant ces signatures et lettres d’appel personnelles, je souhaite sincèrement qu’en mon nom et en celui de toutes ces bonnes personnes qui ont écrit ces lettres, vous exprimerez nos voix à votre gouvernement. En même temps, je fais appel à vous pour demander que le gouvernement chinois relâche ma sœur, Xiong wei ainsi que Lin Wenrong inconditionnellement. J’espère que grace aux efforts du gouvernement allemand, ma sœur et Lin Wenrong seront bientôt libres. En entendant les nouvelles que des pratiquants de Falun Gong avaient été libérés de détention avec l’aide du gouvernement canadien et du gouvernement irlandais je suis de plus en plus confiant.."

   

Xiong Zhiyuan et un pratiquant de Falun Gong allemand remettant les lettres d’appel à l’Ambassadeur allemande aux Nations Unies

Xiong Wei, la soeur du pratiquant israélien, Xiong Zhiyuan, étudiait à l’Université Technique de Berlin. Le 5 janvier 2001, elle fut arrêtée alors qu’elle distribuait des imprimés révélant la vérité à propos de la persécution du Falun Gong à Beijing. Elle fut condamnée à 2 ans d’emprisonnement sans une trace. Elle est à présent détenue dans le camp de travail pour femmes de Xinan à Beijing. Lin Wenrong apprenait l’allemand à Dusseldorf. Elle fut kidnappée lorsqu’elle retourna en Chine visiter sa famille en janvier 2003. Elle fut alors détenue dans le Camp de Travail de la ville de Shiyan, province de Hubei et a été depuis déplacée pour être emprisonnée dans la ville de Wuhan.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.