L’ exposition Authenticité-Bienveillance-Tolérance est présentée à Bucarest pour la sixième fois

Le vernissage de l'exposition Zhen-Shan-Ren (Authenticité-Bienveillance-Tolérance), présentée à Bucarest pour la sixième fois, s'est déroulé avec succès le 17 août à la Maison de l'art de Budapest.

Parmi les personnalités à avoir inauguré l'exposition, le Professeur Marilena Preda Sing a parlé de la valeur artistique des œuvres et renvoyé au message universel de vérité, de bonté et de tolérance, transmis par les personnages dans les peintures, par les artistes, et par la dignité et le courage des pratiquants de Falun Gong en endurant un sort inhumain.

A également pris la parole la vice-présidente de la la Société roumaine indépendante pour les droits de l'homme (SIRDO) Mme Lucie Humeniuc, qui a fait référence à la terrible réalité de la persécution du régime communiste chinois contre la population pacifique que sont les pratiquants de Falun Dafa et qui culmine dans le crime inhumain de prélever leurs organes à grande échelle pour le juteux marché de la transplantation et d'incinérer leurs restes pour éliminer toute trace de leur crime.

Cristina Furman, vice-présidente de l'Association Falun Dafa roumaine, organisatrice de l'exposition, a mis en évidence le contraste entre la pratique paisible et non violente de Falun Dafa (ou Falun Gong) et la violence inhumaine du Parti communiste chinois. Elle a rappelé que la pratique de Falun Dafa est enracinée dans la culture chinoise traditionnelle, une culture qui a toujours mis l'accent sur l'unité du ciel et de l'homme et l'harmonie de l'homme avec les lois universelles, mais qui a été systématiquement détruite ou dénaturée tout au long des soixante ans de communisme. Renouant avec cette ancienne culture Falun Dafa permet aux gens de cultiver leur caractère moral, et d'améliorer leur santé physique et mentale en pratiquant cinq séries d'exercices spécifiques.

Puis l'exposition a été officiellement ouverte et les visiteurs ont pu admirer les peintures.


Commentaires des visiteurs

 

Impressionné par les tableaux un monsieur a exprimé le désir de lire le livre Falun Gong et d'en apprendre plus sur la spiritualité pratiquée par les artistes. Quand on lui a offert le livre, il l'a immédiatement ouvert et a commencé à pleurer, après avoir vu les peintures représentant les tortures auxquelles ceux qui croient en Vérité-Compassion-Tolérance sont soumis.

Beaucoup d'artistes ont visité l'exposition et été touchés par l'expressivité des peintures et par leur message, beaucoup ont dit que le monde d'aujourd'hui avait besoin d'un mouvement spirituel universel capable de changer le coeur de l'homme pour le meilleur et de restaurer la moralité perdue.

Certains ont été inspirés par les peintures et l'art et senti que des êtres divins étaient venus parmi nous pour sauver l'être humain de la corruption et des formes extrêmes prises par le mal dans la société d'aujourd'hui.

Beaucoup de visiteurs ont remercié les organisateurs de les avoir informés à propos de Falun Dafa et de la persécution brutale des pratiquants en Chine qui dure depuis 11 ans . Un homme marié à une chinoise de l'est de la Chine a été extrêmement surpris d'apprendre cette persécution et les atrocités génocidaires dirigées contre un grand nombre de gens en Chine. Lui comme beaucoup d'autres ont demandé comment ils pouvaient aider.

Des diplômés des Beaux-Arts ont été impressionnés par la technique réaliste utilisée, qu'ils ont comparé aux techniques abstraites de l'art moderne souvent "inesthétiques" et "incohérentes". Beaucoup ont apprécié le rendu quasi photographique et l'utilisation des couleurs exprimant l'espoir, jusque dans le contexte de persécution, beaucoup ont été bouleversé par le courage et la dignité des pratiquants face à la mort et dont rend compte l'exposition

Traduit du roumain de : http://ro.clearharmony.net/articles/201009/2220.html

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.

Contacter les éditeurs : chrisfym@fldf.be

Vous pouvez imprimer et faire circuler tous les articles publiés sur Clearharmony et leur contenu, mais veuillez ne pas omettre d'en citer la source.