La “serre miracle”

Dans la Chine d’aujourd’hui, l’éthique en affaires est mise de côté au profit de l'intérêt, et la nourriture contaminée est partout. Les gens n’ont d’autre choix que d’être extrêmement prudents quand ils vont au marché.

Dans le marché fermier avec plus de 300 vendeurs, une longue queue se forme dès l’aube devant un étal particulier. Plusieurs centaines de kilos de légumes se vendent en peu de temps. La propriétaire, Hao Fang, une femme d’âge moyen dit " Nous avons moins d’un acre de terre, trois serres et un morceau de champ ouvert. Tous nos légumes poussent naturellement, alors le temps de renouvellement est un peu plus long qu’en utilisant des fertilisants et des pesticides, mais les produits sont absolument biologiques. Je n’utilise aucun produit chimique pour raccourcir le cycle ou augmenter la production. Je cueille à la main les produits les plus frais de haute qualité pour la vente. "

Une des serres de Hao Fang

“L’intégrité est importante. Mes légumes poussent exceptionnellement bien, bien que je n’utilise pas de produits chimiques. Les clients disent qu’ils ont bon gout et n’ont pas de réticence à les manger. Au fil du temps, mon commerce a attiré de plus en plus de clients, et les administrateurs du marché recommandent souvent mes produits à leurs connaissances. Le ciel a été bon envers moi ces dernières années, et quoi que je cultive, tout se vend à bon prix. Lorsqu’une averse de grêle est tombée l’été 2008, j’ai couru dehors et vu des trous dans les légumes sur la terre de mon voisin, mais pas un seul grêlon n’est tombé sur mon champ.” En raison de son labeur et des bénédictions du ciel, sa famille vit une vie aisée et a trois maisons.

Pour visiter sa serre, j’ai suivi un chemin décoré avec du lierre et des fleurs. A l’intérieur des serres, poussaient différentes sortes de légumes avec un vert éclatant et rafraîchissant. Un bungalow qui servait de salle de repos se trouvait à proximité. Les versets des deux côtés de la porte ont attiré mon attention : " La vertu et la compassion apportent la chance ; l’intégrité et l’altruisme donnent une bonne santé ; La phrase "Vérité,Bonté et Tolérance est bon " surplombait le mot “福” (chance au centre).

Une porte avec des versets sur les côtés

Hao Fang ne fait pas son âge et a dit " J’ai 55 ans et je pratique le Falun Gong depuis 15 ans. Si ce n’était la pratique du Falun Gong, je ne serais sans doute pas là aujourd’hui, sans parler de vendre des légumes. " Toute sa vie d'adulte, elle a été paysanne. Bien que travaillant dur, sa vie n’était pas si bonne. On lui a diagnostiqué une tumeur abdominale à l’âge de 38 ans. Sa famille n’a pas pu payer l’opération et son mari a essayé d’emprunter de l’argent. Elle a dit "je ne pouvais pas entraîner ma famille dans la faillite, risquant que mon état empire au sommet d’une montagne de dettes. Alors j’ai dit ‘Je vais juste endurer et quand je partirais je partirais ". Plus tard j’ai eu de telles douleurs de poitrine et d’estomac que je ne pouvais plus m’accroupir ni respirer. C’était vraiment triste. Alors un jour en 1996, un parent est venu me voir et a dit : " Je pratique le Falun Gong ; c’est bon pour la santé, aimerais tu lire le livre ? " J’ai dit que oui, si cela pouvait soulager ma souffrance. Lorsque j’ai lu l’index du Zhuan Falun, j’ai pensé " Wow, ce livre couvre tout. " Il a répondu à quantité des questions que je me posais. J’ai commencé à lire le livre chaque jour. À peu près un mois plus tard j’ai tout à coup réalisé que je n’avais pas souffert de tout le mois ! J’étais folle de joie. Je suis aujourd’hui en meilleure santé que je ne l’étais quand j’avais vingt ans.

