La puissance du Falun Dafa pour guérir des maladies à long terme

Maître Li a soigné ma maladie cardiaque et nombre d’autres maladies


J'ai 64 ans. Ma triste histoire a débuté lorsque 23 ans plus tôt, on m’a diagnostiqué une maladie cardiaque. Lors de tests à l’hôpital, ma pression sanguine était élevée. Les traitements médicaux n'ont pas réussi à me soigner et pire, j’ai eu un empoisonnement dû aux médicaments et une hépatite. Cette dernière a été soignée avec succès, mais peu après, j’ai souffert de diabète. Un test sanguin a montré un taux de sucres de 15,6. La pression sanguine élevée et le diabète mellitus ont perturbé mon corps, je souffrais de maux de têtes, avais la tête enflée, de la tachycardie et tremblais tout le temps. Comme j’étais faible, je voulais simplement me reposer et manquais de force pour faire les choses. Après avoir été hospitalisée, j'ai subi de nombreux traitements différents. J’ai essayé les médecines chinoise et occidentale, mais ma santé ne s’est pas améliorée. Je me sentais impuissante.


A l’âge de 48 ans, j’aidais mon beau-frère à déménager. La route était cahoteuse, et j'ai été fortement secouée. Comme c'était un peu douloureux, je suis allée à l’hôpital. On m'a diagnostiqué une fracture d’un os pelvien et j'ai été hospitalisée à nouveau, alitée et nécessitant des soins 24 heures sur 24.. Un mois plus tard, je suis sortie et j’ai du récupérer pendant deux mois supplémentaires. La fracture ne s’était pas remise et je souffrais en permanence. A l’âge de 58 ans, j’ai eu une inflammation du genou droit. Ma jambe était enflée et me faisait mal lorsque je marchais. J’étais malheureuse, souffrais en permanence sans aucun soulagement en vue.


Pendant un an, j’ai pratiqué un qigong, qui ne m’a pas aidée. Puis, j’ai pensé à la religion et me suis convertie au Bouddhisme, brûlant de l’encens, et vénérant le Bouddha. Cela m'a coûté beaucoup et j’ai fait beaucoup de dons. J’ai alors vénéré une bodhisattva pendant plus d’une décennie, mais sans aucune amélioration dans ma vie.


En mai 2007, j’ai fais la connaissance d’un pratiquant de Falun Gong. J’ai eu la chance de rencontrer cette pratique. Au début, je devais rester allongée lors de l’étude du Fa en groupe, en raison de ma maladie.


Après 15 jours de pratique, ma tension a baissé et la tachycardie a disparu. La fracture de mon os pelvien ne me faisait plus souffrir, la synovite avait disparu, et le diabète mellitus allait mieux. Soudain, j’ai réalisé un jour que j'étais en bonne santé.


Dafa a montré son pouvoir divin à travers moi. Maintenant je peux marcher rapidement et j’ai une énergie inépuisable. Après avoir vu ma guérison soudaine, mon époux, une de mes plus jeunes sœurs et mes trois jeunes frères ont commencé à lire les livres de Falun Dafa. Ma seconde belle-sœur cadette, qui était secrétaire était déjà une pratiquante et protégeait secrètement des pratiquants. Toute ma famille a compris la bonté du Falun Dafa et a quitté le Parti communiste chinois (PCC) et ses organisations affiliées.


Maître Li m’a sauvé la vie, m’a fait voir la vérité, m’a transformée en personne droite, a éliminé mes maladies et purifié mon corps. Je crois en Maître Li de tout mon cœur et ferai les (trois choses) qu’Il demande aux pratiquants.



II. Falun Dafa a montré ses pouvoirs divins et de nombreuses maladies ont été soignées sans médicaments

Mon époux et moi étions des ouvriers, mais avons perdu nos emplois plus d’une décennie plus tôt. Ceci a entrainé des désastres pour une famille ayant peu de revenus, n'ayant plus de moyens de subsistance. Nous avions deux filles. L’ainée était au lycée, ce qui, indubitablement constituait un autre fardeau pour nos finances.


Un homme d’âge moyen m’a aidée à trouver un emploi dans une glacière. Cependant, je ne pouvais pas m’acheter de bottes et portais les chaussures vieilles et usées de mon frère ainé. J’ai été exposée au froid pendant trois ans et avais des engelures aux pieds et aux jambes. C’était très douloureux et difficile à endurer. Je devais marcher en me tenant au mur. Plus tard, je n’ai plus pu travailler et notre famille a du joindre les deux bouts avec les faibles revenus de mon époux.


