Londres, RU: les pratiquants expliquent les faits au sujet du Falun Gong à St. Martin’s Place

St. Martin’s Place, située au centre de Londres près de Trafalgar Square, est non seulement très fréquentée mais a également été pendant des années pour les pratiquants de Falun Gong du Royaume Uni, un endroit important pour exposer les faits au sujet du Falun Gong.


Le samedi 9 juin 2012 les pratiquants du Royaune Uni se sont rassemblés à St Martin’s Place pour faire la démonstration des exercices du Falun Gong et expliquer les faits afin d’éveiller les consciences à propos de la persécution. Toute la journée, de nombreuses personnes du monde entier sont passés près de l’activité du Falun Gong. Certains ont immédiatement dit vouloir apprendre la pratique alors que d’autres qui avaient déjà entendu parler du Falun Gong ont saisi l’occasion pour s’informer davantage.


Chaque samedi les pratiquants de Falun Gong font la démonstration des exercices du Falun Gong à St. Martin Place et sensibilisent les gens au sujet de la persécution

À St. Martin’s Place, les gens ayant appris les faits signent une pétition pour protester contre la persécution

Après avoir vu les pratiquants faire le deuxième exercice Franck a décidé d’apprendre le Falun Gong

John, un français, a décidé d’apprendre le Falun Gong et a signé la pétition


Frank, un anglais né en Afrique, était ingénieur avant de prendre sa retraite. Il traversait St. Martin Place au moment où les pratiquants faisaient le deuxième exercice. Il s’est arrêté pour les regarder un bon moment puis est allé trouver un pratiquant qui distribuait des dépliants et lui a demandé s’il pouvait apprendre. "Je sais qu’il est difficile de rester debout sans bouger ne serait-ce qu’une minute, mais eux (les pratiquants du Falun Gong) sont capables de rester debout si longtemps. Cela signifie que cette pratique est certainement inhabituelle a-t-il dit. Je pense que cela doit détendre bien que ce ne soit pas facile à faire. Je dois m’y mettre.” Après avoir eu l’adresse du site de pratique de Londres, Franck a dit qu’il irait au parc pour apprendre la pratique le week-end prochain.


John, un Français, fait partie du personnel de vente et de marketing d’une entreprise et travaille à Londres depuis six ans. Ce samedi après-midi alors qu’il traversait St. Martin’s Place pressé, il a vu le Falun Gong pour la première fois. Il n’a pas pu s’empêcher de s’arrêter et de regarder la démonstration des exercices. Après avoir regardé un moment, John a demandé à un pratiquant comment il pourrait apprendre. Il a dit qu’il ressentait une « paix” totale, le genre de paix à laquelle il aspirait depuis longtemps. Il a dit qu’il était toujours stressé et sous pression en vivant dans la société actuelle. C’était très difficile d’être "paisible” il voulait donc essayer la pratique du Falun Gong. Ayant appris les faits concernant la persécution, il a immédiatement signé la pétition contre la persécution.


Phil est un citoyen britannique d’origine arabe qui vit à Londres. Il dirige une entreprise de conception multimédia. Avec son téléphone portable, il a filmé les trois pratiquants en train de faire les exercices à St. Martin’s Place, puis il a demandé à un pratiquant s'il était autorisé à télécharger la vidéo et des photos pour son propre site de réseau social. Il a dit qu’il avait entendu parler du Falun Gong auparavant, mais n'avait pas vraiment appris les faits, mais ce samedi après-midi, en regardant attentivement les pratiquants faire la démonstration des exercices, il avait soudainement eu un sentiment très fort. Il a dit : "je pense que c’est très paisible, sacré et harmonieux; J'aime sentir l'énergie, une énergie très positive. Je pense que je devrais télécharger cette vidéo (de démonstration des exercices du Falun Gong) sur ma page Facebook, parceque ça mérite d'être partagé. "


Phil va télécharger sa vidéo et les photos de pratiquants faisant les exercices sur son propre réseau social

En discutant avec les pratiquants, Phil en a appris davantage sur la persécution. Il l’a condamnée, en disant: "Cela n'a aucun sens. C’est inacceptable de réprimer ce groupe pacifique."


Bettina Reiber est une artiste allemande qui enseigne actuellement dans une école d'art à Londres. Ayant lu attentivement les panneaux d'informations, elle est allée droit vers la table et a signé la pétition pour protester contre la persécution. Elle a dit : "j'ai entendu parler du Falun Gong et j’ai vu les pratiquants protester pacifiquement devant l'ambassade de Chine en Angleterre, mais je ne savais pas que le Falun Gong s'était propagé dans plus de 100 pays et régions dans le monde, je ne savais pas non plus que les pratiquants du Falun Gong du Royaume-Uni manifestent pacifiquement devant l'ambassade de Chine 24 heures sur 24 depuis plus de dix ans."


Bettina Reiber, une artiste allemande, a exprimé son admiration pour la persévérance des pratiquants à résister à la persécutionspan>


Ayant appris les faits, Mme Reiber a exprimé son admiration pour la persévérance des pratiquants à résister à la persécution, et a dit qu'ils avaient permis à de plus en plus de personnes de comprendre la véritable situation. Elle a dit : "En fait, c’est très émouvant. Je vais rarement dans le quartier où se trouve l'ambassade de Chine, mais chaque fois que je passe par là, j'ai toujours vu quelqu'un (qui manifeste pacifiquement à la persécution). Leur persistance, ne jamais abandonner, une adhésion à long terme, informer le public de la vérité de la manière la plus pacifique, sont les moyens les plus puissants pour faire face à la violence la plus brutale. J’ai beaucoup d'admiration pour les pratiquants (du Falun Gong). "


En voyant les gens allant d’eux-même et avec enthousiasme signer la pétition pour protester contre la persécution, Bettina a encouragé davantage les pratiquants de Falun Gong, en disant: "Ce que vous avez fait est très bien. Vous aidez de plus en plus de gens à Londres à connaître la véritable situation. On voit que beaucoup de gens qui passent par-là signent la pétition. De plus en plus de gens comprennent. Prenez-moi comme exemple. Je ne connaissais pas les faits au sujet du Falun Gong il y a dix ans. Une décennie est passée et cette période de temps est en effet trop longue pour les personnes qui souffrent de la persécution, mais vous faites de mieux en mieux grâce à dix années de travail acharné et votre énergie est de plus en plus forte. Je dirais donc que votre persistance est en elle-même très significative. "


Parmi les gens passant par St. Martin’s Place il y avait de nombreux visages chinois. Tous se sont arrêtés pour regarder et en apprendre davantage au sujet du Falun Gong. Une jeune fille chinoise qui a grandi en Suède, a non seulement signé la pétition, mais a également demandé des matériaux d'information en chinois pour ses parents. Deux jeunes hommes originaires de Chine continentale et vivant au Royaume-Uni depuis des années ont pris l'initiative de parler avec des pratiquants en espérant que ces derniers pourraient à leurs questions à propos du Falun Gong. Après avoir patiemment écouté les réponses, ils ont dit : " Nous comprenons maintenant. Nous vous remercions."


Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs : chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.