Briser le blocus Internet avec des pensées droites

Le 13 septembre 2011 nous avons commencé à éprouver des difficultés à accéder à l'internet en raison de la censure du Parti communiste chinois (PCC). Le logiciel utilisé pour la percée du blocus de l’internet ne pouvait pas se connecter correctement au serveur. Quand occasionnellement il y réussissait, ça n'était que pour peu de temps. Dans la matinée du 14 septembre j'ai perdu définitivement la connexion.

La date limite pour que les pratiquants soumettent leurs articles pour la conférence de partage d'expériences sur internet de Chine était le 15 septembre et de nombreux pratiquants dépendaient de moi pour transmettre leurs documents. Mais comme la date approchait et les articles s'accumulaient, je me demandais ce qu'il fallait faire. J'ai appelé les pratiquants leur demandant d’envoyer des pensées droites pour éliminer les interférences que je rencontrais avec l'internet. En même temps, je faisais de mon mieux pour envoyer un article. Dès que je finissais d'éditer un article, j'ouvrais immédiatement le logiciel anti-censure et j'envoyais de fortes pensées droites pour éliminer les interférences des forces anciennes. Dès le soir du 13 septembre jusqu'à 2h00 le lendemain matin, j’ai réussi à envoyer tous les articles reçus ce jour-là.

J'ai utilisé la même stratégie pour la série suivante, dès leur arrivée. Après avoir préparé un document, j'émettais des pensées droites pour briser la censure puis je l’envoyais. Le 15 septembre j'ai travaillé jusqu'à 1h00 du matin afin de les passer tous.

Il restait à peine une heure avant la date limite pour soumettre des articles et je devais encore écrire mon propre partage d’expérience. Cela était une de mes tâches pour valider la Loi. Je ne devais avoir aucun regret et j’ai décidé de finir d'écrire l'article, même au-delà de la date limite. Au début, mon esprit était vide. Alors pendant que je préparais les articles des pratiquants, je me suis rappelé de diverses expériences et de lacunes dans ma cultivation. Pendant que j’écrivais, les mots coulaient facilement. J'ai rapidement fait quelques remarques de clôture, puis j’ai ouvert le logiciel anti-censure, émis des pensées droites et envoyé mon témoignage.

La censure de l'internet a été assez sévère pendant quatre jours, mais cela n'a pas empêché les pratiquants de faire ce qu'il fallait faire. Avec des pensées droites puissantes et collectives des pratiquants du monde entier, l'effet de la censure de l'internet du PCC s’est affaibli de manière significative. Depuis le 20 septembre, le logiciel anti-censure a bien fonctionné et depuis j'ai pu naviguer sur Internet sans aucun problème.

Traduit de l’anglais en Suisse le 21 octobre 2011

Version chinoise disponible à:
http://www.minghui.org/mh/articles/2011/9/22/247032.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.