Avant de perdre mon emploi, je faisais un travail physique difficile dans une usine, tirant des voitures avec trois autres personnes. Une d’entre elles saisissait chaque opportunité pour éviter le travail lourd. Ainsi au cours des années, j'ai dû endosser une charge de travail plus lourde. J’avais mauvais caractère et étais très en colère contre cette personne. Être continuellement contrariée m'a stressée et a affecté ma santé. Nous n’avions pas d’argent pour les visites ou les traitements des médecins, ainsi, après quelque temps, je n'ai plus pu effectuer de travail lourd.

.
Un ami m’a parlé de Falun Dafa. En quinze jours de pratique, j’ai été guérie. Ma fille a eu un bébé peu après son mariage. Comme elle travaillait, j’ai gardé son bébé et effectué les travaux ménagers. J’ai cessé de pratiquer Falun Dafa. En quelques mois, non seulement mes anciennes maladies sont revenues, mais on m’a aussi diagnostiqué une pression sanguine élevée. On m'a demandéa de me calmer, de prendre des médicaments et de subir des injections. Je souffrais de maux de tête, étais engourdie, et à nouveau, stressée. J’étais épuisée et éprouvais des difficultés à faire les travaux ménagers et à m’occuper du bébé.


Mon époux et mes enfants étaient tous inquiets. En plein désespoir, je me suis remise à pratiquer Falun Dafa et après six mois, j'étais de nouveau en bonne santé.


Je suis âgée de 62 ans. Falun Dafa m’a aidée à devenir une personne en bonne santé, quelqu’un qui n’est plus stressé et je pouvais travailler à nouveau. Le langage humain ne peut exprimer la gratitude que j’éprouve envers Maître Li. Je sens profondément que seuls ceux qui cultivent peuvent véritablement comprendre l’extraordinaire de Falun Dafa. Falun Dafa est miraculeux et une science d’un niveau plus élevé.

III. Retrouver une totale santé après avoir pratiqué Falun Dafa

Avant de pratiquer Falun Dafa, je souffrais de nombreuses maladies. Je souffrais de vertiges, de colites et de varices à la jambe gauche. Lorsque j’avais des vertiges, je me sentais étourdie, vomissais et ma vision devenait floue. Je ne pouvais pas tourner mon cou, étais incapable de travailler et la plupart du temps, je devais me reposer. La colite m’a tourmentée pendant prés de 5 ans. Je devais suivre une diète stricte et ne pouvais rien manger de trop chaud ou trop froid. Mon système digestif était détraqué et aller aux toilettes était très douloureux. Les varices dans ma jambe gauche formaient parfois une bosse plus grosse qu’un poing. Je ne pouvais rien porter qui couvrait le genou.

.
Le médecin a déclaré que je devais subir trois opérations et que cela coûterait environ 10 000 yuans. Nous n’étions pas suffisamment riches pour des opérations chirurgicales si onéreuses. Ainsi, je devais simplement souffrir.


Après mon accouchement, j’ai commencé à souffrir de maux de têtes, en particulier du coté droit, entrainant une douleur si lancinante que je ne pouvais pas ouvrir mes yeux. On nous a dit qu’il n'existait pas de traitement, et que cela empirerait en vieillissant. Je souffrais beaucoup et n’étais jamais de bonne humeur. Bien que mon époux et mes enfants s’occupaient beaucoup de moi, nous étions trop pauvres pour nous offrir des soins. Les médicaments sans ordonnance m’aidaient un peu, mais perdaient rapidement leur efficacité. Les gens m’ont dit de vénérer "’l'immortel chargé de la protection de la famille", qui pouvait bénir ma famille et m’aider à aller mieux. Je le vénérais, mais sans succès.


En août 1997, on m'a présenté Falun Dafa. Je me rendais quotidiennement sur le site de pratique pour apprendre le Fa, pratiquer les exercices et étudiais la Loi la nuit, puisque j’étais occupée dans la journée. En deux mois de pratique de Falun Dafa, je ne souffrais plus de vertiges ni de colites et j’avais retrouvé une santé totale. Ce fut miraculeux. Mes varices ont diminué, puis disparu en 2005.


Durant toutes les années où j’ai pratiqué Falun Gong, je n’avais besoin ni de médicaments ni d’injections. J’ai expérimenté ce que cela signifiait d’être sans maladie. Je suis âgée de 71 ans, cependant je suis en meilleure santé que dans ma jeunesse. Mon époux et les enfants ont vu les changements en moi, depuis que je me suis lancée dans cette ‘cultivation’ pratique, ils ont soutenu activement ma pratique.


Je vous parle de mes expériences personnelles et elles sont réelles. Ainsi, tant de maladies guéries sans traitement prouvent que Falun Dafa est une science surnaturelle. Pratiquer Falun Dafa bénéficie non seulement à la santé physique des gens, mais améliore aussi leurs critères moraux. C’est un chemin vers le ciel.

Version chinoise

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.