Royaume Uni : l’Exposition internationale L'Art d' Authenticité-Compassion-Tolérance à Leeds

L’Exposition l'Art d' Authenticité-Compassion-Tolérance a ouvert ses portes le 5 juillet 2012 à Leeds, une ville financière importante au Royaume Uni. Elle est présentée dans l’historique Leeds Corn Exchange au centre-ville, bâtiment victorien magnifiquement restauré abritant aujourd'hui un centre commercial. L’évêque de Ripon et de Leeds, le Reverend John Packer a eu l’honneur de couper le ruban.


Le Leeds Corn Exchange, qui accueille l’exposition L' Art d'Authenticité-Compassion-Tolérance

L’évêque de Leeds, le révérend John Packer coupe le ruban à l’inauguration de l’exposition

L’évêque est venu tôt à l’exposition et a regardé attentivement chaque tableau. Le révérend Packer a déclaré : “Ça a été un grand privilège de faire le tour de l’exposition et de voir la représentation d’Authenticité-Compassion-Tolérance, souvent à la lumière de la persécution substantielle et de la souffrance. Ce qui m’a le plus frappé est la façon dont le Falun Gong, qui a un profond lien avec l’école de Bouddha et du Tao, peut nous parler, en certaine intelligence, de toutes ces valeurs éternelles. Je suis en mesure d’accueillir et de féliciter la représentation de ces valeurs, en fait, j'ai également connu un baptême. Aujourd’hui l’exposition me donne le sentiment qu’il est très important de s’inquiéter et de défendre les droits de l’homme.”


Une pratiquante du Falun Gong s'étant enfuie de Chine et étant arrivée au Royaume Uni il y a quelques mois a partagé son expérience personnelle sur la façon dont le Parti communiste chinois persécute les pratiquants de Falun Gong. Durant sa détention, cette pratiquante, dans la soixantaine, a été attachée sur un banc du tigre pendant 14 heures et forcée à faire du travail d’esclave. La corrélation entre les peintures et la réalité a ému de nombreux visiteurs.


John Lllingworth, Conseiller de la ville de Leeds


Le contenu exprimé dans l'exposition a fait naître de nombreuses pensées dans l'esprit du conseiller de la ville de Leeds, M. John Lilingworth . Il a dit que c’était la première fois qu’il entendait parler de Dafa et de sa persécution et il a ajouté qu’il voulait faire son possible pour aider les pratiquants du Falun Gong car une persécution aussi abominable ne peut être tolérée par l’humanité.


Nigel Walsh, conservateur de la Galerie d’art contemporain de Leeds, est également venu à l'exposition. Il a commenté : “C’est un exposition très intense et touchante. Pour moi, c'est intéressant de voir la façon dont les artistes expriment le sujet dans différents styles et traditions. Je pense que ça peut la rendre très intéressante à voir.”


M. Wash a particulièrement mentionné un tableau qui montre une victime qui est morte suite à la torture. Près de son lit se trouve un morceau de papier froissé tombé sur le sol et au premier plan une femme est assise à son chevet dans la douleur. M. Wash a déclaré que le morceau de papier froissé exprime une communication entre les vivants et les morts, permettant une association infinie avec une profonde tristesse . Des dispositifs similaires apparaissent dans d’autres peintures extraordinaires. M. Wash a déclaré qu’il ne s’attendait pas qu’une telle représentation reflète une réalité concrète de la vie.


L’exposition l'’Art Authenticité-Compassion-Tolérance restera ouverte à Leeds pendant 11 jours, jusqu’au 16 juillet. On estime que l’exposition attirera des milliers de visiteurs au Corn Exchange pour voir les peintures.

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs : chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.