Elle dort quatre heures par jour et est pleine d’énergie. Elle travaille dans le champ et passe une heure chaque jour pour transporter 330 kilos de légumes au marché. Certains clients aiment examiner méticuleusement la laitue et accidentellement abiment des feuilles fraiches et croquantes, mais Hao Fang dit " Allez-y, choisissez ce que vous voulez. " Mais elle m’a dit aussi : " Même quand nous étions enfants, maman nous disait toujours que se faire rouler n'était pas une mauvaise chose et j'estimais être une bonne personne, néanmoins je continuais à être ennuyée si quelqu’un prenait avantage de moi. Après avoir appris le Falun Gong, je suis devenue plus prévenante et plus tolérante, et je ne me fâche quasiment jamais à présent prête à baser son comportement sur Vérité-Bonté-Tolérance, Falun Dafa manifeste des pouvoirs incroyablement droits pour changer quelqu’un en bonne personne, en une personne meilleure encore, du dedans au dehors.

“Falun Gong nous demande de traiter les autres avec gentillesse, alors j’ai pensé : ‘Les clients viennent prendre les produits seulement s’ils sont sûrs d’obtenir ce qu’ils veulent. Je veux la même chose pour eux. Ils ne le font pas dans l'intention de ruiner mes légumes. Quelquefois un client restait longtemps à les regarder sans arriver à se décider. Alors j’intervenais et choisissais pour eux, et ils étaient heureux de ma recommandation. Avec le temps, davantage de clients qui me connaissaient ont cessé de faire les difficiles. Une fois, un client régulier a amené une amie à mon stand et son amie allait choisir des choses. Elle l’a arrêtée et lui a dit "Nous ne faisons rien ; laissons la choisir pour nous, parce qu’elle choisira une marchandise meilleure que nous ne le ferions nous-mêmes. "

Hao Fang a donné encore une autre exemple. L'administration de régulation du marché demande aux vendeurs de tirer au hasard le numéro de leur stand ; certains vendeurs achètent les responsables pour avoir le meilleur emplacement. Durant la seconde année à vendre ses produits au marché, les régulateurs ne lui ont pas demandé de tirer un numéro mais lui ont assigné un emplacement dont personne ne voulait. Les autres qui avaient tiré ce numéro dans le passé payaient tous pour avoir une autre emplacement et ne pas tomber sur celui là. Hao Fang ne s'en souciait pas le moins du monde puisqu'elle pratique le Falun Gong. Plusieurs mois plus tard son emplacement était le plus fréquenté, les affaires ne cessant pas et les vendeurs qui l'entouraient en profitaient aussi. De nombreux vendeurs ont dit que le feng shui de ce coin était bon, et certains prévoyaient de l'acheter l'année suivante. Lorsque le printemps arrivait, le régulateur disait à Hao Fang : "Notre chef veut que tu ailles dans le coin est afin d'aider les affaires là-bas." Elle le faisait, et les vendeurs du coin est disaient "Pourquoi viens-tu par ici . Il n'y a pas de clients." Elle répondait "Ne vous inquiétez pas, ils viendront d'ici un mois." Et c'est ce qui arrivait. Ces quelques dernières années elle a fait le tour du marché et finalement les vendeurs ont dit "Qu'est-ce que le feng shui ? Maintenant je sais que là où est le Falun Gong, les affaires prospèrent !"

Les légumes de Hao Fang sont récoltés tard dans la saison. Une année il n'y avait pas d'emplacement libre au marché alors qu'elle était prête à vendre. Elle allait partir pour un autre marché ; le chef de l'administration a dit ; "Ne pars pas ! Nous allons trouver un endroit, parce que tu apportes de bonnes affaires." A présent, le chef l'appelle chaque printemps et lui demande de choisir son emplacement, et il le réserve pour elle.

“Dafa prend soin de moi. Je ne perdrais pas d'argent de toute façon,” a dit Hao Fang, “Si vous vous conformez aux principes inhérents à Vérité, Bonté et Tolérance, les caractéristiques de l'univers, des miracles surviendront, parce que la Loi de l 'univers vous donnera la chance. J'ai confié ce secret aux autres vendeurs et nombre d'entre eux en ont aussi bénéficié.”

