Un pratiquant du Sichuan M. Liu Xueming meurt après neuf ans d’incarcération et d’abus répétés

Nom : Liu Xueming (刘学明)
Genre: Masculin
Âge: 57 ans
Adresse : Village Qilong (Originellement Fenghuang), ville de Puxing, canton de Xinjin, agglomération de Chengdu, province du Sichuan
Profession : Agriculteur
Date du décès : 11 février 2012
Date de la plus récente arrestation : Septembre 2002
Dernier lieu de détention : Prison de Wumaping (五马坪监狱)
City: Chengdu
Province: Sichuan
Persécution endurée : Travail forcé, lavage de cerveau, condamnation illégale,coups, emprisonnement, torture, extorsion, maison pillée, interrogatoire, détention

M. Liu Xueming, pratiquant de Falun Gong, du canton de Xinjin, dans la province du Sichuan est décédé le 11 février 2012 à l’âge de 57 ans. Le décès de M. Liu a été le résultat d’une persécution à long terme par le Parti communiste chinois (PCC). Après avoir souffert pendant neuf ans d’incarcération et de harcèlements répétés, la famille Liu est dévastée.

Pour ajouter l’insulte à l’injure, Chen Jilin, représentant de la municipalité de Puxing et plusieurs agents de police sont même venus aux funérailles et ont essayé d’arrêter la sœur de M. Liu, qui avait quitté le foyer voici dix ans pour éviter le harcèlement de la police.

Liu Xueming

Liu Xueming défunt

Après que M. Liu, son épouse et sa femme aient commencé à pratiquer le Falun Gong, leur standard moral s’est amélioré; ils étaient connus de leurs voisins comme des personnes désintéressées et bonnes. Leur santé s’était beaucoup améliorée. Ils étaient conscients de leur chance d’avoir appris le Falun Gong.

Après que le PCC ait commencé à persécuter le Falun Gong en 1999, la vie pour la famille de ce paysan sans histoires a été complètement chamboulée


Détention répétée

Le 22 juillet 1999, l’agent Wang Jianjun et un groupe d’autres policiers de la Station de Puxing ont fait irruption au domicile de Liu Xueming. Après une fouille, ils ont confisqué tous les livres de Falun Gong appartenant à la famille.

La famille Liu est allée à Pékin demander justice en janvier 2000 ; Ils ont été illégalement arrêtés par la police.

En juin 2000, le couple Liu et leur fille ont été arrêtés parce qu’ils pratiquaient les exercices du Falun Gong dehors. Durant la détention d’un mois, le chef de la station de police de Puxing, Feng Zemin et d’autres agents ont pillé sa maison. Durant ce jour, plusieurs dizaines de personnes sont arrivés avec des camions, ils ont embarqué tout ce qui avait de la valeur ans la maison. Même le poisson dans les étangs familiaux a été emmené et vendu.

En septembre 2000, le chef de la police Nie Zhongjian a arrêté la fille de Liu et l’a détenue pendant un mois. Les quelques jours qui ont suivi, la police a pillé leur maison encore à trois reprises.

Nie Zongjian et d’autres sont venus de nouveau à la maison de Liu à minuit le 1er octobre pour arrêter le couple. Ils ont été détenus à la station de police pendant une semaine.


Toute la famille envoyée en camp de travail

M. Liu, son épouse et leur fille sont allés de nouveau à Pékin faire appel en décembre 2000. Ils ont été arrêtés et la police a violemment agressé la fille. Après presque une heure de coups, elle était méchamment blessée avec des tuméfactions et des lacérations couvrant son visage et son corps. La police a aussi confisqué leur argent et tous leurs biens de valeur.

Après que la police du canton de Xinjin ait ramené la famille de Pékin, ils ont été envoyés dans des camps de travail. L. Liu a été envoyé au Camp de travail Xinhua de Mianyang pour un an. Son épouse et sa fille ont été envoyées au Camp de travail pour femmes de Zizhong; la mère a écopé d'une condamnation à 18 mois et la fille d'un an.

Tous trois ont été relâchés en 2002.


M. Liu condamné à sept ans

En septembre 2002, le chef du Poste de police de Puxing, Wen Jianguo a conduit un groupe d'agents et des fonctionnaires municipaux à la maison des Liu. Après l'avoir pillée, ils ont embarqué les parents, alors que la fille réussissait à s'échapper et se cache depuis.

M. Liu a été soumis à une torture brutale au cours de neuf jours (et nuits) d'interrogatoire. Il a ultérieurement été condamné à sept ans et envoyé à la Prison de Zigong. Lorsqu'il y est arrivé, on l'a immobilisé sur un lit du mort pendant plus de 40 jours, qui l'ont laissé presque mort.

En peu de temps, le poids de M. Liu et passé de 65 à 40kilos. Il a été envoyé à une unité strictement contrôlée pour y être soumis à un travail d'esclave. Chaque jour il devait monter une colline avec plus de 100 kilos de charbon sur ses épaules. Sa santé s'est rapidement détériorée et il a commencé à avoir des symptomes de grave hypertension.

Après deux ans d'emprisonnement, M. Liu a été transféré à la Prison de Wumaping. À son arrivée, la prison a découvert son hypertension et l'a envoyé à l'hôpital de la prison. Au lieu de le soigner, l'hôpital l'a soumis à différents abus psychologiques et physiques. Son état a continué à se détériorer et le personnel de l'hôpital a pensé qu'il ne vivrait plus longtemps. Ils ont émis une note d'état critique afin de se soustraire à toute responsabilité. Les médecins ont dit à la femme de M. Liu de demander sa libération. Mais la prison a refusé. M. Liu a dû finir son terme de sept ans.


Forcé à quitter son domicile à nouveau

Après être retourné chez lui, M. Liu a repris la pratique du Falun Gong. Peu après son état s'est miraculeusement amélioré. Mais en avril 2011, le responsable de la municipalité de Puxing a planifié d'envoyer le couple au Centre d'éducation juridique de Chengdu (en réalité un centre de lavage de cerveau°; Ils sont venus au domicile de M. Liu la nuit pour les arrêter, mais n'ont pas pu trouver le couple. Ils s ont entrés par effraction dans la maison et l'ont pillée.

Le couple a été forcé d'abandonner leur maison et de vivre en se cachant.

Le harcèlement à long terme et la pression étaient tout simplement trop pour M. Liu. Il a fait un coma le 1er février 2012, et après neuf jours de soins intensifs,les médecins ont dit à la famille qu'il n'y avait plus d'espoir.

Ils l'ont ramené à la maison le 10 février. Il est décédé tôt le matin du 11 février.


Parties responsables :

Services de police du canton de Xinjin
Chef du Bureau 610 , Wang Feng: 86-13982162615
Bureau général de la ville de Puxin, canton de Xinjin, Directeur Chen Jilin: 86-13982162718

Veuillez vous référer à l'article original chinois pour les coordonnées de davantage de personnes et bureaux impliqués dans la persécution.

Version chinoise disponible à :
http://minghui.ca/mh/articles/2012/2/28/被冤狱迫害近九年-四川新津县刘学明离世-253601.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.