CIFD : À l’intérieur de la Chine : Des pratiquants de Falun Gong enlevés et tués par mesure de répression avant la visite d’un gouverneur américain

Au moins un pratiquant du Falun Gong a été tué et un autre envoyé dans un camp de travail dans la province du Hebei, lors de mesures de répression des forces de sécurité entourant la visite du gouverneur de l’Iowa Terry Branstand en juin. Les attaques avaient pour but d’identifier qui a publié sur Internet les détails d’une pétition signée par 700 villageois appelant à la libération d’un de leur voisin pratiquant de Falun Gong.


La série d’évènements a débuté le 1er juin 2012 quand la police a tenté d’enlever M. Li Lankui (李兰奎) dans le village Dong’anfeng parce qu’il pratique le Falun Gong. Les villageois ont avec succès déjoué les efforts de la police en entourant les voitures et faisant pression sur les agents pour qu’ils n’arrêtent pas Li, un membre respecté de la communauté. Les autorités y compris l’extralégal bureau 610 ont continué à surveiller Li. Ils ont harcelé les villageois, les avertissant de ne pas s’associer avec Li et condamnant à une amende de 1 500 yuans un commerçant qui avait conversé avec lui.

M. Li Lankui et son fils. Li a été enlevé par la police de la province du Hebei en juin avant la visite du gouverneur de l’Iowa Terry Branstad dans la région

Le 7 juin, les agents de la sécurité ont fait une deuxième tentative pour enlever Li. Cette fois-ci ils ont réussi et l’ont emmené et secrètement condamné à 15 mois dans un camp de travaux forcés. Il est actuellement détenu dans le centre de lavage de cerveau de Shijiazhuang..


L’enlèvement de Li faisait d’un grand “nettoyage” de la police à l’échelle de la ville souvent mené avant une date politique sensible, des évènements internationaux ou une visite de dignitaires étrangers. Dans ce cas, le nettoyage précédait une visite en mission commerciale du gouverneur de l’Iowa Terry Branstad à l’invitation de Xi Jinping, un membre du puissant comité permanent du politburo du Parti communiste chinois et qui devrait succéder à Hu Jintao en tant que haut dirigeant à la fin de cette année. La visite a eu lieu entre le 25 mai et le 5 juin avec une nuit à Shijiazhuang dans la province du Hebei. La famille de Li et ses amis ont depuis envoyé une lettre au gouverneur Branstad demandant son aide pour obtenir sa libération.


“Les dignitaires étrangers qui visitent la Chine devraient savoir que le Parti communiste utilise souvent leurs voyages pour resserrer les restrictions sur les habitants y compris en enlevant des pratiquants de Falun Gong et les envoyant dans des classes de lavage de cerveau” a déclaré Levi Browde, Directeur exécutif du Centre d’information de Falun Dafa. “Les fonctionnaires étrangers devraient faire clairement comprendre à leurs homologues qu’une telle conduite est inacceptable et qu’ils annuleront tout accord signé si jamais ils apprennent que ne serait-ce qu’un seul citoyen chinois innocent a perdu sa liberté en lien avec leur visite.”


Une pétition signée par plus de 700 villageois demandant la libération de M. Li Lankui


Après l’enlèvement de Li, les villageois se sont mobilisés de nouveau en sa faveur. En trois semaines plus de 700 personnes ont signé une pétition demandant que ce monsieur âgé soit libéré, le denier appel de ce genre en ce qui est en train de devenir un phénomène national. Des banderoles et des ballons avec des messages tels que “Liberté de croyance; Arrêtez la persécution” et “Le monde a besoin d’Authenticité-Compassion-Tolérance” (les principes de base de l'enseignement spirituel du Falun Gong) sont apparus dans les endroits publics.


Quand des images de la pétition et des banderoles sont apparues en ligne, y compris sur le site du Falun Gong Minghui en langue chinoise, la police a réagi rapidement, opérant des descentes dans les maisons et interrogeant les villageois dans un effort d’identifier qui avait publié les photos.

Mme Yang Yinqiao qui a fait une chute mortelle en août lors d’une attaque par la police pour découvrir qui avait publié les détails de la pétition en faveur de Li Lankui sur Internet.


Lors d’une descente de la police au domicile de la pratiquante de Falun Gong Mme Yang Yinqiao (杨银桥) le 7 août, Mme Yang est mystérieusement “tombée” de la fenêtre de son appartement au cinquième étage. La police a immédiatement quitté les lieux pour revenir en tenue anti-émeute quand l’époux de Mme Yang est rentré chez lui et l’a découverte dans la rue. Il a appelé les urgences mais elle a été déclarée morte sur les lieux. La police a ensuite bouclé la rue et a battu ceux qui cherchaient à s’approcher, y compris le propre fils de Yang.


La police serait toujours en poste dans le village de Dong'anfeng, essayant de trouver les responsables de la publication en ligne. Plusieurs autres pratiquants de Falun Gong ont été arrêtés, dont une femme qui aurait perdu connaissance et est entrée en convulsions en raison de mauvais traitements par les policiers. L’épouse de Li et sa fille ont également été détenues le 2 août.


“Les événements dramatiques et tragiques autour de la pétition pour libérer Li illustrent combien le Parti communiste a peur de l'attention internationale aux appels croissants du peuple chinois pour arrêter la persécution de leurs amis et voisins qui pratiquent le Falun Gong” a déclaré Browde. “Raison pour laquelle l’histoire de M. Li et Mme Yang doit faire l’objet d’une enquête et être révélée. ”

Le Centre d’Information du Falun Dafa exhorte les responsables de la province du Hebei à tenir compte des demandes formulées dans la pétition en faveur de M. Li, à le libérer immédiatement, et à enquêter sur la mort de Mme Yang Yinqiao et punir les responsables. Le Centre invite également les médias étrangers à rapporter ces cas et les fonctionnaires du gouvernement, y compris le gouverneur Branstad, à appeler à la libération de Li.


*****************************************************

POUR DE PLUS AMPLES INFORMATIONS VEUILLEZ CONTACTER LE CENTRE D'INFORMATION DE FALUN DAFA

Contacts: Gail Rachlin (+1 917-757-9780), Levi Browde (+1 845-418-4870), Erping Zhang (+1 646-533-6147), or Joel Chipkar (+1 416-731-6000)

Fax: 646-792-3916 Email: contact@faluninfo.net, Website: http://www.faluninfo.net/

Contacts en France : 06-74-90-02-85 ou 06.22.45.63.81

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs : chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.