“Je n'ai jamais rencontré le fondateur du Falun Gong, et je ne lui ai jamais donné un sou. Je sais seulement que son nom est Li Hongzhi et m'efforce d'être une bonne personne selon les principes de sa Loi (Fa. Le résultat c'est que mes maladies ont été guéries sans médicaments. Je suis devenue une personne désintéressée et au grand coeur, et j'ai appris la signification de la vie . Ma famille aussi pense que Dafa est bon. En 2009 mon fils a été heurté par un taxi alors qu'il roulait en mobylette, laquelle a été brisée en deux. Lorsqu'un agent de police est arrivé, il a demandé à la foule "Qu'avez-vous fait de la victime ?" Mon fils qui était là debout a dit "je suis ici" Voyant qu'il avait survécu sans une égratignure la police s'est exclamée "Vous êtes vraiment béni !" Ma mère de 90 ans dit souvent ‘Falun Dafa est bon,” et elle a guéri d'une bronchite et laissé tomber sa canne, qu'elle utilisait depuis des années pour s'aider à marcher. Nos voisins ont dit : "Regardez cette vieille dame; elle devient de plus en plus forte avec les années."

Hao Fang a dit "j'aime que les gens mangent sainement; mais ce que j'aime encore plus est qu'ils entendent ce qui les gardera en bonne santé [le Falun Gong], c'est ce qui me rend le plus heureuse. Dafa bénit ma famille et en fait s'occupe de tout le monde. Un jour, j'ai donné une copie de Zhuan Falun au régulateur du marché et lui ai dit "Si vous l'aimez, gardez le, sinon rendez le moi." Il a finalement gardé le livre.”

Un fonctionnaire du gouvernement fréquente le stand de Hao Fang. Hao lui a dit de se souvenir que "Falun Dafa est bon, Vérité-Bonté-Tolérance est bon !" (Falun Dafa Hao, Zhen-Shan-Ren Hao !) Elle a dit "Savez vous qui je suis ? Je travaille au Comité politique et juridique et suis chargée [de persécuter le Falun Gong]. Hao Fang a répondu “Où que vous travaillez, vous ne pouvez vous passer ni de la santé ni de la sécurité. Vous vous persécutez vous-même en persécutant le Falun Gong. Ceux qui le pratiquent sont honnêtes et décents ; si vous arrêtez des gens comme moi, alors vous devrez manger de la nourriture contaminée ! Je vous dis cela parce que ça vous aidera pour l'éternité.” Elle a acquiescé et demandé une carte avec les mots “Falun Dafa Hao, Zhen-Shan-Ren Hao.” Elle l'a mise dans son porte-monnaie et a dit "Oui, je sais, je m'en souviendrais.”

“Un jour alors que je rangeais, le chef de régulation du marché est passé et je l'ai interpellé "Chef, vous avez rejoint le Parti communiste, que diriez vous de le quitter je peux vous y aider ? Souvenez vous que Falun Dafa est bon , [en quittant le parti vous] faites la juste chose et tout ira bien pour vous.” Il a dit : “Merci .” Après avoir fait quelques pas il a fait demi-tour et a dit : “Mon fils a rejoint le Pari au collège, enregistrez sa démission aussi. Je vous observe depuis sept ans, et je crois que Falun Gong est bon.”

Pourquoi vivons nous dans ce monde ? Quelle est la signification de la vie ? Les gens se posent ces questions depuis des milliers d'années. Nous pouvons trouver les réponses aujourd'hui. Durant cette période historique unique, chaque moment est la saison de la récolte. Ouvrons nos coeurs et saisissons le bonheur pour l'éternité.


Version chinoise disponible à :
http://www.minghui.org/mh/articles/2011/5/10/【庆祝513】神奇的田地-240262.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs :
chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.